13/12/2016

Prochain Secrétaire d’Etat américain aux Affaires étrangères, ambiance...

Capture d’écran 2016-12-13 à 21.53.48.png

capture d’écran de: http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/j...

 

Tous ceux qui sont amis avec Vladimir Poutine oublient qu’il est un meurtrier, un voyou, un agent du KGB.

C’est ainsi que John McCain s’est exprimé au sujet du Président de la Fédération de Russie.

Et de ses propos, tout téléspectateur du 20 heures de France2 de ce 13 décembre aura pu en prendre connaissance.

Comme rhétorique, rien à dire, elle est tout en nuance et en finesse.

Quant à l’Histoire de la Russie, le Sénateur américain ne semble pas en faire grand cas. A tout hasard, le KGB n’existe plus. Pas davantage l’URSS au service de laquelle il a fonctionné de 1954 à 1991.

Mais bon, l’usage -ou l’inculture- veulent que l’amalgame prévale entre ex-URSS et Russie...

John McCain a utilisé ces termes au sujet du Président russe pour commenter la nomination du nouveau Secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires étrangères.

De par les bonnes relations qu’il entretient avec Vladimir Poutine, celui-ci a donc été remis au pas.

Pour quel résultat?

Depuis le temps que sont diffusés documentaire sur documentaire et que paraissent ouvrage sur ouvrage pour nous révéler qui préside au destin de la Russie, comment et avec qui!

Las!

 

22:29 Publié dans Air du temps, Etats-Unis, Histoire, Politique, Pouvoirs, Pratiques, Russie | Tags : etats-unis, russie, trump, poutine | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

C'est un soulagement d'apprendre que McCain est opposé au futur Secrétaire d'Etat.

Écrit par : contribution | 14/12/2016

Syrie, éclairage pertinent ici:

https://prochetmoyen-orient.ch

et la face cachée de la mondialisation, c'est ici:

https://www.youtube.com/watch?v=LQdcabZ4S5U

Écrit par : petard | 14/12/2016

Le monde politique, surtout occidental, est de plus en plus manichéen. On est forcément ami ou ennemi, allié ou traître et j'en passe. Ce qui se passe avec la Syrie en est une démonstration flagrante où le cynisme des européens a vu un soutien -prétendument illimité et total - aux insurgés dans une sorte d'obsession à faire tomber le pouvoir syrien. En s'opposant de manière absurde et rigide à la Russie, l'Europe a non seulement commis une erreur géopolitique grave mais en plus elle a laissé croire aux insurgés qu'ils seraient soutenus, épaulés, armés jusqu'au bout. Mais la réalité de la perfidie, de la lâcheté européenne a finalement percé ! En ne voyant dans la Russie qu'un ennemi à abattre, le monde occidental - donneur de leçons de démocratie à l'envie - le monde occidental de fait qu'aggraver les tensions et empêcher la recherche de solutions réelles aux problèmes contemporain. Mais en quoi un CEO d'une grande société international serait-il moins capable de voir, de gérer une vision "moderne" de la géopolitique ? Pourquoi seul le giron des politiciens professionnels serait-il à même d'être l'unique vivier des dirigeants d'un monde politique qui a clairement besoin de se renouveler ?

Écrit par : uranus2011 | 14/12/2016

Le 20 h de France 2 qui relaye ce genre de déclarations tout à fait subtiles.
C'est le même genre de médias ( à tout hasard la TDG ) qui parle des hackers russes lors de l'élection de Trump. On attend les preuves, les vérifications de sources. Mais en fait pour ces médias ce n'est manifestement pas nécessaire, puisque c'est l'agence américaine de renseignement qui le dit...
Que font les hackers américains et occidentaux lors des élections en Russie ? Ah oui ils ne hackent pas eux !

Les bombardements destructeurs d'Alep, indigne du 21 ° siècle et contraires aux droits de l'homme. Existe-t-il une guerre compatible avec les droits de l'homme ?
Pendant ce temps que se passe-t-il à Mossoul? Une guerre propre, conforme aux droits de l'homme avec tout au plus quelques dommages collatéraux ?

Écrit par : Nicolas Moser | 14/12/2016

Bonjour,
Le sénateur mccain a davantage de sang sur les mains que quiconque. Il était aviateur dans les forces américaines qui ont dispersé de l'agent orange, du napalm et d'autres produits meurtriers sur des civils.
Ca se passait au Vietnam.
Heureusement il s'est fait dégommer et ça a stoppé ses agissements.

On l'a vu plus récemment fricoter avec des pro-nazis à kiev ainsi qu'avec des égorgeurs en Syrie et en Libye.

Alors mccain, c'est de la roupette de sansonnet, rien de plus.

Écrit par : Keren Dispa | 14/12/2016

(...)
Regardez la photo de Mc Cain décorant un barbu de Djihadiste en Syrie:

https://mounadil.wordpress.com/tag/libye/

Écrit par : Charles 05 | 14/12/2016

En fait, les USA sont en guerre.

En guerre civile.

Une guerre civile entre ... les intérêts ayant des intérêts en Chine ... et ... les intérêts ayant des intérêts en Russie.

Pour décider quel Etat, ... de la Chine, ... ou de la Russie ... doit devenir le prochain 'Némésis' ... à abattre, ... à dépecer, ... pour acheter, ... à coup de dollars, de contrats d'assurance de luxe, et de contrats d'armements, ... les meilleurs morceaux, ... après l'empire colonial espagnol, ... l'empire colonial britannique, ... l'empire colonial français, ... l'union soviétique, et l'union du pétrole.

