07/03/2017

Nouvelle charge contre François Fillon, la France bientôt en (ordre de) marche

Entre partisans d’un camp ou d’un autre, il y a la réalité. Celle d’un pays,, la France dont campagne après campagne, les candidats à l’élection présidentielle nous dépeignent le tableau.

Noir, gris -au mieux- rarement rose sinon à venir à condition que l’électorat suive et adhère aux promesses.

Il y a cinq ans, Dominique de Villepin se rendait ici ou là, alors qu’il était encore en campagne pour la présidentielle 2012 et qu’il avait fondé un parti qui devait rassembler au nom de l’unité nationale.

L’idée a séduit.

La suite et ce qu’elle a inspiré a été évoquée dans un ouvrage cité sur ce blog tant elle a mobilisé de sensibilités réunies autour de l’Ancien Premier Ministre pour dépasser les clivages partisans. 

Or si l’on considère comment se déroule l’actuelle campagne pour la conquête de l’Elysée en mai prochain, force est de constater que les partis sont non seulement encore bien là mais surtout, déchirés.

Aussi bien le parti socialiste que le parti Les Républicains offrent en spectacle leurs dissensions tandis que se fraie son chemin, le candidat en marche.

Si Dominique de Villepin a décidé de renier sa famille politique au profit de ce jeune homme, bien lui en prenne. Que d’aucuns de celles et ceux qui l’ont suivi dans son projet de République Solidaire lui emboîtent le pas, libre à eux.

Et si la France se reconnaît en Emmanuel Macron davantage qu’en tout autre candidat, elle aura voté.

Car le scénario semble si bien rôdé, au rythme où se poursuivent les publications qui visent François Fillon, que la mise en marche se fait désormais au pas de charge.

 

20:37 | Lien permanent | Commentaires (16) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Extrait de la lettre reçue par les adhérents laissés en rase campagne par leur candidat en 2012:

Au SERVICE DES FRANÇAIS INLASSABLEMENT

« Je suis empêché de me présenter à l’élection présidentielle, faute de parrainages requis. Mais notre mission continue et notre engagement pour la France reste intact.

Nous avons fait notre devoir qui était d’alerter, d’essayer de franchir le mur d’hostilité des partis, le mur d’indifférence des médias, le mur de colère et de peur que suscite cette crise et qui tétanise cette campagne désespérante, parce qu’elle est toute entière contenue dans son spectacle et qu’elle n’éclaire pas les citoyens et les enjeux réels de notre pays. »

Ecrit en 2012...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/03/2017

Et pour que tout soit bien clair:

http://www.closermag.fr/video/dominique-de-villepin-emmanuel-macron-est-un-ami-zapping-707880

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/03/2017

"les publications qui visent François Fillon,"
Le prêt sans intérêt, une spécialité politique française. Il y a eu le cas Bérégovoy. Un homme qui avait un honneur qui s'est suicidé. Inutile d'attendre la même chose de gens sans honneur, sans parole.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_B%C3%A9r%C3%A9govoy#Pierre_B.C3.A9r.C3.A9govoy_et_la_corruption
Et dans le cas actuel, prêt passé devant notaire ou de la main à la main? Remboursé? Preuves du remboursement?
Et le "salaire" de 100.000 Euros pour deux articles ridicules, c'était aussi un prêt? Ou un don?

Écrit par : Caramba! | 08/03/2017

@ Hélène,
Croyez-vous en les sondages qui donnent à Macron la deuxième place du classement après Marine Le Pen?
"Et si la France se reconnaît en Emmanuel Macron davantage qu’en tout autre candidat, elle aura voté."

Personnellement, j'ai l'impression que l'élite européiste française gauche-droite est heureuse d'honorer le choix qu'ont fait les plus importantes chancelleries auprès de l'Union Européenne et bien au-delà. A en croire les portes de l'Occident qui lui sont ouvertes partout, Macron est déjà élu. C'est le moindre des cadeaux que peuvent faire, maintenant, les Français en avalisant cette nomination tacite en lui accordant leur bulletin dans l'urne.

