31/03/2017

La Russie, en toute objectivité, bien sûr...

 

Selon le Conseiller National socialiste suisse, Roger Nordmann, la Russie serait sous la dictature autoritaire de Poutine.

Ouf, voilà qui est dit.

A découvrir à partir de la 54e minute de l’émission que la RTS a consacrée à la construction de l’Union Européenne et non à celle de l'Europe comme indiqué dans le titre de l’émission.

Que sait cet élu helvète de la Russie sinon ce qui semble lui avoir été dicté par la ligne du parti dont il est président du groupe parlementaire de son pays et du mien, par la même occasion?

Combien de fois s’y serait-il rendu pour en parler en pareils termes et avec un aplomb tel qu’on imagine le joug qui pèse sur plus de 146 millions de citoyen(ne)s russes?

On sait la RTS peu encline à considérer la Fédération de Russie comme emblème de la démocratie. Et on sait tout autant qu’elle est loin d’être la seule à se faire le relais d’informations triées sur le volet.

Que l’on n’apprécie pas un régime politique ou partie de ses représentants est un choix. Que l’image qui en soit rendue soit noircie, est une stratégie.

Non, Monsieur Nordmann, la Russie, que vous le vouliez ou non, n’est pas sous la dictature autoritaire de Poutine.

Merci de mesurer vos termes et, si vous en avez l’occasion, d’élargir votre horizon sensible et intellectuel, ce sera d’autant plus constructif pour les bonnes relations entre notre pays et la Russie.

 

13:39 | Lien permanent | Commentaires (20) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

"Non, Monsieur Nordmann, la Russie, que vous le vouliez ou non, n’est pas sous la dictature autoritaire de Poutine."

Avec tout le respect que je vous dois, Chère Madame, je nourris quelques doutes sur une Russie qui serait l'emblème de la démocratie.

J'imagine qu'on pourrait affirmer "non, Madame Richard-Favre, que vous le vouliez ou non, la Russie n'est pas un modèle de démocratie.

Je peine enfin à penser que la diplomatie - quelle qu'en soit la forme - soit synonyme de bonnes relations constructives.

Écrit par : Michel Sommer | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Je me mêle en ce qui ne me regarde pas!

@Michel Sommer nous donne cette "perle" drôle":""J'imagine qu'on pourrait affirmer "non, Madame Richard-Favre, que vous le vouliez ou non, la Russie n'est pas un modèle de démocratie"

Et tous les pays atlantistes sans exception ainsi que la mentalité destructrice des Otanesques sont-ils, par contre, un exemple de Démocratie, n est ce pas Michel Sommer?

Les atlantistes collaborent avec les "Combattants de la Liberté" en Ukraine alors que ces derniers et le Gvt Ukrainien sont des pro-nazis.

L Otan a assassiné 1.5 millions d Irakiens dont 500 000 enfants de bas âge et pour lesquels Madeleine Albright, une "grande démocrate" bien entendu, a justifié l ampleur de ce chiffre d assassinés surtout les enfants en disant:"Liberty Has no Price". Quelle s(...)!

Vous voulez que je vous saoule encore avec M. avec les (...) de M. Hollande et M. Fabius qui saluent Al Nosra/Al Qayda qui fait du bon boulot en Syrie, disent ils? Est ce de la "démocratie" ou effectivement de la Démocrassie et de la Démocrature?

Oui, il se peut que la Démocratie en Occident est égale au droit et à la liberté d expression mais qui s assimile à "cause toujours, banane". De même pour le respect soit disant des droits humains de l intérieur de ces pays mais qui ne résume nullement pas à la Démocratie directe, loin de ça sinon ça se saurait. Respect des Droits Humains? Oui, mais nullement pas le Respect de l Humain, nuance!

In fine, autant en Russie qu en France, entre autres, la loi doit être appliquée et quand une manifestation ici ou là bas est interdite et malgré cela, les manifestants assumeront leurs responsabilités.

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 31/03/2017

«  Avec tout le respect que je vous dois », écrivez-vous à mon adresse, Cher Monsieur

Vous ne me devez rien sinon le respect à porter à ce que j’écris. A nul endroit de ce sujet il n’est fait mention de ce que vous me prêtez comme approche de la Russie et qui vous a inspiré ce qui suit:

« non, Madame Richard-Favre, que vous le vouliez ou non, la Russie n'est pas un modèle de démocratie. »

Merci, dès lors, de ne pas vous livrer à quelque interprétation qui relève de pures projections de votre part et qui réduit mon propos à une fausse dimension.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Mes pauvres compatriotes par qui donc êtes vous dirigés? L'esprit critique objectif, neutre et impartial qui a si souvent fait la réputation de notre pays a bel et bien disparu... On ne connait pas et on juge, quand on ne connait pas on apprend et si on a pas envie d'apprendre on la boucle...