Écrit par : Chuck Jones | 14/12/2016

Hélène Richard-Favre,

Cet après-midi, ma très vielle amie Madeleine, l'originaire de la ville de Boukhara en Ouzbékistan (qu'elle considère toujours soviétique) et russe par sa mère, ma transmis une lettre é tonnante qu'elle a reçue ce matin de son ami à elle et dans laquelle il était question des informations d'importance -si elles s'avéraient véridiques- avec laquelle seulement de rarissimes édits de Nantes seraient capables de rivaliser.

J'ai pensé qu'elles [ces informations] pourraient intéresser sinon calmer le sénateur enragé d'Arizona ainsi que, dans la moindre mesure, Zbigniew Brzeziński, son aîné de 8 ans et l'homme de toute autre envergure intellectuelle - il faut bien le reconnaître.

Made keine m'a autorisé de soumettre sur votre blog le début de la lettre, morceau en guise de chapeau -« de Mitterrand »- privé de toutes considérations d'ordre personnel.

Donc le voici :

///
Chère Madeleine,

Aujourd'hui, le 14 décembre 2016, "Nous Autres", on vit tous sous le signe de Silicium, le 14e élément du Tableau périodique de D.I.Mendeléev.

J'ai donc une pensée particulière pour tous les ingénieurs soviétiques en informatique qui ont investi /infiltré la Sili Con Valley depuis 1991, en particulier pour le (co)Fondateur de Google, Sergueï Brin.

Hier, le 13 décembre 2016, (la journée Mondiale d’Aluminium), Michail Sergeevitch Gorbatchev a accordé une interview à RT ( en français) interview restée pour l'instant sans commentaires de la part du Krémlin officiel, trop occupé certainement.

«Gorbatchev : «On pourrait voir une nouvelle Union dans les frontières de l’ex-Union soviétique»

https://francais.rt.com/international/30558-gorbatchev-nouvelle-union-ex-union-sovietique

… la suite et la fin de la lettre.
///

Cordialement,

Vladimir TROFIMOV

Écrit par : Vladimir Trofimov | 14/12/2016

La proposition de Gorbatchev est du pain béni pour alimenter l’hystérie étasunienne contre la Russie et son Président accusés de vouloir redévorer les Pays-Baltes, l’Ukraine, la Pologne, etc. etc.etc.

Écrit par : Michel Mottet | 14/12/2016

Michel Mottet,


Est-ce que vous avez lu intégralement son interview à la RT ou juste les titres ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 14/12/2016

En fait, Michel Mottet,

Cela vous regarde comment les relations et/ou le rapport éventuel des forces -dans le passé, aujourd'hui et dans l'avenir- entre le(s) Président(s) de l'URSS et des Présidents de ses futures (ex)-républiques, y compris le futur ex- RSFSR ?

Car ce matin, un certain Jean-Marc Herault, invité des "4 vérités" sur France 2, un peu à votre instar, a essayé de donner des leçons de bonne conduite à Donald Trump dans le domaine des futures relations sino – américaines (voir minutes 7'30' - 8'30'' de la séquence vidéo):

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/4-verites-syrie-on-ne-gagne-pas-quand-on-massacre-son-peuple-affirme-ayrault_1968421.html

Tout comme Gérard Depardieu à époque, je l'ai trouvé minable.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 14/12/2016

Enfin,

Michel Mottel,

Pour vous montrer que "Nous Autres", les diplomates soviétiques de formation et/ou sur le tas, -epsilon, lambda ou omerta-, que nous parlons, lisons, lissons et écrivons tous indifféremment russe ou français (*), et que nous n'ont jamais eu, n'ont jamais et n'aurons jamais aucune envie d'offusquer nos amis suisses -fussent-ils de gauche, de droite ou d'"extrême" droite-, je vous propose d'écouter en russe la Chanson de ma jeunesse:

"Мой адрес Советский Союз" ("Mon adresse est l'URSS"):

https://www.youtube.com/watch?v=3CeBtpC4eds

Cordialement,

Vladimir Trofimov,

Coordinateur du Projet franco - russo - américain "République de Lavande"

(*) Juste un exemple

En langue russe - РФ = РСФСР (RF = RSFSR :-))/ Лавров, Сергей Викторович в русской Википедии:

"Серге́й Ви́кторович Лавро́в (род. 21 марта 1950, Москва, СССР) — советский и российский дипломат и государственный деятель. Министр иностранных дел Российской Федерации с 9 марта 2004 года."

VERSUS

En langue française RF (Républiques françaises)/ Sergueï Lavrov dans la Wikipédia française:

"Sergueï Viktorovitch Lavrov (en russe : Сергей Викторович Лавров), né le 21 mars 1950 à Moscou (URSS), est un diplomate [soviétique et russe, NDLR] et homme politique russe, membre du parti Russie unie. Il est ministre des Affaires étrangères depuis 2004."

Écrit par : Vladimir Trofimovv | 14/12/2016

M. Trofimov, vous avez l’art de faire dévier toute discussion sur des voies de traverses mais je n’ai nulle envie de dévier sur le rôle de MM. Gorbatchev et Elstine dans la déstabilisation et la chute de l’URSS. Il y a déjà des milliers d'articles contradictoire sur le sujet.

Écrit par : Michel Mottet | 15/12/2016

Les commentaires sont fermés.