20/10/2016

Paris, inauguration du Centre culturel et spirituel russe

Capture d’écran 2016-10-20 à 00.02.54.png

Libre à chacune et à chacun de penser ce qu’elle ou il veut de Nicolas Sarkozy. Le fait est que Paris lui doit d’avoir favorisé la Russie plutôt que l’Arabie Saoudite pour y ériger un lieu de culte et de culture.

Il va de soi que si l’on se réfère à son encore actuel successeur à l’Elysée qui a décoré de la Légion d’Honneur le Prince héritier Mohammed Ben Nayef, on comprend bien que les préférences du premier ne rejoignent pas celle du second.

Et ce d’autant moins que celui-ci a appelé à traduire en justice le président de la Fédération de Russie pour crimes de guerre.

On conçoit dès lors les contorsions avec lesquelles la bien-pensance médiatique commente l’inauguration du Centre culturel et spirituel russe, ce 19 octobre à Paris.

Mais heureusement, les vieilles recettes sont là, toutes prêtes à concocter le plat à servir. Ainsi donc, ce lieu de culture ne serait-il, en réalité, qu’une officine de plus du Kremlin qui y aurait installé un centre d’écoutes.

Cette fiction, augmentée des commentaires éclairés de Galia Ackerman, spécialiste du monde russe, nous est rapportée par le Huffington Post avec, en conclusion et en image, l’inévitable rappel du Président Poutine, ancien agent du KGB:

http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/18/comment-russie-re...

 

00:09 | Lien permanent | Commentaires (11) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Hélène Richard-Favre,

Vous mentionnez la conclusion de Huffington Post concernant le passé de Vladimir Poutine comme agent de KGB.

Désolé, mais je ne la trouve pas dans le texte de l'article.

Par contre vous ne commentez pas ce passage central, passage éloigné de toute la politicaillerie franco-française :

"Cette implantation ne fait pas non plus que des heureux parmi les orthodoxes d'origine russe en France. Ceux liés à l'archevêché de la rue Daru à Paris, qui dépendent du patriarcat de Constantinople, peuvent voir d'un mauvais œil cette extension du territoire de l'Église de Moscou, jugée plus conservatrice et nationaliste, et sur laquelle Vladimir Poutine n'a cessé de s'appuyer dans son exercice du pouvoir."

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Vladimir Trofimov,

Le français n’est pas votre langue maternelle comme vous avez souvent tenu à le rappeler ici, je conçois que certaines subtilités de mon propos vous aient échappé.

C’est pourquoi, je vous invite à le relire dans son ensemble et vous y trouverez davantage que ce que vous avez bien voulu en retenir.

Entre autre cette phrase sur laquelle vous semblez butter:

«  Cette fiction, augmentée des commentaires éclairés de Galia Ackerman, spécialiste du monde russe, nous est rapportée par le Huffington Post avec, en conclusion et en image, l’inévitable rappel du Président Poutine, ancien agent du KGB: »

Si l’image vous a manqué, peut-être est-ce le fait de votre ordinateur dont vous vous êtes déjà plaint qu’il ne vous offrait pas toutes les possibilités de visionnement.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Hélène Richard-Favre,

"Le français n’est pas votre langue maternelle comme vous avez souvent tenu à le rappeler ici", écrivez-vous

Je l'ai seulement fait une ou deux fois quand un certain Charles, faute d'arguments, m’accusait ne pas comprendre son français et ainsi fuir le débat.

Ensuite, rassurez-vous, j'ai bien visionné une petite vidéo avec Poutine, en tant qu'ex-agent de KGB. Mais cette vidéo n'a rien à voir avec l'article en question. Entre l'article et la vidéo il se trouve toute une liste des liens sur d'autres articles y compris -en dernier- "Retrouvez-nous sur notre page Facebook", donc je ne vois pas trop de "subtilités", sinon une tentative élémentaire de votre part de mélanger les éléments textuels et graphiques sur la même page web.

Et pourtant vous devez savoir sans doute qu'une page web ce n'est pas la même chose qu'un article qui s'y trouve.

Enfin, vous profitez de ce malentendu dérisoire pour ignorer ma remarque de fond concernant deux « églises » russes (le volet « spirituel » de la guerre civile russe en fait). Et cela c'est mille fois plus important que le fait de savoir et/ou souligner et/ou contester le fait est-ce que Poutine était ou non agent de KGB, est-ce qu'il a déserté le KGB ou, au contraire, a été licencié, est-ce que Président Sarkozy adorait plus Président Poutine que ne le fait actuellement Président Hollande...

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Vladimir Trofimov,

Une seule question: quel but poursuivez-vous ici?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Décidément, le dicton qui dit que les Russes sont insondables est bien vrai !