Jamais candidat n'avait été autant attendu et salué!
Jamais intégration de la France à l'UE et à l'OTAN n'aura été aussi parfaite et légitime par le biais du scrutin universel que sont les présidentielles.

https://fr.sputniknews.com/international/201703031030316763-macron-kerry-rencontre-paris/

Écrit par : Beatrix | 08/03/2017

Oui, Beatrix et pour un Villepin ardent défenseur d’une France hors de l’OTAN, l’amitié avec le candidat en marche doit sans doute valoir quelques arrangements...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/03/2017

De toute façon dans six mois les Français seront dans la rue pour bramer: "des sous... des sous... des sous...". Les avions, les trains, les bus seront en grève. Et ce sera encore une fois de plus raté pour les foires d'automne.

Écrit par : petard | 08/03/2017

La virevolte de Villepin en 2012 est celle d'un type qui a perdu ses principes de 2003.

Macron, produit marketing peaufiné par ses Maîtres Banksters, adulé par les Pierre Bergé, Delanoé et Robert Hue, serait donc sa nouvelle fragrance préférée ?

Infidèle

Écrit par : Jean-François Pierre | 08/03/2017

"Au SERVICE DES FRANÇAIS INLASSABLEMENT

« Je suis empêché de me présenter à l’élection présidentielle, faute de parrainages requis. Mais notre mission continue et notre engagement pour la France reste intact." "

En fait, certainement Dominique de Villepin est quelqu'un de très narcissique. Et il n'a jamais était sincère.

Après son "empêchement" du 2012, il est resté connu pare une vente aux enchères de sa bibliothèque "politique" et le consulting à une obscure agence de notation chinoise.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/10/11/m-villepin-defend-un-nouvel-ordre-economique-pour-le-compte-d-une-agence-chinoise_3494452_3234.html

Ni dans un cas, ni dans un autre, on ne voit pas qu'est-ce que faisait ce slogan "Au SERVICE DES FRANÇAIS", slogan disparu depuis de son site .

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/03/2017

Un autre texte de Dominique de Villepin, il date du 17 mars 2012.

"Chers amis,

Je suis aujourd'hui empêché de me présenter à l'élection présidentielle, faute des parrainages requis.

Je veux tout d'abord remercier chacun d'entre vous pour son engagement, son soutien et sa présence à nos côtés au cours des deux années écoulées depuis la fondation de notre mouvement. Le 19 juin 2010, vous avez répondu à l'appel de la refondation, du rassemblement et de l'indépendance nationale.

Je tiens à remercier tout particulièrement Brigitte GIRARDIN qui a porté avec dévouement et détermination ce mouvement depuis sa fondation jusqu'à l'automne dernier. Je souhaite remercier également Jean Pierre GRAND et Marc BERNIER qui ont assumé la lourde tâche de présider à la destinée de République Solidaire depuis plusieurs mois. Mais mes remerciements vont aussi à tous les membres du bureau national, à tous les responsables de fédération, à tous les animateurs du réseau social du mouvement qui l'ont fait vivre au jour le jour depuis deux ans.

Le mouvement, vous le sentez tous, garde toute sa raison d'être, à savoir le rassemblement national en dehors et au dessus des partis politiques. Mais il devra changer d'approche pour défendre cette vision. Laissons la politique de parti aux partis. C'est pourquoi il nous appartient aujourd'hui de prendre de la hauteur par rapport aux prochaines échéances afin de déterminer la meilleure façon d'être utile à la France à l'avenir.

Plus que jamais nous sommes à un moment de notre vie nationale où les Françaises et les Français doivent se retrouver pour former à nouveau une nation. Plus que jamais la politique doit sortir des confrontations stériles et échapper aux jeux partisans. Nous avons ouvert la voie et nous pouvons en être fiers.

C'est grâce à des gens comme vous que la République reste vivante. C'est grâce à vous que demain d'autres combats pourront être menés avec courage, avec dignité, avec espoir.

