12/04/2017

L’Occident, au gré de bombes, expose les siens. Mais c’est la Russie qu’il poursuit

Capture d’écran 2017-04-12 à 16.52.11.png

Que fait l’Occident contre l’Etat islamique?

S’indigner?

C’est vrai que comme manière de résister, c’est assez efficace. Tout comme celle de dire que l’on va continuer de consommer en terrasse après s’être tous appelés Charlie.

L’Occident et ses chefs d’Etat réunis renouvellent à chaque attentat leurs condoléances, certes de manière moins empressée lorsqu’il s’agit de les présenter à la Russie.

On se rappelle comment la Maire de Paris a enfin daigné éteindre la tour Eiffel en hommage aux victimes du métro de Saint Pétersbourg.

Mais que veut-on? Voir mourir sous nos yeux encore autant de civils possible? Assister à la mort en direct des nôtres?

Pleurer, ensuite, la violence du  monde?

Voici une analyse des attentats qui ont endeuillé l’Egypte. Pour avoir entendu de telles explications en relation, entre autre, avec le statut des coptes dans ce pays, force est, malheureusement, de confirmer ce que déclare Bassam Tahhan.

Quant à sa conclusion, elle vaut d’être méditée.

 

 

Commentaires

Bien, méditons, méditons… le temps pascal est, paraît-il, propice à la réflexion… Conclusion de Bassam si j’ai bien compris : créer un axe de résistance réel des puissances occidentales avec la Russie (et l'Iran ?) pour détruire le califat, à coupler avec une mise au pas (comment ? that’s the question) des pétromonarchies qui nourrissent le terrorisme… Vaste programme, comme aurait dit le Général… Le moins que l’on puisse dire, vu l’inconsistance du leadership étasunien et européen, les intérêts divergents, les velléités hégémoniques, les pions manipulés de l’échiquier syrien, du bourbier libyen, du merdier yéménite et j’en passe – je n’évoque même pas la situation des pays africains en guerre civile, leurs morts sont moins importants…-, c’est qu’on n’en prend pas le chemin. A moins qu’il ne ressorte quelque chose de la rencontre de Moscou, entre Lavrov et son homologue US, ça risque bien de continuer à péter allègrement autour de nous… Nous sommes tous potentiellement exposés, plus qu’à vivre avec et rester zen.
Joyeuses Pâques.

Écrit par : Gislebert | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

Mme H.R.-F.,

Vous ne dites que la vérité. Aujourd hui, c est Assad et Poutine, Trump et son ministre des AE, décoré de la Médaille de l Amitié Russe, en visite à Moscow qui occupent, tous seuls, les mé(r)dias! Et comme vous le dites, ni l EI on nen parle plus ni Al Qayda/Al Nosra( Fateh Al Cham) qui fait du "bon boulot en Syrie, personne n en parle. Ils sont des martiens venus de nulle part de l extra-terrestre via des soucoupes volantes folkloriques. On croyait soit à E.T. soit à feu Jacques Villeret dans la Soupe aux Choux!

Et le Pétrole volé aux Libyens et Irakiens et qui représente 1/3 des réserves pétrolières mondiales pour les 70 ans à venir, personne n en parle! Bien que ce pétrole est à la tête des raisons principales d avoir ouvert la boîte de pandore en Libye vers toute l Afrique (puis guerres de Hollande en Tchad et au centrafrique...) . De même pour la Syrie/Iran/Liban pour les deuxièmes! Quel était le prix de ce vol de pétrole comme "compensation" aux peuples ? 1.5 millions d Irakiens assassinés, donc avec pré-méditation, dont un demi million d enfants de bas âge et un demi million autres Libyens assassinés avec pré-méditation et pays rendus en cendres.

Et l "affreuse" Russie avec le "stalinien Poutine", tous les mé(r)dias en parlent, 24/24 même aux Breaking news! Même Hollande avait épinglé récemment ceux, des candidats présidentiels qui ont montré une certaine affinité avec Moscow et Assad, dixit, et à considérer, selon lui, comme des Traîtres!
Aujourd hui, il suffit que quelqu un dise qu il apprécie le Roman Guerre et Paix de Léon Tolstoï ou le Lac des cygnes de Tchaikovsky , pour être catalogué automatiquement comme TRAÎtre de Sa nation...

Ceux ci sont indéniablement les signes du déclin de l occident. Il n y aka voir comment le Poisson commence toujours à pourrir et tout d abord par la tête, qu on le veuille ou non.

Bien à vous.
Charles 05.

Écrit par : Charles 05 | 12/04/2017

Répondre à ce commentaire

La violence de l`islamisme radical, c`est le sommet de l`iceberg. Dessous, il y a les intéréts géopolitiques a qui profite la migration massive ainsi que la montée en popularité de l`isolationnisme qui en résultent pour l`Europe et l`Union Européenne. Ces intérets géopolitiques doivent etre bien puissants pour que partout en Europe des "mollahs" autoproclamés continuent de précher la "guerre sainte" et que tout ce cirque continue a etre financé en sous-main sans que les sources de financement soient inquétées. La Russie, apres avoir été elle-meme la cible prioritaire de ceux qui ont inventé l`islamisme radical a habilement réussi a retourner la situation a son profit grace au génie politique de son dirigeant. Le calvaire de l`Europe, quant a elle, est sans doute loin d`etre terminé mais, pour l`instant, la Suisse -ou il existe un génie politique pour ainsi dire collectif- tire admirablement son épingle du jeu.

Écrit par : Jean Jarogh | 13/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.