Écrit par : Keren Dispa | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Hélène Richard-Favre,

Il me semble que l'un des buts de votre blog est de lutter contre toutes sortes de désinformation. Pourquoi alors vous auriez refusé à vos commentateurs de faire de même ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Vladimir Trofimov,

Il semble que sur ce blog, vous ayez de longue date, toute votre place.
Dans ce cas, de quoi vous plaignez-vous?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci de votre accueil, Hélène Richard-Favre.

Décidément c'est une journée des malentendus, aujourd'hui.

Les plaintes, j'en ai quelques unes déposées à la police en ce moment. Ici je ne fais que commenter.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

N'importe qui avec un QI au moins égal à 100 comprendrai immédiatement le lien entre l'accusation d'un centre d'écoute à Paris et l'évocation du passé du président dans les services de sécurité de l'État.

"Je l'ai seulement fait une ou deux fois quand un certain Charles, faute d'arguments, m’accusait ne pas comprendre son français et ainsi fuir le débat."
Et qui a fui le débat sur la non intervention de la Russie lors de la prise d'Alep par les terroristes? Maintenant je ne suis plus surpris. Voir plus haut.

"Une seule question: quel but poursuivez-vous ici?"
C'est une très bonne question à laquelle il n'a pas été répondu.

"Il me semble que l'un des buts de votre blog est de lutter contre toutes sortes de désinformation. Pourquoi alors vous auriez refusé à vos commentateurs de faire de même ?"
Sous-entendu: je ne fais pas de la désinformation. Il participe seulement à l'hystérie anti-russe et anti-Poutine.
Sur cette hystérie:
http://www.les-crises.fr/oups-une-guerre-mondiale-par-dmitry-orlov/
Remarque: je doute fort que les soutiens du terrorisme se comportent de "façon rationnelle". Il y a de fortes raisons de penser qu'on a à faire à des comportements psychopathiques (cf. 9/11).

Écrit par : Charles | 22/10/2016

Répondre à ce commentaire

@Charles,

"N'importe qui avec un QI au moins égal à 100 comprendrai immédiatement le lien entre l'accusation d'un centre d'écoute à Paris et l'évocation du passé du président dans les services de sécurité de l'État.", écrivez-vous.

Est-ce que vous avez compris la moindre chose dans notre échange avec Hélène Richard-Favre ?

Dans ce passage, en particulier, j'ai contesté toute "évocation [dans l'article] du passé du président dans les services de sécurité de l'État".

Je aurais pu me tromper mais Hélène Richard-Favre n'a pas réussi à me convaincre dans le contraire. Donc votre "lien entre l'accusation d'un centre d'écoute à Paris et l'évocation du passé du président" n'a strictement rien à faire dans toute cette histoire.

Sinon concernant la même question "quel but poursuivez-vous ici?", vous y répondrez quoi monsieur avocat ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 22/10/2016

Répondre à ce commentaire

Charles,

Le fait que ne m'avez pas répondu pendant plus d'un mois signifie pour moi que vous avez déserté définitivement ce blog ou bien que vous êtes peut-être parti dans un long voyage d'affaire.

C'est dommage car j'ai du nouveau pour vous (et bien sûr pour tous les autres).

Donc si jamais vous me lisez, voici.

Il se trouve que le Patriarche de Moscou et de toutes les Russies, tout comme le Métropolite Hilarion - son probable successeur-, auraient décidé à l'époque que ce serait parfaitement inapproprié sinon inouï si le sacre de la nouvelle cathédrale russe à Paris était précédé dans le temps de son inauguration par le Président russe, président de la Fédération de Russie qui -comme vous devez le savoir- est encore l'Etat laïc.

Vous devez aussi très bien savoir comment les choses s'articulent à ces niveaux suprêmes des pouvoirs. La thèse de «complicité des crimes contre l'humanité » avancée en théorie contre Vladimir Poutine par Jean-Marc Herault et François Hollande et une prévisible réaction de ce premier n'étaient que les « détails [désormais] de l'Histoire » qui n'intéressent guère personne sauf peut-être quelques archivistes biélorusses aux abois.

Aujourd'hui nous constatons que le but principal est atteint, à savoir: « Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies consacre dimanche à Paris la nouvelle cathédrale orthodoxe russe».

Malheureusement l'article du « Figaro » qui en parle est payant (dans son intégralité) :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/12/02/01016-20161202ARTFIG00314-patriarche-kirill-la-renaissance-de-notre-vie-ecclesiale-est-un-vrai-miracle.php

Si vous lisiez en russe, je vous conseillerais alors de vous tourner vers le texte plus complet et gratuit en sus, texte paru aujourd'hui dans « Rossijskaja Gazetta » :

Il est intitulé « Патриарх Кирилл рассказал об отношениях церкви и государства в России » (Patriarche Kirill parle des relations entre l’Église et l'Etat en Russie)

https://rg.ru/2016/12/03/patriarh-kirill-rasskazal-ob-otnosheniiah-cerkvi-i-gosudarstva-v-rossii.html

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 03/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.