Très amicalement,
Dominique de VILLEPIN "

Écrit par : Vladimir Trofimov | 17/03/2017

Oui, Vladimir Trofimov, c’est toujours cette même lettre reçue par tous ses soutiens, ami(e)s, adhérent(e)s et autres dont vous et moi avons cité des extraits...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/03/2017

Sur cet excellent blog, ça serait intéressant et nécessaire aussi de re-parler encore plus des programmes de ces deux candidats dits de gauche, Mélenchon et Hamon, et de saluer leurs autant leurs idées que leurs personnalités honnêtes, patriotiques et intègres. On se rapproche "gaiment" de la date fatidique de l élection présidentielle. Ils présentent des programmes sincères particulièrement pour ceux de la classe moyenne qui s effrite à la vitesse grand V et surtout pour ceux de la classe pauvre et ceux qui "gagnent" le SMIC. Ce SMIC est honteusement inférieur au seuil de la pauvreté déclarée officiellement selon les règles françaises. Le SMIC est toujours inférieur à ce seuil de pauvreté d environ 100 à 200 euros!

Faut il aussi dire qu à ce jour, sur ces deux candidats, on n a pas "encore"(?) entendu qu ils ont eu des affaires louches ni d histoires de malversation ou enrichissement personnel ni de prêt bancaire sans intérêt ni de voyage dindonnant aux USA avec frais d organisation louche ni de costume(s)-cadeau(x) à 6 ou 13 milles euros la pièce....etc...Personne ne leur a encore lancé la première pierre sur ces sujets, pas qu on sache!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/03/2017

@ Charles 05,
"re-parler encore plus des programmes de ces deux candidats dits de gauche, Mélenchon et Hamon, et de saluer leurs autant leurs idées que leurs personnalités honnêtes, patriotiques et intègres.", écrivez-vous.

Vous croyez vraiment à l'intégrité de ces hommes et de leurs programmes ?

Voici comment a déjà évolué par exemple cette mesure de "revenu universel" de Benoit Hamon:

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/15/qui-beneficierait-du-revenu-universel-de-benoit-hamon_5094563_4355770.html

Je remarquerai que dans le programme de "toujours le même" :-) Dominique de Villepin" du 2011 - 2012, ce revenu universel à 750 € pour tout le monde a été déjà proposé.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 18/03/2017

@Valdimir Trofimov,
Merci pour votre réplique.
Oui, je crois à l intégrité, le patriotisme et l honnêteté autant de Mélenchon que de Hamon. Si j avis le droit de voter, je l aurais fait dans ce sens en incitant mes Amis à le faire ainsi.

Néamoins, votre avis que je respecte se base sur le lien du journal l Im-Monde, voyez vous ce que je veux dire.

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/03/2017

@ Charle 05,

"Néamoins, votre avis que je respecte se base sur le lien du journal l Im-Monde, voyez vous ce que je veux dire.", écrivez vous.


Non, je vois rien du tout. Si fermer les yeux sur un média vous sert d'un argument je ne vois pas en quoi on pourrait débattre ici.

Et puis, vous êtes libre de CITER ICI le programme d'Hamon dans sa partie "le revenu universel".

Écrit par : Vladimir Trofimov | 19/03/2017

@Vladimir Trofimov,

Moi, je ne consulte pas la presse que je désapprouve à tort ou à raison!.

Néanmoins, je le fais rarement afin de les démasquer et montrer, notre sujet, que l Im-Monde n est plus le journal de référence comme ça était le cas il y a 10 ans mais il n est plus aujourd hui car il s agit d un torchon. De surcroît que le rédacteur en chef de l Im-Monde a attrapé ces jours-ci une maladie qui s appelle la Macronite. ça n échappe à personne que les nouveaux propriétaires, les BNP, ne valent plus un clou rouillé quant à la déontologie et ils ne font que la propagande genre Novalang...

Ses articles aujourd hui ne servent que les intérêts de ses propriétaires. Même ses abonnés fidèles depuis 30 ans, et normalement inconditionnels bobos, s'en rendent compte avec effroi... L Im-Monde les aurait trompés!

Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 19/03/2017

@ Charle 05,

Le sujet de notre débat n'est pas Le monde mais Benoit Hamon avec son rétropédalage qu'il a fait sur sa mesure phare "Revenu Universel"

Écrit par : Vladimir Trofimov | 20/03/2017

Les commentaires sont fermés.