07/04/2017

Syrie, le sang contre le sang

Capture d’écran 2017-04-07 à 11.45.30.png

                                                                                             capture d’écran: francinfo

Donald Tump a frappé.

Ses menaces, il les a mises a exécution. Avant même toute confirmation de la responsabilité attribuée à Bachar-el-Assad de l’attaque qui a meurtri et endeuillé une fois encore la Syrie.

Pour un Président qui n’a cessé de revendiquer la souveraineté de son pays sinon celle d’autres, le résultat se connaît.

Il vient de bafouer celle de la Syrie.

Que cet homme ait été perçu comme imprévisible reste un euphémisme. Le voici lancé à l’attaque pour verser le sang contre le sang.

L’avenir qu’il semblait promettre au Moyen-Orien n’a plus rien de paisible. On est loin de la romance quand bien même elle était susceptible d’être perçue.

Pour le reste, à un mois de la fin de son mandat, François Hollande s’exprime. Et pendant ce temps-là, la France se prépare à sa succession...

Commentaires

Ne plus jamais me parler de "présomption d'innocence".
Une fois de plus les USSA ont montré et démontré qu'ils soutiennent les terroristes. Maintenant la Syrie est justifiée à bombarder la base que les USSA ont établi illégalement en Syrie. La seule chose "rassurante" est que la Clinton aurait fait bien pis.

Écrit par : Charles | 07/04/2017

La justice à l' Américaine digne de "Lucky Luke" on le pend d'abord et on le juge ensuite...
C'est pour cela qu'on a créé l'ONU?
Tout ce cinéma pour essayer de cacher les intentions belliqueuses et conquérantes derrière un masque d'apparente respectabilité...
Le monde en majorité y croit parce que ça l'arrange bien d'y croire, la plupart de leurs capitaux sont en dollars...
Le reste coule de source...

Écrit par : Notaf André | 07/04/2017

Il est clair que les islamistes peuvent, maintenant, remercier le Président américain car il est tombé dans le piège qui lui a été tendu ! On peut estimer que l'islamisation de la Syrie est en route à moins d'un miracle. L'Irak, la Lybie et surement la Syrie. Idem pour la Turquie par la voie démocratique comme la Tunisie. On ne peut plus revenir en arrière car c'est le résultat indéniable de la politique des ex-puissances coloniales qui n'ont, aujourd'hui, toujours rien compris et se mêlent toujours des affaires des autres. Je crois qu'ils devraient relire un des articles de la chartre de l'ONU : Le droit des peuples de disposer d'eux-mêmes. La chrétienté et l'Islam, deux mondes différents et à chacun ses lois ! reposant sur deux livres ... la Bible et le Coran avec leur propre interprétations.

Écrit par : Herbert Ehrsam | 07/04/2017

François Fillon, lui qui s’était montré le premier à rejeter les frappes sur la Syrie,

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/08/28/temp-d23a74c79050df03a7969d42f7ef4acd-246192.html

déclare, de la réplique américaine qu’elle est « compréhensible mais dangereuse ».

Monsieur Fillon cautionnerait-il, soudain, le non respect de la souveraineté de la Syrie?

https://www.facebook.com/FrancoisFillon/videos/vb.19341852532/10155226911882533/?type=2&theater¬if_t=live_video¬if_id=1491413063319498

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/04/2017

"qu’elle est « compréhensible mais dangereuse »."
De la part d'un *présumé innocent* comme de bien entendu...
De la part de quelqu'un qui réclame la présomption d'innocence, mais la refuse à un autre.
Heureusement il n'y a pas un imbécile ou un fou furieux au pouvoir ni en Russie, ni en Syrie.

