01/02/2017

Quand le rédacteur en chef d’un canard se pose en justicier

Capture d’écran 2017-02-01 à 00.58.42.png

                                                              capture d'écran

Il n’y a pas d’autre voie que de continuer, dit Monsieur Propreen l’occurrence, le grand justicier de la démocratie sinon son sauveur, le rédacteur de l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné:

https://www.youtube.com/watch?v=aObYrKLyBAQ

A suivre ces près de 7 minutes d’interview, chacune et chacun retiendra ce qui lui sied.

Mais autant de questions demeurent sur les raisons de ce zèle soudain à lancer une enquête sur des agissements qui ne datent pas d’hier et qui, pis, touchent d’autres personnalités en vue.

Mener un tel travail d’enquête et nous prévenir que ça va continuer devrait réjouir les détracteurs de François Fillon mais pas tous. Certains demeurent malgré tout choqués par la brutalité et l’insistance de la manière.

Si elle semble d’usage et ne pas indigner outre mesure les rompus du milieu médiatico-politique, c’est dire que le travail que semble tant priser le rédacteur en chef du Canard Enchaîné ne va rien changer.

Alors, abattre Fillon pour l’abattre?

Si c’est à ce jeu-là que certains s’amusent et trouvent du plaisir, la France a vraiment du souci à se faire.

 

 

Commentaires

« Si c’est à ce jeu-là que certains s’amusent et trouvent du plaisir, la France a vraiment du souci à se faire » vous parler d’or, Madame Hélène, car le BIEN COMMUN DU PAYS est le cadet de leur souci.

Écrit par : Michel Mottet | 01/02/2017

La brutalité n'est-elle pas dans l'hypocrisie dénoncée ici?
(...)
Servir ou se servir? Telle est la question.

Écrit par : Charles | 01/02/2017

Charles,

Je ne publierai pas la video dont vous avez indiqué le lien pour la vulgarité sinon l’obscénité d’un des commentaires que j’y ai lus. Si ce genre de propos ne vous dérangent pas, ici, ils n’y trouveront pas place.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/02/2017

Bien sûr, il ne faut pas être dupe. Avec ses airs de bon matou rusé, Horeau, la main sur le cœur, nous la joue vertueuse, la démarche du Canard. L'entreprise de déstabilisation à laquelle on assiste est évidente, par qui est-elle instrumentalisée, on ne le saura sûrement jamais.Elle est en tous cas bien relayée par nos amis des médias. On peut s'en indigner, mais faut-il pour autant tuer les messagers, comme aux temps antiques ? Les faits comptables semblent avérés et F. Fillon s'enlise dans ses explications.Le seul candidat à la fonction présidentielle à avoir une stature et une expérience d'homme d'Etat, tout cela est consternant.

Écrit par : gan | 01/02/2017

extrait de wikipédia::
En novembre 2008, Karl Laske avec le journaliste Laurent Valdiguié publient un essai contre Le Canard enchaîné intitulé Le vrai Canard, qui entend dénoncer le travail, les liens avec des personnalités politiques et l’opacité des finances de cet hebdomadaire. Pascale Santi du quotidien Le Monde parle de « livre à charge ». Pour L'Express, il s'agit d'un travail « copieux et minutieux ».

En 2013, Jean-Yves Viollier, longtemps collaborateur du journal, publie Un délicieux canard laquais, « roman satirique » qui, de manière à peine voilée, dénonce le manque d'indépendance du Canard enchaîné vis-à-vis des partis politiques au pouvoir. Il lui reproche également des pratiques salariales et des pratiques sociales peu exemplaires en dépit de bénéfices importants et « un décalage entre les idées professées et les pratiques à l’intérieur du journal [...] vertigineux »

Écrit par : Serge Jadot | 01/02/2017

"Je ne publierai pas la video dont vous avez indiqué le lien pour la vulgarité sinon l’obscénité d’un des commentaires que j’y ai lus. Si ce genre de propos ne vous dérangent pas, ici, ils n’y trouveront pas place."
Dans ce cas vous avez la possibilité de ne publier que la vidéo sans les commentaires, non?

