30/01/2017

#fillongate

 

Ce qui s’appelle désormais, avec #, excusez du peu, #fillongate, n’aurait pas terminé de dérouler le tapis rouge aux révélations.

Selon certaines publications sur les réseaux sociaux, Le Canard Enchaîné de ce mercredi 1er février promettrait du nouveau, cette fois, semble-t-il, sur les relations qu’entretiendrait l’Ancien Premier Ministre avec la Russie.

Sans entrer dans cette affaire qu’il appartient à la justice de traiter, il n’est pas interdit d’exprimer, ici, quelques considérations d’ordre général.

D’abord, sur ces affaires qui tombent toujours au bon moment et surtout lorsqu’un candidat fait campagne pour une élection. Des précédents sont connus, on ne va pas les énumérer ici.

Ensuite, sur l’ampleur que prend l’affaire qui vise François Fillon et les siens. La violence du détournement d’images et des propos en relation avec ce qui reste, à l’heure actuelle encore à prouver par la justice, n’est pas loin d’égaler celle qui a visé et vise l’encore actuel Président de tous les Français et son prédécesseur.

Enfin, songer que justement, c’est par le tout sauf Sarkozy que François Hollande a été élu, à considérer le résultat et le capital d’impopularité record qui a obligé celui-ci à ne plus solliciter de nouveau mandat présidentiel, il y a vraiment de quoi s’interroger sur ce qui motive l’électorat.

Si d’aventure le tout sauf Fillon devait permettre à Emmanuel Macron d’accéder au second tour de la présidentielle, la France aura voté.

La suite?

Cette France qui aura voté l’aura choisie tout comme elle a élu le président si normal qu’il en est arrivé à la jeter dans les bras d’un clignotant.*

* Terme de Benoît Hamon, ce soir au 20 heures de France2 pour parler de l'«imposture » :

 http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/01/29/la-france-de-g...

 

Commentaires

Bon, on l'aura compris, vous n'avez pas succombé à l'épidémie de macronite qui sévit en France... loin de moi de vouloir le défendre, mais laissez-lui quand même le temps d'exposer son programme, à tout le moins d'en esquisser les grandes lignes.
Pour le moment, c'est le grand flou artistique, voulu d'ailleurs car ainsi on peut ratisser plus large... Le terme de clignotant est amusant, surtout venant d'un grand lumignon de la pensée frondeuse... Des amis parisiens, pour en revenir au "Fillongate", observent plutôt un raidissement des positions de son électorat, la campagne de presse s'apparente trop à un acharnement et va à l'encontre du but recherché. Réécouter l'aria de la Calomnia du Barbier.
Bonne journée.

Écrit par : gan | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

Pris la main dans le pot de confiture, tellement habitué à vivre ses caprices, d'un ego se croyant au-dessus des autres, manipulateur de surcroit cf le #sarkoxit, les fourberies de Scapin revisitées, voici une friandise inespérées des médias qui s'en délectent et partagent généreusement en bons apôtres. Ceci résume la dernière décennie avec les gesticulations de Monsieur Fillon qui creusent encore plus le désamour des hommes politiques de tous bords. Assurément, nul ne peut être juge et partie en situation de conflit d'intérêts, la tentation est bien trop grande, mais en la matière nous constatons une union sacrée sans opposition aux petits arrangements par emplois interposés. Serait-ce le naufrage de la droite dite "Républicaine" ?....

Écrit par : BLANC | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

--Personne ne penserait que la réussite écrasante de Fillon à la Primaire de la Droite est en liaison avec ses bonnes relations avec La "Russie et Poutine". Les raisons de sa résussite sont certainement et majoritairement intérieures à la France

--Fillon a été honnête et il a dit ce qu il pensait vouloir faire comme relation future avec la Russie. Et sil ne l avait pas fait, on lui aurait sorti une en plus du Penelopgate une Russophilie voire même une Poutinogate !

