16/04/2017

Syrie, la terreur torpille même l'espoir

Capture d’écran 2017-04-16 à 23.31.26.png

Imaginez-vous, dans un autobus prêts au départ vers l’espoir et soudain, tout vole en éclat.

L’attentat suicide, déjà qualifié de plus meurtrier qui ait été commis en Syrie, a fauché la vie de plus d’une soixantaine d’enfants.

Ce samedi 15 avril, ce sont, au total près de cent trente personnes qui ont été entraînées vers la mort par un kamikaze.

Une guerre, on sait son lot d’horreurs. Mais on sait aussi qu’un terme peut y être mis.

Là, ces bus étaient ceux qui devaient, justement, transférer des personnes d’un lieu à un autre selon un accord trouvé entre groupes rebelles et forces armées loyalistes.

Alors?

Si même une tentative qui s’inscrit dans un plan de résolution du conflit est sabotée par la terreur, combien d’autres encore devra-t-on compter jusqu’à ce que cette guerre prenne fin?

La France condamne fermement l’attentat, la formule est devenue telle qu’elle se vide peu à peu de tout sens.

En cette fin de dimanche de Pâques, une immense tristesse étreint.

 

23:35 Publié dans Avaries, Etat islamique, Guerre, Humanité, Moyen-Orient, Politique, Pouvoirs, Syrie | Tags : syrie, terrorisme, guerre | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Que les US-OTAN ne viennent plus nous rebattre les oreilles avec leurs histoires de crimes de guerre ils sont complices des pire atrocités dont celle là...
Entre leurs mensonges, leur soutien logistique aux terroristes, leur attitude méprisante envers ceux qui tout en combattant ne perdent pas une occasion de faire des compromis et de rechercher la paix, leurs intentions sont affichées clairement ils veulent saboter tout ce qui soulagerait le peuple Syrien et éliminerait la peste terroriste...
Et dire que des cargos chargés d'armes et de munitions à destination des terroristes vont accoster prochainement au Moyen Orient en provenance des USA afin que ces ordures puissent continuer le bon boulot dont nous avait parlé un certain ministre Français, décidément il y a de bonnes et de mauvaise victimes, les bonnes apportant du grain à moudre à ces renégats complices des ordures DAESH et de Al-Nosra les mauvaises étant celles dont on évite de parler trop dans les médias occidentaux... Celles qui sont tout juste bonnes à être quasiment oubliées...

Écrit par : Notaf André | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

A qui profite le crime? A ces "bons" terroristes qui veulent encore et encore jeter de l`huile sur le feu, relancer éternellement la haine et la mort jusqu`a tant fatiguer la population syrienne que celle-ci implore le départ "volontaire" d`Assad pour qu`enfin les armées de l`Occident se joignent a la Russie pour plus vite rétablir la paix. Ces "bons" terroristes comptent sur le fait que Poutine ne leur fera pas avaler leur extrait de naissance ils sont les protégés des puissances occidentales avec lesquelles la Russie tente de composer au nom de la paix mondiale. Est-il possible que, a l`instar de l`Ukraine, la Syrie soit un autre piege tendu a la Russie dans l`espoir qu`elle fasse le faux pas fournissant le prétexte d`une guerre ouverte contre elle? Et puis, il y a aussi la Turquie (membre de l`OTAN!)... Que ferait Poutine si le dirigeant turc devenu tout-puissant chez lui retournait sa veste et en meme temps, par provocation, décidait d`étendre ses eaux territoriales de 5-6 kilometres pour enfermer la flotte russe dans la Mer Noire? Il est facile de comprendre que la Russie ne se bat pas en Syrie pour le régime Assad mais pour sa propre survie en tant qu`État souverain mais j`ai bien l`impression qu`elle se bat aussi pour la paix mondiale contre de puissants psychopathes revant d`apocalypse.

Écrit par : jean jarogh | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Mme H.R.-F.,

Votre texte est pertinent et touchant. Il n y a rien à écrire de plus.