Écrit par : Notaf André | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

La rhétorique des pro-russes. Quand on leur dit que ce pays n'est pas une démocratie (ce qui semble vrai) ils vous expliquent que c'est nous qui délirons. Combiner Russie et démocratie, c'est un oxymore.

Écrit par : Déblogueur | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Je crois que ce qui est difficile à atteindre, c'est l'objectivité.

La neutralité signifie qu'on ne s'engage pas.
L'objectivité consisterait à ne pas avoir de préférence, mais de regarder les choses telles qu'elles sont, sans faire de jugements de valeur.

La difficulté de l'exercice d'objectivité est évidente : comment être sûrs de vraiment regarder "l'objet" sous tous ses angles, dans toutes ses dimensions ?
Qui de nous peut espérer pouvoir décrire "l'objet Russie" correctement ?
Faut-il s'abstenir de toute prise de position, du moment qu'on est conscient de ne pas en savoir assez ?
En ce qui concerne la Russie, on est réduit à se prononcer sur ce qu'on veut bien nous montrer. Cela concerne d'ailleurs tous les pays, mais il y en a de plus transparents, de plus proches et de plus accessibles au niveau linguistique.
Il devient de plus en plus difficile de savoir si ce que l'on nous montre est tout à fait complet et vrai, si une partie de la réalité est cachée exprès ou si les informations reçues sont carrément fausses ( = fake news ou faits alternatifs).
Depuis que Donald Trump occupe l'espace médiatique et les réseaux sociaux, on peut mesurer l'ampleur de la difficulté.
Mais comme la réalité de ses mensonges et de son incapacité à garder une ligne cohérente sur la longueur apparaît au grand jour, je me dis que le temps fait beaucoup pour la compréhension d'une situation même complexe, même bien camouflée.
Les médias américains donnent des vues d'ensemble des paroles et actes du président, au fur et à mesure. Cela le rend furieux, mais impossible pour lui d'emprisonner ou faire tuer des journalistes.

La formation de notre opinion et la possibilité d'une objectivité sont liées à la qualité de l'information en libre accès et aussi le statut des journalistes. Sont-ils libres, sont-ils aux ordres, sont-ils menacés ?

Pour ceux qui ne comprennent pas le russe, il est difficile d'accéder aux informations directes. On est obligé de s'en référer aux journalistes occidentaux sur place et il y a en beaucoup.
Cela peut contribuer à se faire une idée de la situation.
Dans la presse finlandaise, il a été relevé que les manifestations anti-corruption de dimanche dernier n'ont reçu que très peu de couverture médiatique en Russie, alors que des milliers de personnes sont sorties dans la rue à travers le pays. Ou alors, nous a-t-on fait croire que c'est le cas et qu'il ne s'est en fait rien passé ?!?

Que penser du travail de Reporters sans Frontières ? Leur classement est-il "objectif" ?

https://rsf.org/fr/classement

Écrit par : Calendula | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

À tous ces donneurs de leçon qui prétendent savoir ce qu'est une démocratie.
Quel est le pays le plus démocratique?
Celui dont le président est soutenu par plus de 80% de son peuple, ou celui dont plus de 80% de son peuple le renient, parce qu'il a trahi ses promesses et son propre parti?
Qui est le pays le plus démocratique?
Celui qui tient compte de la volonté d'un peuple exprimé à plus de 90% ou celui qui occupe et annexe un territoire en procédant à une épuration ethnique et qui justifie l'assassinat par ses soldats d'hommes désarmés?
https://fr.sputnik news.com/international/201703311030709892-crimee-russie-carte-monde-allemagne/
http://www.ism- france.org/analyses/Israel-fait-trop-d-erreurs-pour-que-ce-soit-des-erreurs-article-14855
Démocratiques les deux pays évoqués dans cet article qui veulent sauver ceux qui "font du bon boulot"?
http://www.voltaire net.org/article195783.html
Démocratiques ou terroristes ces deux pays?
La gestapo et la stasi l'ont rêvé, la nsa et la cia l'ont fait:
http://phibe taiota.net/wp-content/uploads/2017/03/Intel-Inside.jpg
Qui est le pays le plus démocratique?
Celui qui se donne les moyens de tous nous espionner ou celui qui nous fiche une paix royale?
Qui est le pays le plus démocratique?
Celui qui a respecté et respecte les minorités, leur conservant langue et culture et un statut particulier ou celui qui a spolié, massacré, puis parqué dans des réserves les premiers habitants?
Certaines "personnes" ne font que répéter jusqu'à plus soif une propagande qui vise à la guerre, certaines "personnes" ne font qu'étaler leurs valeurs corrompues.

