27/01/2017

Quand un Occident bienveillant s’inquiète du sort des femmes... russes

 

Décidément, la Russie passionne! Et pas que pour son Histoire, sa culture et son président, non, on s’inquiète, désormais, du sort réservé à ses femmes.

Oui, mes compatriotes, entre autre deux personnalités connues du monde des Lettres et du journalisme alertent sur le fait que la femme russe risque de voir sa condition dégradée sinon pis encore.

Aïe, selon l’ONG citée par l’un de ces soucieux protecteurs des droits des femmes russes, je le cite, une Russe meurt toutes les 63 minutes à la suite de violences domestiques et plus de 650 000 femmes sont battues par leur maris ou compagnons.

Il va de soi que tout cela ne peut laisser insensible et que la violence faite aux femmes, où qu’elle s’exerce, est une plaie. Ce sujet a été évoqué ici-même:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2016/01/08/de-cologne-au-...

Mais récupérer cette thématique pour, une fois de plus, dire tout le bien que l’on pense de la Russie, de son Président et de son entourage, ne convaincra que qui le veut bien.

Cependant, si les références de ces Messieurs sont, pour l’un d’eux sinon les deux, Le Monde, on conçoit leur souci et leur indignation. 

Alors, pour qui souhaiterait un éclairage autre sur ce qu’il en est de ce projet de loi, voici celui d’une femme, Française et juriste qui vit en Russie:

http://russiepolitics.blogspot.ch/2017/01/non-la-russie-n...

 

Commentaires

La France est dans le peloton de tête des femmes battues et tuées par leur compagnon, non ? Que chacun balaie devant sa porte !

Écrit par : Gabriel Galice | 27/01/2017

En l’occurrence et sans entrer dans toute comparaison avec ce qui se passe dans un pays ou un autre sur le plan de la violence conjugale, ce qui importe, ici, est de remettre ce projet de loi dans son véritable cadre juridique tandis que le relai médiatique qui en est donné est repris en toute confiance ou aveuglement par certains de nos compatriotes.

A cet égard, l’article cité en lien de Karine Bechet-Golovko permet de comprendre ce qu’il en est et d’où émane, entre autre, ce regard qui déforme le sens de ce projet de loi russe.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/01/2017

Bien. Oui, un grand merci pour cette mise au point. Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué un certain "journaliste" qui ose prétendre que l'information doit être honnête et complète (ce qu'il ne fait donc pas lui) a publié un commentaire... époustouflant:
http://jncuenod.blog.tdg.ch/archive/2017/01/26/au-malheur-des-femmes-281672.html
Il n'y a pas que le PS à achever: la mauvaise foi, le mensonge, la désinformation, la propagande anti-russe, la russophobie, on aimerait aussi falloir les achever.
En passant: Trump par l'intermédiaire d'El Sissi a dit soutenir El Assad contre les terroristes. On comprend maintenant la raison de tout le mal que certains "journalistes" pensent de Trump. C'est vrai aussi que la parole de Trump "ne signifie strictement rien".

Écrit par : Caramba! | 27/01/2017

"Caramba! »,

Non seulement j’ai lu la contribution dont vous citez le lien mais je l’ai commentée. Comme, ensuite, sur un réseau social bien connu, j’ai trouvé publié sur le mur d’une éminente personnalité du monde des Lettres, un relai de l’article du journal « Le Monde » qui désinforme ou peine à suivre ce qui se projette en Russie, il m’a paru important de réagir, raison pour laquelle j’ai publié ce sujet ci-dessus.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/01/2017

Madame Hélène Richard-Favre,
Je vous félicite grandement. J'ai pris connaissance de la "contribution citée" hier avant que votre commentaire soit publié et je n'y suis pas retourné en lecture depuis, si ce n'est pour copier-coller le lien.
Si vous me permettez de revenir à des choses plus sérieuse que cette propagande de bas étage (qui bien entendu doit être dénoncée énergiquement), je vous propose de prendre connaissance de cet entretien publié sur RT:
https://youtu.be/Lhgtg-4EU8U
Le résumé:
http://themindunleashed.com/2017/01/trump-penetrated-former-cia-spy-drops-bombshells-rt-interview.html

Écrit par : Caramba! | 27/01/2017

S'il y a besoin de faire plus clair:
https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201701271029820788-violences-domestiques-loi/

Écrit par : Caramba! | 28/01/2017

C est intriguant cette histoire sur le "sort (=mort voire "assassinat")réservé aux Femmes Russes"!

--Tout d abord, il faudrait dire que même en 2017, ce monde n est pas encore sorti de la discrimination sexuelle et "financière" barbare malgré toutes les gigantesques avancées techniques et scientifiques mais celles humaines, pas encore avancées!. Comme un des commentateurs dit d après le lien ci dessus:" La condition de la femme est, hélas, loin d'être égale à l'homme-mâle, quel que soit le pays, la Religion ou la classe sociale"".
J ajouterai personnellement, quelque soit leurs présidents (sauf un petit bémol concernant notre sujet actuel, les Femmes Russes, où on pourrait ressentir d après le "concert ambiant" anti Russie et Anti-Poutine que ces deux derniers sont des "salauds"!).

--Ce qui est "marrant" est que Mme Marina Piskalova, responsable de cette ONG (encore du HWR ??) stipule qu une femme russe meurt chaque 63 minutes (admirez cette précision un peu manichéenne mais ça donne de la "consistance" à l énoncé! ). Néanmoins, il nous "manque" aussi les Secondes, SVP, aux 63 min.!

--In fine, ce même article re-publié maintenant a été publié il y a 7 ans et précisément dans la Dépêche du Midi qui se réfère à l époque à leurs propres "statistiques" autant de 2008 (mais à 60 min, une femme russe meurt!) et aussi de 1995. Donc cette affaire d "info" traîne depuis plus de 20 ans déjà et on nous la ré-chauffe aux micro-ondes de temps à autre avec qqs minutes de plus ou de moins ! Comprendra qui pourra...A noter quand même que le ministère de l Intérieur Russe avait confirmé ces chiffres en 1995.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/13/969212-violences-conjugales-une-femme-russe-meurt-toutes-les-heures.html

Écrit par : Charles 05 | 28/01/2017

Et, tout simplement, je ne cesse d'entendre des camarades et des amis dire qu'ils envisagent un voyage en Russie, pays qui les fait rêver. On peut tout salir, ne serait-ce que pour passer le temps. C'est déjà suffisant de le faire, parfois, sans le vouloir. La femme Russe est formidable, autant que l'on remonte dans le temps. Quant aux hommes, ils sont ce que sont les hommes, là-bas comme ailleurs ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 29/01/2017

Les commentaires sont fermés.