En plus de la Marche Funèbre de Chopin que Mme H.-R.-F. a eu la gentillesse de mettre sous lien " En cette fin de dimanche de Pâques, une immense tristesse étreint..." regardez aussi ces 0 min 56 sec extrêmement horribles sur ces enfants ( et s ils étaient les nôtres?!) morts et suspendus à moitié sur les bords des fenêtres explosées de ce bus, ATTENTION âmes sensibles vraiment s abstenir.

https://www.youtube.com/watch?v=8u8l_RWGP0Q
----------------------

Nos coeurs saignent pour toi, la Syrie...Quoi dire d autre?

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Heureusement, tout va bientôt s'arranger. En effet, hier (jour de Pâques) le pape a imploré Dieu "afin qu'il ramène la paix au Moyen-Orient, et particulièrement en territoire syrien" (http://www.lepoint.fr/monde/paques-le-pape-francois-implore-dieu-pour-la-paix-en-syrie-16-04-2017-2120174_24.php).
On ne peut imaginer que Dieu reste insensible à cet appel.
Ou alors ce serait un beau (...)
À moins qu'il ne soit pas tout-puissant?

Écrit par : Mario Jelmini | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Alors le Patron de la diplomatie française, Jean Marc Ayrault, a déclaré avoir en sa possession des preuves que c est bien le Gvt syrien qui est responsable de l attaque chimique du gaz sarin à khan Cheikhoun!

---Tout d abord, croyez vous qu avec la guerre médiatique qui traîne depuis de nombreuses années via les "mé(r)dias, que si de telles preuves sérieuses existent, ces mé(r)rdias l auraient chanté sur toutes les chaînes de m... 24/24?

---M. Ayrault, est il vraiment un "Patron et/ou LE Ministre" de la Diplomatie française? C est simple, il ne l est pas. La diplomatie française n est pas décidée en France mais ailleurs. C est l Otan et consorts qui décident tout et non pas lui. Le but de l Otan, bras armé des USA est d apporter de la substance à l attaque maladroite et criminelle de 59 Tomahawaks lancés conte la Syrie par Trump. C est tout. Alors M. Ayrault et Hollande, c est pour quand vous irez passer l aspirateur et faire le poutz à la Maison White?!

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 20/04/2017

Répondre à ce commentaire

Sans vergogne, la même manipulation qu'en 2013...
Toute honte bue, hier, sur LCP, Jean-Marc Ayrault a déclaré: « Nous avons des éléments qui nous permettront de démontrer que le régime a sciemment utilisé l’arme chimique ».

C’est le même procédé déjà été utilisé après l’attaque chimique de la Ghouta orientale perpétrée par les amis des protégés de Paris, qui étaient les témoins… de l’attaque. Dans leurs rapports, ils parlaient jadis des symptômes suivants sur les victimes: pupilles dilatées, hallucinations, malaises, troubles respiratoires ou encore vomissements. Bien sûr, les médecins sur place, comme ceux de Khan Cheikoun, avaient décrit des symptômes qui ne laissaient que peu de doute sur la nature des armes utilisées.

Ils avaient alors indiqué que le pouvoir syrien l’avait fait délibérément, d’autant plus que les inspecteurs des Nations unies entamaient une visite en Syrie. Un enfumage qui en appelle un autre avec la falsification de Khan Cheikoun. C’est de là qu’intervient la contradiction de Jean Marc Ayrault, qui donne les conclusions de l'«enquête» avant même que celle-ci ne soit réalisée. Jean-Marc Ayrault ajoute dans sa daube: «C’est une question de jours, nous apporterons la preuve que le régime a bien organisé ces frappes», précisant que «les services de renseignement français et le renseignement militaire» menaient une enquête.

Comment peut-on déclarer qu’on mène une enquête et donner les conclusions? C’est du Ayrault-Fabius craché, des marionnettes désarticulées, avec à la manœuvre le marionnettiste en chef François Hollande. En 2013, Paris s’était appuyé sur des journalistes-mythos du «Monde» et sur les dires du chef d’état-major de l’armée syrienne libre (ASL), le brigadier général Selim Idriss. Il avait affirmé avec une précision chirurgicale que ces missiles et obus ont été tirés depuis l’aéroport militaire de Mezze par la brigade 155 et depuis le Mont Qassioun par la brigade 127, rattachée à la 4e division, dirigée par Maher, le frère de Bachar Al-Assad. Puis, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) avait démenti formellement, dans un rapport sans bavure, accusant la soi-disant opposition.

Écrit par : petard | 21/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.