"Ou alors, nous a-t-on fait croire que c'est le cas et qu'il ne s'est en fait rien passé ?!?"
Donc vous faites une totale confiance à une presse corrompue, vendue à certains intérêts. Sachez que la "presse russe" en a parlé, relevant que ces médias corrompus avaient exagéré le nombre de participants. J'en ai eu la démonstration sur FranceInter, qui a parlé de mille manifestants, puis de milliers, puis de millions. Et qui est revenu sur cette information à chaque bulletin de désinformation. En ouverture du bulletin, comme si c'était la désinformation la plus importante de la journée.
Soyez (...): posez-vous la question: qui finance rsf?
Et pendant ce temps les médias corrompus ne parlent pas de l'agression ("démocratique" n'est-ce pas?) contre le Yémen, ni de ce qui se passe en Syrie.
http://en.fars news.com/

Il ne se passe pas un seul jour sans que la Russie soit désignée comme le pays à démolir. Une pratique typique du fascisme.

Alors qu'une guerre civile est en cours aux USSA. Mais chut! Silence! Et ne parlons pas des réseaux pédophiles!
https://think progress.org/girls-human-trafficking-and-modern-slavery-in-america-65ccbf08523a

Écrit par : Charles | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Charles,

Nombre des liens que vous indiquez en référence débouchent sur le message « Error 404 » ou ne s’ouvrent carrément pas.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

C'est que les liens ont été tronqués. Il faut faire un copier/coller du lien dans son entier. Attention: il y a des caractères espaces qu'il faut supprimer.

Cela mis à part, que pense Sommer de la démocratie et de son corollaire, la liberté d'expression et d'opinion telle que vue en Rance voisine? Que pense-t-il de la 17ème chambre correctionnelle de Paris véritable politbüro digne des meilleurs régimes démocratiques staliniens et nazis? Et que pense-t-il du Canada où l'islamophobie deviendra probablement un délit au même titre que le racisme, juste pour plaire aux adeptes d'une idéologie barbare, arriérée et archaïque. Les pays membres de l'OCI risquent bien de gagner leur guerre contre cet occident qu'ils pensent décadent avec les complices que nous connaissons et leurs nervis qui ne manquent pas une occasion de donner toutes sortes de noms d'oiseaux à tous ceux qui ne partagent pas leurs dogmes, nous en avons quelques beaux modèles sur les blogs de la TdG.

Peut-être que la Russie n'est pas un grand modèle de démocratie, mais il y a à craindre que notre occident mercantile ne vaut pas mieux à constater les procès d'intention et les poursuites pour délits d'opinion: c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité. Vénalité de la droite libérale et gauchisme (libéral) semblent faire bon ménage.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 01/04/2017

G.Vuillomenet,

Comme je l’ai déjà indiqué précédemment, je vous prie de vous adresser aux intervenants de ce blog par l’identité sous laquelle ils se présentent. Monsieur Sommer a un prénom, merci de le respecte et non de mentionner sous son seul nom de famille de manière aussi cavalière.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/04/2017

Madame Richard-Favre,

Vraiment désolé. Chaque fois que je postais le commentaire, il ne passait pas. Il a fini par passer quand j'ai ajouté un espace " " à l'intérieur de chaque lien. En supprimant cet espace, la page doit s'ouvrir. Bug ou volonté de censurer certains sites, je ne sais, mais la Tribune doit bien le savoir elle.

Par exemple:

http://phibe taiota.net/wp-content/uploads/2017/03/Intel-Inside.jpg

devient

http://phibetaiota.net/wp-content/uploads/2017/03/Intel-Inside.jpg

Je ne sais pas quel(s) lien(s) empêchait l'envoi du commentaire. Je ne les ai pas testés un à un. Faire un copier-coller et supprimer l'espace.

Et maintenant ici, une parfaite illustration de mes propos précédents:

http://lesakerfrancophone.fr/

Et en particulier:

http://lesakerfrancophone.fr/le-livre-dhistoire-americaine-le-plus-important-de-votre-vie

Écrit par : Charles | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Charles

Merci de vos explications. Là, en l’occurrence, seuls les deux derniers liens s’ouvrent et renvoient à des articles lisibles...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/04/2017

"Merci de mesurer vos termes et, si vous en avez l’occasion, d’élargir votre horizon sensible et intellectuel, ce sera d’autant plus constructif pour les bonnes relations entre notre pays et la Russie."

