15/02/2017

Ours russe à l’horizon...

Capture d’écran 2017-02-15 à 20.56.27.png

Certain(e)s seront peut-être rassurés de savoir les Etats-Unis moins prompts à se rapprocher de la Russie.

Tandis que, dans ses promesses électorales, le candidat Trump devenu Président, affichait un désir net de dialogue constructif avec la Russie, voici que la raison sinon la trahison l’auront emporté.

Selon la juriste Karine Bechet-Golovko, l’illégalité qui entoure l’éviction de Mickaël Flynn de l’administration américaine ne semble pas vraiment retenir l’attention tandis que fleurissent les analyses un peu partout:

http://russiepolitics.blogspot.ch/2017/02/flynn-sessions-...

Pendant ce temps-là, en France, le quotidien Le Monde, lance un appel exhortant à ne pas laisser la Russie déstabiliser la présidentielle en France.

Nous voici avertis sinon prévenus, nos démocraties sont menacées d’ingérence. Non pas de la Russie que d'aucuns s’attachent à expliquer que ce n’est pas elle qui n’est pas en odeur de sainteté mais juste celle de son Président.

Autrement dit, celle de plus de 80% de citoyens qui lui font confiance.

 

Commentaires

Un bon ours est un ours affamé par les sanctions économiques, maintenu dans sa Taïga.

Surveillé, il doit assurément l'être, l'ours, pour l'instant à la lisière de la Taïga, par l'OTAN que les USA ne vont pas quitter évidemment, mais ce serait bien que les autres états membres ouvrent mieux leur portefeuille pour financer l'OTAN garde faune.

Et qui sait, peut-être, un jour, quand l'occasion se présentera, on pourra rentrer dans la Taïga et tuer l'ours et lui voler ses ressources.

Est-ce l'intérêt de l'Europe, vassalisée, d'avoir un ours affamé, à l'est de l'Europe, dans la Taïga ?

En tout cas tout ceci se passe bien loin, territorialement parlant, du grand pays de la liberté, arraché, aux nombreuses populations autochtones amérindiennes.

Et Trump et sa mèche qui veut aller caresser l'ours.

Écrit par : Nicolas Moser | 16/02/2017

Répondre à ce commentaire

L'information censurée en France ? La Russie profite des sanctions et devient la plus grande puissance agricole du monde ! Alors ceux qui sont collés à sa dépendance sur les exportations énergétiques...ont tout faux.
Et c'est Bloomberg qui le dit...les investisseurs eux à la différence des media ne s'y trompent pas

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-10-06/russia-upends-world-wheat-market-with-record-harvest-exports

Écrit par : Helene Clément-Pitiot | 16/02/2017

Répondre à ce commentaire

Hors-sujet, peut-être, quoique...
En tous les cas une enquête passionnante sur le fin de l'Union Soviétique et qui jette une lumière crue sur les forces qui sont encore à l’œuvre actuellement contre l'OURS RUSSE:
http://www.wanttoknow.info/911/Collateral-Damage-911-black_eagle_fund_trust.pdf
59 pages, mais d'une lecture obligatoire. Ça se lit comme un thriller, mais c'est, hélas, la réalité.

Écrit par : Charles | 16/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.