05/03/2017

A 15 heures, au Trocadéro avec François Fillon

  

Comment le Président de bientôt plus aucun Français réussit à terminer son mandat, il appartiendra à l’Histoire d’en juger.

Celui qui, lors d’un célèbre discours qui lui a, sans doute sinon peut-être valu de remporter l’élection présidentielle de 2012, a déclaré qui était son ennemi, aura montré comment il a mis en oeuvre les moyens de le combattre.

Ce qui se passe, en ce moment en France, révèle avant tout des pratiques qui heurtent nombre de citoyennes et de citoyens encore sensibles et attentifs à ce qui s’appelle morale et éthique, la distinction entre ces deux termes étant expliquée ici de manière simplifiée.

Quelles que soient les nuances qui les différencient, la morale et l'éthique renvoient à des valeurs qui sont battues en brèche de toutes parts.

Dans ce cas, les brandir pour confronter François Fillon à ses déclarations et le pousser directement vers la sortie alors qu’il est convoqué pour être mis en examen le 15 mars prochain ne dupe que qui le vaut bien.

Divers sites d’information relaient le parcours du candidat En Marche, ses liens au monde de la finance, au  monde des médias, à certains fonds étrangers aussi et mieux ou pis, à chacune et à chacun d’en décider, à François Hollande lui-même.

Alors, au Trocadéro ce dimanche 5 mars, c’est bien au-delà d’un soutien à François Fillon dont il s’agit. C’est d’un élan en réaction à une conception trop singulière de la justice et de ses empressés défenseurs.

 

Commentaires

Voici le discours qu’a tenu François Fillon ce dimanche 5 mars au Trocadéro:

https://www.youtube.com/watch?v=S74LJ-0wRdY

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2017

La justice trop dépendante du pouvoir et donc manipulable... Une chose connue, Valls l'a fait adopter avant de s'esquiver de Matignon, ne pas se poser la question sur les possibles implications et répercussion de cette particularité même par rapport à soi même est une faute tactique grave de la part d'un futur président...
Regardez Valls qui n'est pourtant plus candidat, il ne traîne pas autant de casseroles que Fillon, Hamon, on lui fout la paix et Macron le chouchou du substitut de président qui n'est pas blanc comme neige, personne ne lui fait de misères alors que les deux candidats de droite, eux, ils ont décroché la timbale...
Tous ceux qui sont du côté du pouvoir sont épargnés et ceux qui sont de l'autre côté sont attaqués par la justice bizarre non? Risible oui et qui se manifeste pour réclamer la fin de cette mascarade? Personne parce tout le monde sait très bien que la justice a à la foi tort d'être manipulée et raison parce qu'ils trichent tant et plus mais tout le monde des élus triche et on ne peut pas enfermer tout le parlement, le sénat, les ministères et tous les hauts fonctionnaires et pourtant ils le mériteraient...

Écrit par : Notaf André | 05/03/2017

Merci de votre sujet et de votre vidéo, Hélène Richard-Favre.

Sur la vidéo, derrière François Fillon on voit Luc Chatel et surtout François Baroin. C'est très important.

Écrit par : Vladimir Trofimovv | 05/03/2017

Chapeau bas Fillon et Merci à Mme H.R.-F.,

Je crois que les Français n aiment pas du tout la manière avec laquelle Fillon a été attaqué par le Gvt de Hollande et ses fuites au canard puia la cabale contre Fillon ou le lâché des Chiens comme Mitterand le disait après le suicide de Beregovoie, même ses collègues du parti LR l attendaient au virage pour lui faire la peau! Bien que les français trouvent à juste titre qu il y a certainement beaucoup à dire sur l affaire Fillongate et la Faute/Erreur de Fillon mais il ne faudrait pas oublier qu ils savent bien qu il n'a pas piqué dans la caisse mais il a utilisé les enveloppes budgétaires légales, autorisées et dispensées par l AG pour payer les collaborateurs des députés et des sénateurs. Ceci est certes des avantages en soi (trop peut être?) et des privilèges "offerts" à tous les députés et à tous les Sénateurs et non pas exclusivement à Fillon certes, cqfd...Oui, il a utilisé comme collaborateur un membre de sa famille qui est aussi le cas de centaines d'autres élus ( 114 d une manière préçise). Comment se fait-il que le régime PS n'ait pas modifié les conditions de rémunérations de Tous les Députés et les Sénateurs pour supprimer cela, ou interdire d'utiliser des membres de sa familles , ou pour plafonner les montants que l'on peut payer à son(ses) collaborateur(s). La réponse doit être qu'il y a beaucoup d'élus PS concernés sans doute.

Sans mélanger les pinceaux et les sujets: Fillon n est pas un sale criminel à côté de ceux qu on ne pipe mot comme Sarkosy qui a fait la peau non pas à Khadaffi seul mais bel et bien la peau à toute la Libye avec un demi million de massacrés partis à jamais. Pays rendu en cendres et devenu un hub d entrainement (à son sud) des Terroristes Internationaux (import export) sous l égide du Qatar (ami de l Idéologie" de Hollande qui n a pas donné une objection à ce hub (pour 2-3 rafale vendus...) Hollande n est absolument "pas fautif" de laisser Fabius déclarer ce qu est sincèrement la politique étrangère de la France surtout en Syrie, une politique pro-terroriste puisque "Al Nosra donc Al Qayda fait du bon boulot en Syrie selon déclaration de Fabius en septembre 2012 et valable à ce jour...Ces scandales sont mille fois plus graves que celui de Fillon...Entre la "faute" de Fillon et les massacres sus cités et faits par Sarkosy et Hollande, il y a la mer à boire....

