23/03/2017

Encore un poids lourd du PS français en marche, Jean-Yves Le Drian

 

Le Parti socialiste français se distingue par les soutiens, de plus en plus nombreux, que ses membres apportent au candidat qui s’est mis en marche tout seul.

Il est donc loin de marcher seul quoique...

A force d’aller dans un sens et dans un autre, d’énoncer un propos et son contraire, d’être d’accord et pas, il afficherait plutôt une attitude erratique mais non, disent en choeur ses admiratrices et ses admirateurs.

Il serait le favori, nous rappelle-t-on aussi comme pour ne pas qu’on le néglige à défaut de l’oublier.

Il est vrai que si l’on devait se rappeler ses discours, on peinerait un peu sauf à en retenir, justement, qu’il rejoint tel ou tel(le) candidat(e) dans ses propos.

J’ai usé du féminin pour évoquer les candidats en lice pour la présidentielle de mai prochain mais je ne suis pas certaine qu’Emmanuel Macron partage quelque vue commune que ce soit avec aucune des deux femmes qui briguent la fonction suprême.

Quoi qu’il en soit et si d’aventure ce jeune homme devait devenir le prochain Président de tous les Français, il risque bien d’avoir à faire à une vraie gauche dont on a vu en direct comment les valeurs ont été portées et par qui.

Monsieur Hollande et son véritable adversaire ne se sont pas encore effacés de toutes les mémoires.

 

Commentaires

"une vraie gauche dont on a vu en direct comment les valeurs ont été portées et par qui."
Pour une vraie gauche, il faut aller voir ici:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Mujica
Et là:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rafael_Correa
Seul Mélenchon est de cette trempe.

Écrit par : Charles | 23/03/2017

"Le Parti socialiste français se distingue par les soutiens, de plus en plus nombreux que ses membres apportent au candidat".

Oui, Hélène Richard-Favre, d'autant plus que le poids le plus lourd du PS, à savoir le "encore" président François Holland ne fait que attendre son heure pour manifester son soutien à son ex-ministre Emmanuel Macron.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 23/03/2017

j'en suis malade... désormais, en entendant parler de "poids lourds", je revois traumatisé le "camion blanc" de la Promenade des Anglais (TB article de Sloboban D. sur le site suisse), à Nice un soir d'été effaré d'avoir lu au Monde que sur les 32 pages biffées du rapport du BFI sur les attentats du 11-Septembre par Obama soi-disant pour "ne pas froisser les autorités saoudiennes" alors que 15 terroristes étaient arabes saoudiens (1 afghan, 1 jordanien, 1 irakiens... parce que les relations entre les USA et l'Arabie étaient refroidies comment avec la Russie NON soviétique ?), le quotidien du soir annonce "comme on s'y attendait, l'Arabie n'est pas impliquée dans les attentats" ! Alors qu'il me semblait avoir lu exactement le contraire dans un journal suisse... D'aucun raconte selon les services secrets (ça tombe mal, leurs allégations sont invérifiables par nature, et leur métier, c'est le bobard de la désinformation... oups !) que la guerre en Syrie fut lancée par l'Arabie Saoudite suite à l'attentat manqué des services secrets syriens (ils ont 42 services de renseignements à Damas) contre un Ministre saoudien qui était ambassadeur d'Arabie à Washington de 1982 à 2010 dont certains médias racontent que par l'entremise (du compte en banque) de sa femme il (aurait financé des trucs pas net" durant l'été 2001... (c'est dans le rapport FBI ou pas ?)..., grand ami de ledrian (moche commeHH, Himmler, quintessence de la race aryenne scarface... on a une préférence pour l'impératrice Elisabeth d'Autriche, elle, à la fin du XIXè s.) à qui le président aurait donné la légion d'honneur le 8 janvier 2016, sans doute pour son "aide dans la lutte anti-terroriste"... qui fit grand bruit pour un évènement que les médias ont tenté de passer sous silence tant la réputation des saoudiens, salafistes, wahhabite n'est plus à faire en ce pays... macron, ce ventriloque du hollandisme qui aurait dû partager l'héritage partiel de 4 ans et demi à l'Elysée et à Bercy, veut réaliser la rupture d'avec le régime dont il est issu et comme entre l'original et la copie, il semblerait que ce qu'il dit est davantage cru que ce qui eût été dit par son mentor et maître depuis qu'il s'est "rangé des voitures" le 1er décembre dernier, refusant d'assumer son propre bilan, à laisser qu'il est globalement positif pourtant en mettant en selle un poulain issu de ses rangs derrière qui les éléphants du PS (loin de croire que l'auberge espagnole, non, il ne s'agit pas du Premier Ministre barcelonais de cours qu'il est monte) veulent prendre le train "en marche" pour rempiler...un second mandat... les autres Ministres Hamon (et avec lui jadot, duflot, taubira, Montebourg... à sa suite) n'ayant à assumer que 2 ans du bilan du mandat gouvernemental d'où est originaire l'ancien Ministre de Bercy. rappelons quelques phrases assassines du ministre qui pense effectivement qu'il n'existe pas de culture française, sans doute parce que lui même semble n'en avoir aucune pour tenir de tels propos...
« Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »

