01/03/2017

François Fillon face à la France, la France, face à elle-même

Capture d’écran 2017-03-01 à 17.19.23.png

                                            capture d’écran: Huffingtonpost

Je vous le dis avec gravité, ne vous laissez pas abuser, ainsi s’exprime François Fillon face à ses compatriotes.

A ceux qui le suivent et à ceux qui le combattent, ce n’est pas moi seulement qu’on assassine, précise-t-il. C’est l’élection présidentielle.

François Fillon se défend, c’est son droit.

Abattre un candidat au profit d’un autre dont tout veut faire croire qu’il sera l’homme - la femme?- de la situation est un vaudeville dont le théâtre qui le donnerait à jouer serait aussi couru que déserté selon les goûts et les couleurs.

A vrai dire, rien de nouveau à ce spectacle de la nature humaine.  

Pendant ce temps-là, le monde continue de tourner avec ses guerres ouvertes de longue date et couvertes avec une objectivité telle qu’on ne peut qu’accorder crédit à autant de médias qui en rendent compte, qui en douterait?

Car on le sait, tout doit concourir à apporter au monde les seules vraies valeurs dignes de ce nom, celles de la démocratie dont nous sommes bénéficiaires, nous autres Occidentaux tandis qu’autant de peuples demeurent encore opprimés par les régimes qui les gouvernent.

François Fillon n’est pas le candidat du système. Pas davantage, Marie Le Pen, visée, elle aussi par une enquête. Restent les autres, les dénommés petits ou celui qui semble dores et déjà élu des médias.

Chercher l’erreur, serait-ce (encore) croire au Père Noël?

 

Commentaires

Et le candidat en marche pour toutes tendances confondues ou aucune encore précisée, de commenter la prise de position de son rival du parti «  Les Républicains »:

http://www.tdg.ch/monde/europe/Macron-accuse-Fillon-de-perdre-ses-nerfs/story/10276676

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/03/2017

François, Paul et les Autres "hors système" La systématique

dans les sciences de la vie donc dans la vie des politiques ,Les espèces ont été très tôt regroupées sur la base de rapprochements anatomiques et comportementaux ou selon les ou les milieux qu'elles habitent.
Fillon.
ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement d'Édouard Balladur, ministre délégué chargé de la Poste, des Télécommunications et de l'Espace (1995-1997) au sein des deux gouvernements d'Alain Juppé. ministre des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité etc etc. puis Premier ministre, conduisant trois gouvernements .
comme candidat hors système y a pas mieux.
Et bien oui: mon candidat (...),
un vrai anti système Philippe Poutou , Il est en T-shirt, et pas n'importe lequel: «Résister, c'est exister», peut-on lire sur son poitrail.
à la Télé " aucun candidat, aussi peu crédible soit son programme, ne mérite un tel traitement médiatique.
"Confiné au milieu d'un cirque télévisuel qui discrédite toujours un peu plus le discours politique en le noyant dans des intermèdes «comiques» tant horripilants qu'irrespectueux, Philippe Poutou a fait preuve d'une patience, d'une courtoisie et d'une sincérité assez admirables.
Loin des contorsions Fillonesques , les petits candidats existent loin des Manoirs ,en Sablés "dans la Sarthe"ou plutôt sucrés au dépend du peuple qu'ils divinisent , le temps d'une élection.

Écrit par : briand | 01/03/2017

Et la France face à LA THEO FAMILY GATE??? Un silence de la justice bien incompréhensible????

Écrit par : Dominique Degoumois | 01/03/2017

Oui, Dominique Degoumois, si jamais et pour qui n’en aurait entendu parler:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/02/23/un-nouvel-invite-dans-la-campagne-presidentielle-francaise-theogate-en-vue.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/03/2017

Une démocratie qui ne mérite plus son nom, des magouilles sans fin, voilà bien la farce démocratique dont le peuple sera le dindon, une pantalonnade dans le cadre d'une pétaudière politique... Avec tout cela on traite de tous les noms ceux qui hurlent au "tous pourris" OK tous ne sont pas pourris mais déjà bien moisis...
Le choix sera surement imposé au peuple par l"élimination de ceux qu'on ne désire pas
qu'ils aient une chance d'être élus... Ah Bilderberg quand tu nous manipule...

Écrit par : Notaf André | 01/03/2017

La figure 2017 des élections présidentielles en France est tragique.

Nous avons aujourd'hui deux candidatures de traverse: E. Macron, une vraie barricade en travers de la route de F. Fillon qui ambitionnait de représenter la droite classique, traditionnelle de classes aisées, pas forcément millionnaires. Nous aurons droit à une droite quasi libertarienne et cynique avec le sourire Colgate.

L'autre candidature de traverse c'est B. Hamon, l'homme de l'appareil et des combines, Il va recycler du vert des écologistes et du rouge de Mélenchon pour en faire des bulles de couleur et empêcher tout changement. C'est un habile usurpateur dont ses trahisons le font grandement jouir.

