18/02/2017

Rideau!

Capture d’écran 2017-02-18 à 18.09.00.png

Après l’annonce de la disparition d’un grand titre de la presse suisse française et de la menace qui pèse sur un de ses quotidiens autrefois de référence, Le Temps pour ne pas le nommer, l’émotion est réelle.

Cela dit et au-delà de l’empathie que l’on ressent pour autant de personnes qui ont oeuvré au plus près de leur conscience, la question des critères de licenciements se pose.

Ici, apparemment, rien de politique dans le choix opéré par le groupe propriétaire des deux titres dont parle cet article

Ce n’est pas comme ailleurs, dans autant de pays dont on ne cesse de nous rappeler combien ils se mêlent de tuer toute liberté d’expression.

Pis et comme le laisse entendre l’image qui illustre ce sujet, quand le gouvernement de tels pays s’ingère dans les affaires d’autres.

Ce dessin, d’une rare doigté, est signé d’un grand nom du journal Le Temps, visé par les mesures de réduction de personnel.

Monsieur Chapatte, si sensible à ce qui se passe sur la scène internationale, saura peut-être donner un même éclat à la fin de partie qui se joue tout près de chez lui pour autant de ses collègues.

Commentaires

J’utilise le mot dans la discussion mais non dans l’écrit. Mais lorsque je vois un tel dessin, je me dis : quelle malveillante connerie !

Écrit par : Michel Mottet | 18/02/2017

Et quand ils nous bombardent 10 fois par jour au téléphone pour nous proposer de substituer l ancien abonnement avec feu l Hebdo par un autre avec le Temps, soit dit "leader" suisse d opinion (leader ou dealer?), que voulez vous qu on fasse avec un abonnement au "Le Temps" sauf leur dire qu ils se moquent de nous comme ils parlent de Poutine, de la Crimée, de la Syrie...et basta...

Écrit par : Charles 05 | 18/02/2017

C est vrai que le Temps se donne la peine d écrire d une manière assez bien structurée sur la forme mais mal honnête sur le fond et ceci par rapport à d autres journaux suisses romands. Mais au fond, cela pourrait plaire au citoyen moyen avec un QI légèrement supérieur à 50 lui permettant de comprendre et d adhérer aux règles des articles du Le Temps.

Et si dans quelques semaines, nous apprendrons que ce journal est mis en vente comme en 2013 sinon à la liquidation, tout le monde trouverait cela bizarre et inattendu et on tombe des nues...comme quoi!

Écrit par : Charles 05 | 18/02/2017

"sinon à la liquidation, tout le monde trouverait cela bizarre et inattendu et on tombe des nues..."
Personnellement non seulement je ne serais pas surpris, mais je me réjouirais.
Pourquoi payer pour des mensonges ou de la propagande, surtout quand de l'information est disponible gratuitement (enfin pour le prix du courant électrique alimentant l'ordinateur)?

Écrit par : Charles | 19/02/2017

Très drôle le dessin, j'achète:)

Écrit par : Vladimir | 19/02/2017

Bien de votre avis, à prendre au premier ou deuxième degré...Même Poutine en sourirait. Dommage que pour certains intervenants, le neurone sensible à la vis comica de leur cerveau limbique ait été mis sur off...

Écrit par : gislebert | 19/02/2017

C'est plutôt au deuxième:) Avec une certaine fierté tout de même pour la transformation du pays "régional" à un "super ennemi" du monde "civilisé". En s'inspirant de la chançon populaire "C'est la faute à Volter ... tout est aujourd'hui la faute au Kremlin- "Je n'ai pas d'entrain c'est la faute au Kremlin", etc. Heureusement les Russes ont le dos large. C'est quand même époustouflante performance en si peu de temps! N'est ce pas? Donc raisonnablement fier:)). Je vous envoie un lien qui montre clairement une des équipes de toute puissante organisation " Babou's hacker". Brrrrrr...
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10155086327789031&set=p.10155086327789031&type=3&theater

Écrit par : Vladimir | 20/02/2017

Qu ils continuent ainsi à parler du "LE Cirque de Moscow" en espérant que ces gars dont les caricaturistes et journalistes ne se retrouveraient pas dans "Le Cirque de Pôle Emploi" après le Grand Divorce qui a eu lieu entre la Presse/Médias et les Citoyens.

De surcroît, ils usent et abusent de la "Vérité" comme Ibn Kaldoun, un ancien philosophe arabe" avait dit:"La vérité est pareille à l'eau qui pourrait prendre la forme du vase qui la contient".

Néanmoins,ils croient pouvoir emballer leur marchandise (=propagande) avec l enveloppe soit de la Civilisation soit de la Démocratie (liberté d expression) soit les deux. Quant à la civilisation qui a comme but d emmener la culture et le luxe, une fois ce but est atteint, il y a un risque réel auquel il faut rester attentif c à d que cette civilisation se gâte et décline en suivant l exemple des êtres vivants. Quant à « Nos Démocraties », c est très probable qu elles sont décaties (SVP voir lien ci-dessous) :

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/11/a-l-ombre-de-nos-democraties-decaties.html

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 19/02/2017

Les commentaires sont fermés.