Et si Diane Tell était un homme, elle serait capitaine. C’est bête, Diane Tell n’est pas un homme et Macron n’est pas chômeur.

« Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »

C’est vrai que la plupart ont envie d’être chômeurs ou qu'ils aient envie de travailler pour devenir milliardaire.

« Bien souvent, la vie d'un entrepreneur est bien plus dure que celle d'un salarié, il ne faut pas l'oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »

Précisons que les "salariés" taxis d'uber ont les contraintes et servitudes de l'artisanat à payer la TVA d'Uber sur leur propre course et les lourdeurs du salariés et lorsque le patron (en Californie) décide d'augmenter ses revenu et les commissions, c'est pris sur les recettes des chauffeurs (3€75 de l'heure, pour plus de 16h de route par jour...)

« Il y a dans cette société une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »

De toute façon, les femmes n’ont pas besoin de lire. C’est Zemmour qui l’a dit.

« Le libéralisme est une valeur de gauche »

Et l’inceste est une valeur du Nord comme l'alcoolisme.

« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d'accord. »

On ne sait pas s’il est de gauche, mais on sait maintenant qu’il n’est pas sarkozyste, valls si en redéfiscalisant les heures sup'.

« Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, de droite. »
Le programme social étant selon serge rafi celui du programme commun de la gauche en 1982, hamon et mélanchon n'étant pas du tout plus à gauche que Mitterrand en 1981-83 avec ses nationalisation ou sebastien ferjou, héritier de georges marchais

« Je n'aime pas ce terme de modèle social. »
ce qui détonne pour un type qui vient de la gauche, à rapprocher sa penser sur le libéralisme...

« Être élu est un cursus d'un ancien temps. »

En effet, la démocratie date de l’Antiquité et donc, la démocratie représentative aurait-elle vécu pour mettre en place des "consortium de technocrates" non élus pour diriger le monde (bourlange : les problèmes de la politique en europe sont trop complexes pour les laisser entre les mains du peuple. le plus simple est de se coopter entre nous, les meilleurs d'entre nous pour gouverner...


« Vous n'allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler. »

Ou bien d'être l'attaché parlementaire de FF, ça paie, ce "dépité" de la "ripoublique". Voilà, ce quoi être habillé pour l'hiver, et ainsi tailler des costars comme ceux de fillon aura couté bien moins cher...