Écrit par : Charles 05 | 05/03/2017

tout à fait d'accord !!

Écrit par : Rivière | 05/03/2017

Hé Charles 05,
Beregevoie ne s écrit pas comme ça mais Bérégovoy, SVP Charles 05 :-)

Écrit par : Charles 05 | 05/03/2017

Et Juppé, un Saint?

Et vous voulez vous que je vous parle aussi d un autre candidat donné comme le "seul gagnant", Juppé, puis qui a fait Pschitt en face de Fillon bien qu il n est pas exclu, nous disent ils, qu il se "sacrifie" dès demain à l aube pour sauver le LR et en massacrant Fillon qui souffre...A voir..
-----------------
Extraits du PLAN WRIGHT afin de balkaniser (=saucissonner) la Syrie , lien ci dessous:

(...)Savez vous qu en 2011, Alain JUPPé avait conclu un accord tripartite entre la France, Ahmet DAVUTOGLUde la Turquie et l Américain Robin WRIGHT, plan appelé au nom de ce dernier et resté secret jusqu à 2013 quand il été publié par le New York Times. Plan signé à l’initiative du ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé. C est Paris qui proposa secrètement à Ankara, en mars 2011, de soutenir sa candidature à l’Union européenne et de l’aider à régler son problème kurde si la Turquie entrait en guerre à ses côtés contre la Libye et la Syrie. Côté français cette proposition était radicalement nouvelle, Alain Juppé s’étant fermement opposé à l’entrée de la Turquie dans l’Union à l’époque où il dirigeait le parti gaulliste et était un collaborateur de Jacques Chirac. Mais, condamné pour corruption en France, il s’était exilé en Amérique en 2005 et avait donné des cours au Québec tout en suivant un stage au Pentagone. Converti au néo-conservatisme, il était revenu en France et avait été choisi par Nicolas Sarkozy comme ministre de la Défense, puis des Affaires étrangères.

Rétrospectivement, le plan Juppé révèle les intentions françaises : il y est question de créer un Kurdistan en Irak et en Syrie selon la carte qui sera publiée deux ans plus tard par Robin Wright dans le New York Times et mise en œuvre conjointement par l’Émirat islamique, le Gouvernement régional du Kurdistan irakien et d’anciens collaborateurs de Saddam Hussein liés aux Frères musulmans. Le document, cosigné par Alain Juppé et son homologue turc Ahmet Davutoğlu, ne laisse aucun doute : la France entendait se reconstituer un empire colonial en Syrie. En outre, elle avait des connexions au sein des mouvements terroristes islamistes et prévoyait la création de Daesh. Pour garantir le plan Juppé, le Qatar s’engageait à investir massivement à l’Est de la Turquie, en espérant que les Kurdes turcs abandonnent le PKK.

Avec de tels plans, il suffirait amplement à poursuivre MM. Juppé et Davutoğlu devant la Cour pénale internationale pour crime contre l’humanité.(...)

http://www.voltairenet.org/article188313.html
-------------------------------
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 05/03/2017

Impressions in situ : Place du Trocadéro noire de monde. Combien ? Pour l’estimation chiffrée, voir le communiqué de la Préfecture et multiplier par 2, ou celui de l’organisateur à diviser par 3, mais là n’est pas la question. Marée tricolore (pour les drapeaux), assez monocolore pour le reste. Vu de l’avenue Poincaré, le tableau faisait un peu penser à la Rue Montorgueil de Monet, exposée à Orsay. Des gens de convictions, qui ne veulent surtout pas se faire voler leur élection, encore plus dégoûtés par la « trahison » des clercs de leur parti (tous aux chaloupes !) que par les intrigues du pouvoir… A entendre les réflexions, beaucoup ne sont pas très loin de la droite bleu-marine et pourraient bien basculer en cas d’empêchement de F. Fillon, ils ne s’en cachent pas. Noyaux durs de l’électorat de la primaire qui l’a placé en tête. Les moins militants pourtant conscients que cela ne va pas suffire. Demain Fillon sera peut-être convaincu de « démissionner » par ses pairs, tous occupés à savonner la planche. Les cocus seront légions.

Écrit par : gislebert | 05/03/2017

C'est cela un vrai Président ! D'ailleurs ce que la presse française passe totalement sous silence c'est que le SEUL candidat à ce jour qui a ses parrainages (723) c'est lui, François Fillon!

Écrit par : Corélande | 05/03/2017

Pour qui n’aurait pas vu François Fillon, ce dimanche 5 mars, au 20 heures de France2, de même que l’ensemble du sujet qui lui a été consacré, voici:

https://www.youtube.com/watch?v=tTh_v1-aMK0

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/03/2017

Voici qui est clair, n’en déplaise aux détracteurs de François Fillon:

http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/affaires-fillon/direct-affaire-fillon-alain-juppe-va-s-exprimer-depuis-la-mairie-de-bordeaux_2083391.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06/03/2017

Les commentaires sont fermés.