Écrit par : Charles | 07/04/2017

Oui, Trump a frappé, créant une situation de crise politique et militaire extrêmement grave en Syrie.
L'utilisation de l'arme chimique est contraire aux droits de l'Homme, des Armées et elle est criminelle.
Mais Trump est indéfendable. On ne répond pas à la force armée par la force armée, sauf en cas de guerre. "oeil pour oeil..etc."
Et pour l'instant, nous ne somme pas encore guerre, mais nous pourrions l'être prochainement. Nous parlons bien sûr d'une guerre mondiale. "jamais 2 sans 3"? Cynique et épouvantable.
Après que l'Otan se fut rapproché de la frontière russe et que Trump a dit vouloir se désengager de l'OTAN, comment justifie t'il l'acte de guerre qu' il vient de commettre, d'un continent à l'autre?
Il a été élu sur le concept d'un repli des USA sur eux-mêmes, d'une "America Great Again" et de la guerre contre le terrorisme, alors que cela relève plutôt de racisme et xénophobisme.
Alors pourquoi cela? le Congrès et la Justice de son pays parviennent à juguler,un peu sa politique intérieure, mais pas sa politique extérieure.
C'est maintenant,ces jours à venir, que le Conseil de Sécurité doit agir efficacement et c'est aussi maintenant que l'Europe, dans son entièreté, doit prendre une partie des responsabilités politiques mondiales. Maintenant! En sachant que USA, Chine et Russie veulent un pouvoir mondial politique pour l'utiliser économiquement, au nom de leur pays respectif.

Écrit par : Triphon | 07/04/2017

Selon Thierry Meyssan (qui habite à Damas), ceci est une stratégie pour contrer l'oposition que Trump a dans son propre gouvernement, en accord avec la Russie et la Syrie.
2 arguments: la défense anti-missile (à tir automatique et réputée infaillible) est restée endormie; la base militaire visée était vide. Les Jihadistes en ont profité pour lancer une attaque, mais ce serait l'occasion de révéler qui fait quoi.
En France, seul Marine LePen et Dupont-Aignan ont critiqué l'action des USA. Combien de gouvernement ont applaudi?
On dirait que les Russes ont décidé d'user de stratégie extra-fine avec la complicité de Trump: lancer une attaque sous faux-drapeau pour contrer celles des vrais responsables. Chapeau les mecs.

https://youtu.be/-AKb0vrzIjc

Écrit par : EIO | 07/04/2017

Dans cette histoire, je serais d'avis qu'on mettent l'OTAN et l'UE sous surveillance. L'approvisionnement des opposants et DAESH en produits chimiques semble n'avoir jamais cessé.

Un casus beli pour les occidentaux que cette attaque à l'arme chimique. Sans savoir qui des protagonistes en ont été les auteurs, et sans attendre aucune enquête, on frappe pour punir. Mais surtout pour donner l'avantage à ses contractuels-mercenaires (dit opposants et terroristes) dans les pourparler de paix qui se déroulent en ce moment avec le concours de l'ONU.

Extraordinaire comme toujours. Seuls les opposants savaient exactement dans les détails comment allait se dérouler cette attaque et ils avaient déjà pris leurs dispositions pour l'accueillir et s'en protéger. Mais les photos, analysées par Zéro Hedge montrent une incohérence crasse avec les allégations.

S'ils voulaient nous faire croire que Bachar Al Assad leur a téléphoné pour leur communiqué le mode d'emploi reçu directement de Daesh, ils ne s'y étaient pas mal pris.

Du déjà vu! Les bourreaux terroristes seront de nouveau tout blancs, comme leur casque. Il n'y a que l'ONU qui croit sur image.

Cet article est un peu long mais il apporte des éléments qui nous ont échappés et un éclairage plus intéressant que le récit unilatéral des MSM.

Evidence Calls Western Narrative About Syrian Chemical Attack Into Question
by William Craddick - Apr 6, 2017 1:53 PM

Facts indicate that rebels may have been producing chemical weapons at the scene, comes weeks after John McCain met with groups known to associate with jihadists in Syria

http://www.zerohedge.com/news/2017-04-06/evidence-calls-western-narrative-about-syrian-chemical-incident-question

D'autres articles donnent des analyses convergentes.
https://consortiumnews.com/2017/04/07/trumps-wag-the-dog-moment/
http://www.voltairenet.org/article195897.html

N'est ce pas la vraisemblance qui doit tenir lieu de vérité?
Le site relève aussi nombre de spéculations de la part de certains courants, sur les scénarii négociées ou non entre les USA et les Russes.
Mais De Défensa a raison de s'inquiéter que sur les 59 missiles de croisières tirés, plus de 30 se sont perdus dans la nature et seulement 23 auraient atteint un cible.
http://www.dedefensa.org/article/lattaque-la-plus-post-verite-de-tous-les-temps

On se pose tous des questions:
http://www.moonofalabama.org/

Plusieurs rapports de ces dernières années confirment qu'Al Qaeda en Syrie possède des précurseurs et les capacités de produire et d'utiliser du Sarin ainsi que d'autres agents chimiques. Cela ne serait pas la première fois qu'il utilise de telles armes. Al Qaeda s'est retrouvé imminemment sous pression, il était en train de perdre la guerre. Par conséquent, il est hautement probable que Al Qaeda l'ait intentionnellement déclenchée (attaque) pour créer une pression publique sur le gouvernement Syrien.