Écrit par : Charles | 01/02/2017

Non.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/02/2017

Ben en voilà un commentaire, qu'il est lapidaire !

Écrit par : gan | 01/02/2017

Un rédacteur en chef justicier


des journalistes "militants" (mise en garde apportée par Marianne)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/02/2017

Il n'y a pas de journaliste justicier, c'est une vue de l'esprit.

Il n'y aurait pas eu avantages ou favoritismes associés à des montants disproportionnés, les faits ne se seraient pas révélés, dans la limite du raisonnable et de la législation.

Monsieur FILLON traine un lourd passif dont l'explosion de l'UMP avec ses amis Messieurs JUPPE et RAFFARIN ouvrant la porte à la fracture des divers courant de la droite et au final une primaire ouverte imposée à ses militants et sympathisants contre leur volonté. Ce manque d'humanité se retrouve aujourd'hui.

La violence de sa politique, à vouloir renverser la table, casser la baraque, c'était le défi de trop. Il aura pour le moins réussi à mettre hors course le parti LES REPUBLICAINS dont les défections depuis la primaire de la droite ne cessent de se faire connaitre.

Au fait, c'est quoi un journaliste militant ? On ne peut être les deux à la fois, une question d'éthique. Tout ceci vous étonne, moi pas, impuissant, relégué à une position de spectateur à mon corps défendant à observer et compter les coups pour un mauvais film, " LES REPUBLICAINS,le cauchemar ....."

Écrit par : BLANC | 01/02/2017

"Non" parce que vous ne savez pas le faire ou parce que vous ne voulez pas le faire? Il suffit de "Copier le code d'intégration"... et vous aurez la vidéo et rien que la vidéo.

Écrit par : Charles | 01/02/2017

@Charles,

Permettez moi de me mêler en ce qui ne me regarde pas, une fois n est pas coutume!

Notre Hôte, Mme H.R.-F., mérite plus de respect de notre part, nous tous, car Dieu sait que le "boulot" à faire afin d éditer un blog de si bon niveau est complexe et difficile.

Comme à l accoutumée, libre à Mme H.R.-F. de publier mon texte ou pas.

Écrit par : Charles 05 | 01/02/2017

Vous avez d’autres questions, Monsieur le Juge?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/02/2017

Si tel n’est pas le cas, je vous en prie et vous cite "Il suffit de "Copier le code d'intégration"... et vous aurez la vidéo et rien que la vidéo."

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/02/2017

Mme H.R.-F.,

Vous le savez bien que le Canard est une soupape de sécurité comme celle de la marmite à vapeur et quand l Etat, n importe lequel, est en difficulté ou qu il a un règlement de compte extra muros voire inter-intestinal, la vengeance se fait comme un plat qui se mange, toujours, froid.

Toutes ces révélations dans le Canard depuis Cahuzac jusqu à Fillon sont solides et une instance étatique lambda ne pourrait ni les dévoiler ni avoir connaissance ni donner autant des détails précis qui s avèrent être très exacts! Le Canard vit avec la vente au numéro et sans rentrée d argent de la publicité et ceci dure depuis une éternité et ce Journal a besoin d audience et d argent donc de doubler sa vente, par exemple, comme ces deux derniers mercredi! (Dieu sait si le mercredi prochain, le canard n aurait pas une 3ème volée sur Fillion!).

Il y a des grosses mains derrière ces fuites sur Fillon mais ce dernier aurait dû déminer son chemin avant d arriver à être le futur candidat "M. Le Président". Il est évident que le Timing est tordu mais il a été bien calculé afin d ouvrir un Grand Boulevard aux Le Pen et à Macron (comment Macron paie-t-il les immenses frais de ces manifestations??)

N oublions pas que les Grandes Multi-Nationales et leurs Lobbys gèrent au moins la moitié de la politique et de l économie de la France et qu aucune instance française souveraine ne pourrait intervenir dans leurs plans imposés de facto...

Bien à vous.

Écrit par : Charles 05 | 01/02/2017

Les commentaires sont fermés.