08/12/2016

Audiard ou pas, Jérôme Cahuzac ne dormira pas en prison

Capture d’écran 2016-12-08 à 16.32.44.png

Un aimable commentateur de ce blog avait, lui aussi, rappelé au souvenir de Michel Audiard tandis qu’il avait estimé opportun de le citer dans le cadre d’un précédent sujet publié ici.

Ce Monsieur ne lira sans doute pas cette autre reprise de Michel Audiard puisqu’il a fait part du plaisir qu’il prendrait à ne plus lire ce qui ne lui a, par ailleurs, jamais été imposé mais qu’il a choisi, de son propre gré, faut-il le préciser.

Bref, voici donc le célèbre dialoguiste français à nouveau cité, cette fois sur Twitter par Bruno Jeudy, rédacteur en chef politique à Paris Match.

Edwy Plenel, quant à lui, ne cache pas sa fierté d’avoir été l’un des premiers -sinon le premier- à avoir soupçonné Jérôme Cahuzac d’avoir un compte en Suisse et vante l’utilité d’un journalisme d’intérêt public.

De tels propos tenus par un personnage connu pour sa férocité à se réjouir de voir tomber qui ils poursuit de ses assiduités journalistiques n’étonnent guère:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/04/04/edwy-plenel-br...

Quoi qu’il en soit,  Jérôme Cahuzac ne dormira pas en prison ce soir.

L’ancien ministre du Budget fait appel de sa condamnation.

 

17:35 Publié dans Air du temps, Avaries, France, Justice, Politique, Politique française | Tags : cahuzac, justice, france, suisse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Hélène Richard-Favre,


§1

Je refuse de croire que vous avez complètement censuré mes deux derniers commentaires déposés ces derniers jours sous ce sujet de blog, un sujet excellent par ailleurs.

Sinon, peut-être tout simplement mes commentaires ne sont pas arrivés à sortir du firewall (~wall de fer) -pare-feu (...)
§2

Donc si, malgré tout, vous avez quand-même reçu quelques-uns de mes récents commentaires, voici les indices qui vous faciliteront -je l'espère- le repérage de ces deux commentaires en question.

1er commentaire perdu de vue :

J'évoque deux Jérômes -Kerviel et Cahusac- ainsi que deux Audiards -Claire et Michel, les deux évocations traitant de plusieurs convocations aux différents commissariats de police dans le cadre de plusieurs réelles affaires en pénal, -affaires en cours ou à venir- parmi les protagonistes desquelles figurent les noms de deux derniers présidents français tous les deux n'ayant plus leur immunité présidentielle, au plus tard à partir du 7 mai 2007

(« L'élection présidentielle française de 2017 aura lieu les dimanches 23 avril et 7 mai1 sauf vacance ou empêchement définitif de l'actuel président François Hollande avant les dates du scrutin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2017 ),

et également une femme dont le nom je ne révèle pas pour les raisons évidentes relevant de sa et de ma sécurité.

2e commentaire perdu de vue :

Dans le contexte d'un dialogue de Michel Audiard, je mentionne « un plombier polonais venu déboucher une baignoire à Marie Curie dans son appartement parisien»

Cordialement,
Nuits Blanches Neiges

Écrit par : Nuits Blanches Neiges | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.