"la colonisation est un crime contre l'humanité", à Alger reprenant ainsi les propos du chef de l'Etat algérien en 2005... sûr que s'il avait dit ça aux Palestiniens de Gaza, à l'endroit des israéliens il aurait fait un effet "bœuf", et on l'aurait plus pour le candidat du "djihad islamique"...
qui fait bombance aussi au dîner annuel du crif... à tous les râtelier, la caméléon de la république !

reste que si Anthony Sutton a raison, la dernier fois que Wall Street a fait campagne pour un candidat, le chancelier allemand originaire d'Autriche en finançant les industries et les banques, ça s'est mal terminé et la République de Weimar (6 millions de chômeurs pour 65 millions d'habitants, ça ne vous rappelle rien ???) est morte en 1932....

https://www.leretourauxsources.com/essais/12-wall-street-et-l-ascension-de-hitler.html
Mais, les français ne sont pas des allemands, du moins nous espérons nous tromper en faisant ce rapprochement... et pourtant... "on voudrait tant nous faire ressembler à des allemands" pour mériter leur éloges...

Écrit par : Hatterson | 23/03/2017

Si le chargement continue, c'est en marche vers l'EMS.
Un visage jeune soutenu par des morts vivants.
Macron; l'oxymore permanent

Écrit par : aoki | 23/03/2017

En marche? A la soupe, oui!
Les Français vont-ils se laisser berner et enfiler un second gouvernement du même tonneau que le sortant, à savoir un gouvernement Hollande-bis sans Hollande, mais avec tous les ministres sortant?
Gageons qu'ils ne se laisseront pas gruger une nouvelle fois.

Consolons-nous avec ceci:
https://www.youtube.com/watch?v=-DgmF8M8hpI&feature=youtu.be
Tchoudissima!

Écrit par : Charles | 23/03/2017

Coup d'état feutré de la finance. Maïdan à la française.
France. La première liquidation de l'état et de son peuple sous nos yeux.

Le Parti Socialiste Français déshabillé..? La faune socialiste croit sentir le feu de l'échec lui brûler les fesses, voilà pourquoi souris et éléphants cherchent à rallier un radeau neuf d'apparence... Un radeau mirage du sorcier Macron! Impossible de s'y tenir... Les Socialistes, ce sont eux les réfugiés encombrants dont on ne sait qu'en faire. Mais pour aller où avec ce radeau? Vers quelle révolution? ("Papa! c'est quand qu'on va où?" Paroles d'une chanson de Renaud).

Une description ici de ce naufrage programmé avec minutie pour la France (pour les quelques autres pays de l'UE en attente, 2017 fera aussi date dans l'histoire du continent).
http://la-sociale.viabloga.com/news/macron-l-ombre-portee-de-hollande

Écrit par : Beatrix | 24/03/2017

"Les Français vont-ils se laisser berner et enfiler un second gouvernement du même tonneau que le sortant"
Mal vu. En fait, Hollande s'est fait élire en draguant les socialistes "couteau entre les dents", ennemis de la phynance etc, etc, et durant deux ans a pataugé dans la choucroute. Après deux ans, il a fait aveu de son "social-démocratisme" et a essayé de faire quelques réformes dans ce sens, contre ses frondeurs qui ont voté une motion de censure contre son gouvernement. Ces mêmes frondeurs qui ont pris le pouvoir au PS...
Ils finiront rapidement avec le parti croupion qu'ils vont récupérer après les présidentielles dans la même poubelle historique que le PC et Mélenchon...
Macron tente de créer autour de lui une alliance du centre-droit et du centre-gauche. La France et les Français étant ce qu'ils sont, cela ne va pas être facile mais l'idée est bonne. C'est toute l'ingénierie française, ça.
Quiconque s'est frotté à la mécanique d'une Citroën voit ce que je veux dire...

Écrit par : Géo | 24/03/2017

Observons une baudruche lâchée en pleine nature.
Bien gonflée, grâce à des propriétaires abondamment dotés.

Baudruche grimée de "smiles" prometteurs (on veut plaire).
Qui file dans le sens du vent et qui peut inviter à la rêverie par les arabesques de sa trajectoire inattendue.

Puis - Koff ! - Las ! Baudruche éclate au loin ...


"Au Suivant !"

Écrit par : Jean-François Pierre | 24/03/2017

Les commentaires sont fermés.