Est-ce que vous pensez sincèrement qu'un socialiste de cet acabit est vraiment apte à élargir son horizon?

Quand vous apprenez que ce genre d'individu qui a le comportement des rats dans un central téléphonique, nous ne sommes pas étonné qu'il veuille nous embarquer dans le rafiot UE qui commence à sombrer:

http://lesobservateurs.ch/2017/03/31/roger-nordmann-socialiste-je-suis-clairement-pour-ladhesion-de-la-suisse-a-lue/

Avec des types comme ça, c'est en avant l'orchestre alors que le Titanic coule!

Écrit par : G. Vuilliomenet | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Aujourd hui, celui qui parle avec un Russe ou qu il lui dise "привет = Bonjour, ou comment ça va Как поживаете" le rend automatiquement un grand traître de SA Nation!!.(Entre nous, il faut arrêter ce cirque, ça suffit...)

Tous les jours, les Mé(r)dias occidentaux nous disent que le "Régime" de Poutine est déstabilisé car c est un "Régime non-démocratique voire dictatorial et stalinien". Et en plus qu il existe une forte opposition au Président Poutine qui va emmener la Russie à une guerre civile ravageuse. Soit! On nous cite en boucle 24/24 et dans les breaking news tous ceux qui incarnent cette opposition...

Toutefois, Poutine bénéficie d'un soutien de l'ordre de 85% de la population russe et d un très bon début d admiration même en Europe qu on le veuille ou non. Il faut comparer ce soutien avec celui du Président Hollande en France, par exemple, qui n est qu à 15% voire même à 4 % au plus bas. On ne parle pas de déstabilisation du régime français qui n est plus représentatif de l avis du Peuple alors qu'on évoque souvent ce thème pour la Russie malgré les 85% favorables à la politique de la Grande Russie de Poutine !

Pour résumer, l'avantage avec Poutine, c'est que lui, il sait où il va et il ne le cache pas et nous aussi nous savons et nous apprécions ce qu il fait sur le plan mondial du simple fait comme l eau de roche qu il est devenu in-contournable, bis qu on le veuille ou non.

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Merci, Vladimir Trofimov!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/04/2017

@ Hélène Richard-Favre,

Merci pour les liens, que j'ai pu lire.
En comparant le rapport de RsF de 2014 ( que vous donnez en lien dans votre billet de 2015) avec celui de 2016, on doit constater des changements notoires.
"En toute objectivité " !

En lisant l'article de "Russie politics", on est amené à comprendre que ces manifestations sont un cul de sac et qu'ils ne signifient pas grand chose. A. Navalny est une sorte d'amateur et ça se terminera en pschitt, parce que il ne représente pas grand monde et ses "révélations" sentent le réchauffé.
C'est intéressant.
Donc, il ne s'est pas passé grand chose.

Pour compléter l'idée, selon laquelle les journalistes étrangers sur place ont un petit rôle à jouer, je me permets d'essayer de vous donner les liens indiqués dans l'article du journal "Helsingin Sanomat", qui amènent vers des sites en russe.
Je n'y comprends rien, mais vous pourrez en prendre connaissance sans problème, si les liens fonctionnent !

https://thequestion.ru/questions/241338/kak-rossiiskie-novostnye-saity-ne-napisali-pro-akcii-protesta-26-go-marta

http://www.kommersant.ru/doc/3253994

Écrit par : Calendula | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Calendula,

Au sujet de Navalny et de votre

"En lisant l'article de "Russie politics", on est amené à comprendre que ces manifestations sont un cul de sac et qu'ils ne signifient pas grand chose. A. Navalny est une sorte d'amateur et ça se terminera en pschitt, parce que il ne représente pas grand monde et ses "révélations" sentent le réchauffé.
C'est intéressant.",

voici en complément les résultats des élections municipales en 2013 à Moscou:

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_municipales_de_2013_%C3%A0_Moscou

Écrit par : Vladimir Trofimov | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Monsieur Trofimov!
Moi pas avoir compris pourquoi mes liens être bloqués...

La Russie en toute objectivité: la Russie est en état de siège avec des troupes ennemies à ses frontières (ce qui rappelle les troupes allemandes amenées aux frontières française et belge avant 1939 en violation des traités en vigueur) et surtout des missiles soi-disant anti-missiles, mais qui peuvent être armés de têtes nucléaires pour une frappe massive sur les villes russes. Les Européens sont des irresponsables d'accepter cela.
https://fr.sputniknews.com/international/201605131024971273-roumanie-usa-bouclier-russie-missiles/

Écrit par : Charles | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.