Les élites intouchables en arrière scène avaient décidé de priver le peuple français des élection 2017. Elles veulent du changement. Le changement vers l'anéantissement de la démocratie. Elles ne veulent plus non plus de ces classes moyennes aisées qui posent trop de problèmes et d'obstacles voire des entraves à la vigueur affairiste.

Elles promettent aux Français un beau et jeune Macron. Macron c'est la jeunesse, la belle vie ici et maintenant. Les taciturnes, Les Papies et Mamies n'auront pas leurs élections. Tant pis pour eux.

Écrit par : Beatrix | 01/03/2017

""Car on le sait, tout doit concourir à apporter au monde les seules vraies valeurs dignes de ce nom, celles de la démocratie dont nous sommes bénéficiaires, nous autres Occidentaux tandis qu’autant de peuples demeurent encore opprimés par les régimes qui les gouvernent."

Juste. Mais finalement, ne sommes-nous pas, en démocratie, opprimés, non pas par un dictateur, mais par un système dictatorial, finance, économie, mondialisation?
Juste aussi, votre commentaire et son lien.
Macron est tombé dans le piège de la facilité. Utiliser comme levier les soucis d'un autre candidat!
En affirmant que François Fillon "perd ses nerfs", il oublie un certain candidat histrionique, extatique, soit lui-même.
Pitoyable.

Écrit par : Triphon | 01/03/2017

Dans la campagne anti-Fillon et anti FN, je crois que l'on peut dire qu'il y a un complot évident du Système contre ces deux partis.

Écrit par : Richard Kohler | 02/03/2017

"Dans la campagne anti-Fillon et anti FN,...il y a un complot évident du Système contre ces deux partis."

@ Richard Kohler,

Votre "anti-Fillon" et "anti FN" sont incomparables.

Fillon ce n'est pas un "parti", c'est un homme de système, mais cela n'empêche qu'il ferait un bon président.

FN est effectivement un parti anti-système.

Le choix de Macron serait-il dommageable pour des relations franco - russes ?

Quoi que si Dominique de Villepin devenait son Ministre des Affaires Étrangères, tout ne serait pas perdu.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 02/03/2017

@Vladimir Trofimov,
oui, vous avez raison.

Écrit par : Richard Kohler | 02/03/2017

La France face à elle-même étonne pour ne pas dire détonne: comment un catholique bon teint, M. Fillon, peut-il parler de supprimer la Sécurité sociale?

Travail catho social éminent.
Syndicats, JOC et JEC et Jeunesses rurales.

Ouvriers applaudissant Pie XII

Missel de l'abbé Michonneau ouverture prières, chants et paroles de l'Eglise catholique aux fidèles ignorant le latin.

Sœurs visiteuses de tous temps (selon où sœurs visiteuses infirmières pratiquant, par nécessité jamais comme moyen de contraception, des avortements clandestins).

Vicaires et aumôniers des personnes indigentes et malades, colonies de vacances.

Partages et entretiens politiques serrés.

Le sentiment que l'on détonne quelque part pour ne pas dire déc(...) ou déraille.

Franchement, sans parler des impôts que Marine Le Pen infligeraient aux personnes assistées par respect pour leur dignité et participation citoyenne.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/03/2017

On pourrait comprendre la magistrature française de décider une msie en examen du Citoyen F. Fillon. Néanmoins, la droiture attendue de cette magistrature ne devrait elle pas tenir compte des points suivants:

1--Les Députés et leurs assistant(e)s ainsi que les Sénateurs, ne sont ils pas eux qui font les lois et les règles à appliquer aux citoyens comme à eux-mêmes? C est clair que ces Députés-Sénateurs font leurs propres règles qui leur sont permissives et incitatives peut être à la magouille.
2--Il y a 114 cas identiques à celui du député-citoyen F. Fillon. Cependant pas un mot sur les 113 restants sauf s ils brigueraient à tout hasard le Poste du locataire de l Elysée!
3--Où est le débat d idées dans cette campagne présidentielle? Où sont le s problèmes majeurs des Français? Nulle part sauf qu on est entrain de cacher l essentiel en "faveur" de fouiller dans les poubelles afin de trouver des peaux de bananes à balancer sous les pieds des candidats les plus côtés.
4--Ne nous ont ils pas dit qu "une enveloppe" est remise à chaque député afin qu il l utilise comme bon lui semble. Avons nous entendu dire que cette pratique doit désormais cesser? Tu rêves...

Écrit par : Charles 05 | 02/03/2017

Philippe Poutou a eu raison de dire clairement & courageusement ce que beaucoup de citoyens n'osent dire tout haut à 2 candidats qui s'affranchissent des lois, des règlements, des principes les plus élémentaires de la morale et déshonorent la république & la démocratie.Merci donc à M.Poutou qui redonne un peu de dignité à la politique.Nous avons eu un peu moins honte du comportement indigne de ces 2 candidats (Fillon & Le Pen) à la présidence de la République française.

Écrit par : 4honneur&politique119 | 06/04/2017

Les commentaires sont fermés.