30/10/2016

Pour le bien de l'humanité

Capture d’écran 2016-10-30 à 02.32.27.png

capture d’écran de: https://fr.sputniknews.com/caricatures/201509211018292766/

Certains s’offusquent encore du deux poids-deux-mssures de certaines instances.

Par exemple, pour ce qui concerne Mossoul et Alep, on relève ici ou là que dans le premier cas, il est bien précisé que les civils sont pris comme boucliers humains par les terroristes tandis que pas dans le deuxième cas.

Ou alors, s’agissant d’hôpitaux, que s’ils sont bombardés par les Etats-Unis, il s’agit de dommages collatéraux quand, au contraire, la Russie viserait sciemment des centres de soins.

Bref, ne serait-ce pas plus simple de comprendre une fois pour toutes que les combats menés par les forces de la coalition le sont pour le bien de l’humanité?

Preuve en est la candidature rejetée de la Russie au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Car comme l’explique Le Monde qui rapporte les propos tenus par la directrice adjointe de Humain Right Watch pour l’ONU à New-York, il est difficile de croire que les gens qui ont voté aujourd’hui n’avaient pas en tête la situation à Alep.

Pour sûr que la Syrie leur a tant pris la tête que le Yemen n’y a pas eu le moindre accès. Autant pour l’Arabie saoudite, avec son score de 152 voix!

 

02:02 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

""Que celui qui bafoue les droits de l Homme soit décapité""
Je pense que le premier qui bafoue ces D.H. est le Conseil des Droits de l Homme de l ONU.

Écrit par : Charles 05 | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

Le Conseil des droits de l’Homme a toujours posé des questions de crédibilité. Ce droit varie extrêmement entre les Etats démocratique, démocrature, et dictature. Tous ont le droit de de le présider, tous y ont la possibilité, c'est une question d'influence diplomatique. En soit pas important pour la Russie.

Je ne crois pas à l'influence des ONG et encore moins d'une opinion occidentale.
La Russie ne paie pas son bombardement d'Alep ou des hôpitaux, à par l'occident, tout le monde s'en moque.

L'échec de la Russie, est surtout l'échec de la diplomatie de Poutine qui a amené à l'isolement de la Russie.
L'intervention en Syrie au côté de Bachar, l'a isolé des pays arabes et des pays sunnites.
Il paie sa vision à court terme, passéiste, d'une région où les véritables forces ne sont plus la Russie ni l'occident.

On peut même penser que l'annexion d'une partie d'un pays voisin, l'Ukraine, a été une douche froide dans de nombreuses régions du monde où des territoires sont disputées.

Poutine a redonné de la couleur à la Russie, mais il semble être une catastrophe dans le monde de la diplomatie.
A voir aussi avec le BRIC où il semble se faire rouler dans la farine par les chinois. L'avenir le dira.

Écrit par : motus | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

L excellent article chapeau dit: "Pour sûr que la Syrie leur a tant pris la tête que le Yemen n’y a pas eu le moindre accès".

Pas seulement le Yemen! Permettez moi d ajouter et afin que la Saoudie accepterait et en échange d arrêter son soutien à Daech à Mossoul et que les bombardements à Mossoul soient des "bons bombardements", rapides et un peu plus "faciles" qu à Alep faciles (et non pas à Alep bien entendu puisque "Assad et Poutine", font des "mauvais bombardements"!). Pour cet échange de "bonnes procédures", un marchandage, un maraudage, du pétrole, de l argent comme 20 millions de Dollars à la campagne de H. Clinton bien que les lois aux USA interdisent tout soutien financier étranger etc...Tout cela, peut être, a servi à lui "offrir" la Présidence du Conseil des D.H. de l ONU.

Écrit par : Charles 05 | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

""(...) Etats démocratique, démocrature, et dictature. Tous ont le droit de de le présider (ndr Conseil des D.H. à l ONU), tous y ont la possibilité, c'est une question d'influence diplomatique(...)""écrit par Motus et il a raison.

Alors, appelons-le le Conseil des Droits de l Influence Diplomatique" et basta.

Écrit par : Charles 05 | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

"La Russie était en lice avec la Croatie et la Hongrie pour deux sièges réservés à l’Europe de l’Est. Elle n’a obtenu que 112 voix contre 114 pour la Croatie et 144 pour la Hongrie, sur 193 pays membres" (je cite ce même Monde)

Alors qu'elle est l'importance de l'avis de on ne sait pas quelle "directrice adjointe de Humain Right Watch" ? Car il y a 7 milliards d'êtres humains dans le monde et ils ont aussi peut-être leur avis souverain à donner sur la question ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

LA SAOUDIE N EST PAS LA SEULE BARBARE FAUTIVE qui instrumentalise les Droits de l Homme!Lisez pour mieux comprendre!
--------------------------------
C est "normal" que la Saoudie, pays de dirigeants bourreaux accède à la Présidence de ce Conseil des Droits de l Homme (CDH)de l ONU. Oui, c est "normal" car la Saoudie ne fait que semer (du fric)à tous vents et ceux qui vont récolter les "fruits du fric" laisseront leurs âmes s ils en avaient une bonne auparavant. Pour celui qui corrompt, il lui faudrait nécessairement soit un corrompu d ores et déjà attitré soit à le devenir.
Allons allons, la Saoudie craint une enquête sur les crimes au Yemen voire avec des bombes au neutron avec la non objection de l occident (Europe et USA voire un encouragement)et de même d être un des multiples viviers de Daech...Et qui pourrait aujourd hui émettre des accusations contre le Pays du Président de ce CDH? Pour ce CDH, il lui serait facile de coller des "Crimes contre L humanité" à Poutine à Alep ( et une légion d honneur aux USA pour Mossoul?) par exemple, et à qui profite ce mensonge odieux?
Ce plan de lobbying qui marche a été même initié par la Grande Prêtresse des Droits de l homme. J ai nommé la France: L Etat français a refusé de vendre des Mistrals à la Russie, mais qui a vendu des rafales et continue à le faire à ce pays barbare qui ne respecte en rien la personne humaine. rait occulté à jamais par la Nouvelle Présidence saoudienne en question.
Nos dirigeants s'accommodent sans problème avec leurs homologues dictateurs sanguinaires, fanatiques religieux, chefs de guerre narco-trafiquants, etc...sous la "raison" du Real Politik !.
----------------------------------
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150923.OBS6391/comment-l-arabie-saoudite-instrumentalise-les-droits-de-l-homme.html

Écrit par : Charles 05 | 31/10/2016

Répondre à ce commentaire

Pour faire le point:
http://csglobe.com/truth-america-doesnt-want-know-war-crimes-syria/

Écrit par : Charles | 31/10/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.