Il faudra attendre quelques jours encore pour que des langues se délient. Les aveux ne sont pas toujours formulés, ce sont les déclarations et les applaudissements à la réaction de Trump qui vont nous dessiner le labyrinthe.

Écrit par : Beatrix | 07/04/2017

L attaque chimique en Syrie, c est du déjà vue!

--Qui ne se souvient pas de celle de Sarajevo avec tous le catastrophes qui ont suivi?

--Qui ne se souvient pas, sauf l idiot du village et les corrompus, des Armes de Destruction Massive (ADM) de Saddam alors qu il n en était rien?. Même, si Colin Powel s est fait lamentablement avoir à l ONU en présentant une fiole de 10 ml d un liquide limpide accusé comme étant de l Anthrax? Et le résultat était 1.5 millions d irakiens assassinés dont un demi million d enfants de bas âge.

--Qui n a pas entendu Hollande hier quasi menacer des politiciens français qui sympathisent, dixit, avec la Syrie "d Assad" et avec la Russie d être catalogués comme des traîtres? Alors qu il oublie qu il avait soutenu avec Fabius le "bon boulot d Al Qayda/Al Nosra en Syrie" (re- baptisée récemment Fateh Al Cham)"? Faudrait il aussi le rappeler que les 230 assassinés en France par les actes de terrorisme n ont pas été envoyés ni par Assad ni par Poutine non plus mais bel et bien par ses "Nos Grands Amis les Rois-Emirs dits les Cheikhs-Chèques"?

--In fine, dans quel monde vit-on quand un acte horrible d"attaque chimique" avait eu lieu et avant qu une enquête ait eu lieu, chacun décide d aller attaquer un pays sans même avoir l aval du Gros Machin dit l ONU, selon Le Grand Charles?

--La seule nuance est que ce qu il s est passé en ex-Yougosalvie, Irak, Libye, Yémen a eu lieu sous le monde Uni-Polaire des Criminels des USA et de leurs vassalisés. Alors qu aujourd hui, la donne a bien changé car nous ne sommes plus, et à jamais, dans ce monde Otanesque uni-polaire mais bel et bien dans un monde bi-polaire à titre égal(Russie/USA). J espère pour bientôt, qu on le veuille ou non, et pour le salut de nos enfants que ce monde serait multi-polaire...

Vive la grande Russie et courage à la Syrie.

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2017

Il faudrait nous expliquer aussi comment les casques noirs(dits blancs par les mé(r)dias) que tout le monde les reconnaissent comme membres d Al Qayda, essayaient de sauver des intoxiqués par un gaz neuro-toxique en faisant le bouche à bouche, sans masque ni gant puis courir kalach dans une main et brancard dans l autre?

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2017

Au fond, pourquoi devrions nous croire Libé, l AFP( Agence France Propagande), Reuters, l AP(Associated Propagande), l Officine OSDH ou les Casques Noirs (Al Qayda)? Pourquoi plus les croire qu un autre son de cloche comme Sputnik? Au fait à choisir, je n hésiterais pas de lire Sputniknews
vu son gain croissant de crédibilité parmi les lecteurs européens même si aujourd hui, dire Bonjour, comment ça va / привет, Как поживаете, à un russe est assimilé automatiquement comme un réflexe pavlovien à être traître de SA propre Nation!!.
--------------------------
https://fr.sputniknews.com/international/201704051030767283-khan-cheikhoun-syrie-idlib-moscou-zakharova-ong/

Extraits:
« En ce moment, la tâche principale est de comprendre objectivement ce qui est arrivé. Pour l'instant, je voudrais également souligner que tous les rapports falsifiés sur ce sujet proviennent uniquement des fameux Casques blancs et de cet Observatoire syrien des droits de l'homme qui est déjà devenu odieux. Il ne faut faire confiance ni aux Casques blancs, ni à l'Observatoire syrien. Ils ont à maintes reprises sapé leur crédibilité par des vidéos truquées et par une information qui a été ensuite démentie par toutes les parties » a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova lors d'un briefing à Moscou.

