08/01/2017

Russie-Orient, une approche

Capture d’écran 2017-01-08 à 16.10.32.png

capture d’écran de: http://theconversation.com/lempire-russe-en-palestine-184...

Comme il semble qu’on se passionne pour ce qui se passe dans la tête de Vladimir Poutine sinon en Russie puisque, pour d’aucuns, il serait le pays à lui seul*, voici un point de vue qui propose une approche autrement moins restrictive que nombre d'autres: 

http://www.magistro.fr/index.php/template/lorem-ipsum/de-...

Dans l’article de ce Général français de corps d’armée, y est évoquée une Russie considérée dans sa perspective historique et non pas selon les schèmes habituels de certains experts en tout ce qu’on veut ou presque.

Analyser sinon comprendre la Russie ne se résume pas à publier livre après livre avec, pour sujet principal, un président dont on s’escrime à vouloir éclairer la personnalité sinon le comportement.

S’intéresser à un homme, à son parcours, à ses propos, pour commenter une situation dont on veut que le sens soit saisi comme il convient, ne répond qu’à des intérêts bien précis qu’on s’attache à draper d’une morale qui ne convainc que celles et ceux qui la dispensent à leurs fidèles ouailles.

Quand on voudra bien, enfin, considérer la Russie dans la profondeur de son Histoire et de sa culture, alors on épargnera temps et énergie au public qui tente encore de s’y retrouver dans ce qu’on lui sert chaque jour comme information.

Seulement voilà, ladite information étant diffusée plus vite que son ombre sinon en même temps, le recul indispensable à prendre pour considérer une situation avec l’ampleur d’un regard qui ne soit pas limité par les oeillères qui sans cesse l’orientent, alors on pourra envisager de dépasser autant de points de vue ressassés à l’envi jusqu’à leur donner valeur de vérité.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/12/14/vladimir-pouti...

 

16:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.