06/02/2017

#fillongate, avant la conférence de presse annoncée

Capture d’écran 2017-02-06 à 13.21.09.png

                                                                                        capture d’écran: l'express

A défaut de savoir avant 16 heures, ce lundi 6 février, ce que dira François Fillon aux près de deux cent cinquante journalistes qui seront présents à son QG, force est de constater que la leçon de morale qui nous a été donnée depuis des jours et des jours qu’est ressassée l’affaire qui le concerne restera peut-être dans les annales.

Rien n’est moins sûr tant d’autres, avant celle-ci, ont été dispensées au bon peuple.

La manière dont les révélations ou autres déclarations concernant le candidat du parti Les Républicains sont distillées, sélectionnées et diffusées n’illustre que l’habileté sinon le talent de marionnettistes à l’oeuvre.

Le pilonnage auquel est soumis François Fillon en rappelle de nombreux autres. Si la morale doit s’exercer ainsi, autant pour elle et ses suppôts.

Mais on le sait, la fin justifie souvent les  moyens. Rien de nouveau donc dans cette mise à mort d’un programme sinon de celui qui le porte.

 

Commentaires

Un sondage Opinionway (manip ?) nous prédit une élimination de Fillon au premier tour des présidentielles, avec un duel Macron-Marine au second. On peut évidemment penser ce que l'on veut de la méthode et se boucher le nez, force est de reconnaître que si elle aboutit, la stratégie aura été efficace. Attendons quand même la conférence de presse avant d'enterrer le candidat de la droite dite républicaine.
Bien à vous.

Écrit par : gan | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Le point de vue d'Elisabeth Levy
http://www.causeur.fr/francois-fillon-penelope-lynchage-defense-42530.html?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=483b914560-Newsletter&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-483b914560-57340537

En effet, c'est un lynchage obscène.

Lorsque les Présidentielles seront terminées, je reviendrai sur un sujet qui ne vient à l'idée d'aucun journaliste, ni d'aucun élu de France ou d'ici, de traiter même si, ici ou là, on l'effleure avec ses griffes sans jamais vraiment l'écorcher.
Nous apprenons par les statistiques que le nombre de cabinets de consultants explose dans tous les pays de l'UE pendant ces deux dernières décennies. Il continue de progresser. Surtout dans le domaine financier et foncier, en un mot, dans la fiducie. Ces cabinets ou études sont de véritables boites noires d'une élite politique et de sa clientèle très particulière. Aujourd'hui, la mafia ne s'exhibe plus comme des caïds visibles, intimidant les bonnes gens bisou-nours. elle se fait respectable parmi les notables qu'on vient chercher pour un audit et des conseils. Eventuellement lui donner les clefs de toutes les chambres (institutions) de la maison (l'état).

Si on a lu L'Affaire Clearstream de Denis Robert, on comprendra mieux cette gouvernance occulte à laquelle tous les gouvernements s'adonnent d'une manière ou d'une autre.

Fillon n'aura été qu'un de ces héritiers qu'on attache au pilori pour qu'il expie les fautes de ses mentors et pour que le peuple assouvisse son besoin de vengeance.

Écrit par : Beatrix | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Combatif François Fillon et déterminé les carottes ne sont peut-être si cuites que je l’énonçais dans un mail précédent, l'opinion peut encore parfaitement se retourner.

Écrit par : gan | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Tirez la prise , elle faisait des fiches......
Mon commentaire est gratuit, dans tous les sens du terme .

Écrit par : briand | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Briand,

Je remets la prise, avec ou sans fiches, comme vous l’entendrez:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/06/fillon-la-conference-de-presse-281925.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.