--Fillion a commis une erreur mortelle selon les mé(r)dias en disant "Je suis Chrétien". Mais je ne vois pas le mal car Dieu sait si un autre Candidat-Président avait dit: je suis de confession musulmane ou de confession juive, que quelqu un de suicidaire inconscient oserait critiquer ces dernères déclarations, il serait mort dans le sens figuré! Comme quoi nous sommes tous égaux mais il y a des gens qui sont plus égaux que des autres et c est comme la compassion, elle est très sélective !!.

Écrit par : Charles 05 | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

En politique, il y a le scène et les coulisses. Sur la scène des acteurs qui jouent parfois le rôle de leur vie ! Dans les coulisses, probablement plein de poussière et d'obscures personnages prêts à toutes les manipulations pour que la pièce se joue, mais pas selon le texte original : le souffleur invente quelques passages croustillants et glissants pour faire trébucher la vedette.

Les spectateurs sont interloqués et s'interrogent sur les talents de la vedette du jour.

Le rideau tombe.
Y aura-t-il encore quelqu'un pour applaudir ?

Écrit par : Michel Sommer | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

Y aura-t-il encore quelqu'un pour applaudir ?Certainment non!
L autre probléme est:S agit il d un théâtre de marionnettes donc qui paie les sommes astronomiques du coût de ces shows (Macron, entre autres?).
De toute façon, il faudrait qu il y en est un de choisi, enfin, et qui sera le meilleur donc le moins pire!!
Bien ä Vous

Écrit par : Charles 05 | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison, le moins pire, mais lequel ? Le choix risque d'être ardu, actuellement je ne saurais à qui accorder mon suffrage...Tout cela est navrant quand on sait que la grande majorité des élus, à quelque niveau que ce soit, sont intègres contrairement au slogan des "tous pourris".Ceux-là, au niveau de leur mairie, leur circonscription, leur région ne sont pas des marionnettes... Attention à ne pas ouvrir une voie royale à Marine.
Bien à vous.

Écrit par : gan | 31/01/2017

@gan,
D accord avec vous afin de ne pas ouvrir ni un boulevard ni une auto-route aux Le Pen (Dieu sait et à titre personnel, que le FN n est nullement ma tasse de thé mais qui suis-je au fait pour compter...?) .

Il faudrait être très attentif à ne pas ridiculiser les sympathisants ou les adhérents qui semblent représenter 30% des Electeurs, nous disent-ils. Ils sont, "quand même" des Citoyens Français à respecter leurs opinions, leurs votes et non pas les criminaliser. D autre part, le FN est un parti politique légal et il n a jamais été interdit d exercer à ce jour, autant que je sache. Quand la "populace" se réfugie dans des idées comme celles du FN, il y certainement un grave défaut de démocratie, démocratie devenue une coquille vide de substance et qu on est vit dans l ère post-démocratie comme l ère de post-vérité, par ailleurs.

NB: Un vieux philosophe suisse(je ne me rappelle plus de son nom, hélas)a dit:""Quand le peuple vote, il a toujours raison même s il a tort aux yeux de quelques uns. Il faudrait respecter son vote et surtout comprendre les motifs qu ils les ont emmené à voter ainsi"...

Bien à vous tous.

Écrit par : Charles 05 | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

@gan,
Vous dites:""Vous avez raison, le moins pire, mais lequel ? Le choix risque d'être ardu, actuellement je ne saurais à qui accorder mon suffrage""

Navré de vous dire que n importe quel choix à faire entre les "droitistes", les "Gauchistes", les ni-droite-ni-gauche genre Macronistes ou Modemiste...etc..Aucun gagnant ne garantirait la souveraineté de la France qui serait obligée de se soumettre aux décisions des Multi-Nationales et de leurs Lobbys attenants qui sont des Vautours, hélas... Depuis Sarkosy et Hollande, la France a été vendue ....mille fois hélas...Et tant que les citoyens français ne descendraient pas dans la Rue manifester et crier leur colère, rien ne changera car seule la violence marcherait au même titre que le langage utilisé par les Gouvernants à l égard de leurs gouvernés, les "pôv cons" et "les sans dent et sans culotte"...

Écrit par : Charles 05 | 31/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.