Accusé à tort? Damas ne possède plus d’armes chimiques depuis 2014
L'opposition syrienne a accusé mardi le gouvernement de Bachar el-Assad d'avoir mené à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idlib, une attaque « chimique ». Donald Trump a aussi imputé l'attaque au gouvernement du Président syrien Bachar el-Assad. Damas a pour sa part démenti toutes les accusations, invoquant leur caractère infondé.
« Il n'est pas exclu qu'ils aient eux-mêmes procédé à l'attaque, dans le but de lancer une campagne de propagande contre l'armée syrienne », a indiqué à Sputnik une source au sein des forces armées syriennes. La résolution US sur l’attaque chimique en Syrie basée sur de fausses infos.

Rappelons que Damas ne détient plus d'armes chimiques depuis 2014, date à laquelle les armes chimiques syriennes ont été détruites en mer sous le contrôle d'experts américains. Il semble que le gaz neuro-toxique utilisé, si ceci s avère véridique, est fabriqué par un pays européen seul détenteur de la "patente", pays qui n est nullement pro-Assad...

Écrit par : Charles 05 | 08/04/2017

Charles,

"L'attaque chimique en Syrie c'est du déjà vu": pensez-vous que tel est à ce sujet le sentiment, le ressenti des victimes concernées?

Sommes-nous appelés à relativiser ou dédramatiser ces attaques ou mis au courant sommes-nous concernés?

Qu'y pouvons-nous:
Rien?

Si nous sommes plongés dans l'ignorance sommes-nous concernés?
Mais une fois mis au courant?

Écrit par : MB | 08/04/2017

Voici la version des faits proposée par Thierry Meyssan dans son article qui a été déjà référencé par Beatrix dans son commentaire.


"Des missiles de croisière états-uniens ont traversé sans encombre la zone contrôlée par la nouvelle arme russe permettant d’inhiber les communications et commandes de l’Otan. Selon le général Philip Breedlove, alors Suprême commandeur de l’Otan, cette arme a permis à la Russie de prendre l’avantage sur les États-Unis en matière de guerre conventionnelle. Elle aurait dû perturber les systèmes de guidage de ces missiles. Elle n’a pas fonctionné, soit que le Pentagone ait enfin trouvé une riposte technique, soit qu’elle ait été désactivée par la Russie."

http://www.voltairenet.org/article195657.html

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/04/2017

@M.B.,
Vous dites""L'attaque chimique en Syrie c'est du déjà vu": pensez-vous que tel est à ce sujet le sentiment, le ressenti des victimes concernées?""

Je pense que les Victimes sont, comme Mme H.R.-F., dit souvent :ils sont , hélas, partis à jamais et d autre part comme mentionné dans le titre de l excellent article chapeau: C est le sang contre le Sang.(hélas aussi)

Quant aux sentiments des Familles de ces Victimes, oui, je pense qu ils ont le sentiment que la Syrie a été livrée à Tous afin de la détruire de facto comme le scénario de ce qui s est passé à Sarajevo en ex-Yougoslavie et en Irak avec les ADM des fioles de Colin Powel.

Résultats des courses, premier génocide est celui du peuple syrien et un 2ème génocide qui n est pas de moindre non plus est la destruction des infrastructures et des conditions de vie des Syriens, conditions dignes de ce nom, selon la définition de la charte des Droits Humains de 1950 signée à Genève(article 4).

NB:Je suis Charles 05 et non pas Charles en disant que j approuve souvent les écrits du collègue-contributeur, Charles. CQFD.

Bien à Vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 08/04/2017

Errata: le bon lien sur l'article de Thierry Meyssan, le voici.

http://www.voltairenet.org/article195897.html

"Des missiles de croisière états-uniens ont traversé sans encombre la zone contrôlée par la nouvelle arme russe..."

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/04/2017

Voici, en relation avec la contribution de Thierry Meyssan:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/04/08/theatres-de-guerre-les-analystes-et-les-autres.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/04/2017

@Charles 05


Vous m'écrivez (à MB) "Vous dites"

Si vous prêtez attention je vous ai cité en votre commentaire, soit:

"L'attaque en Syrie, c'est du déjà vu(...) 07.04.2017

En revanche excuses pour l'oubli du 07 pour Charles. MB me permet d'aller plus vite.

Et bonnes Pâques à tous.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/04/2017

Myriam Belakovsky,

Au sujet de «  Charles 05 » ... reste encore l’unité à rectifier et le compte y sera :-)
05 et non 07

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 08/04/2017

En effet!

Charles 05

Écrit par : Myriam Belakovsky | 08/04/2017

Les commentaires sont fermés.