03/05/2017

A quelques heures du grand débat de ce 3 mai au soir

Capture d’écran 2017-05-03 à 13.03.48.png

Face au choix qui s’impose aux Françaises et aux Français, une des questions qui divise encore et encore est celle de l’abstention et/ou du vote blanc.

Les deux diffèrent, il en a été question ici.

Si pour nombre d’entre nous, voter Marine Le Pen reste difficile sinon impossible, se reporter sur Emmanuel Macron pour ne pas se défausser ou partir à la pêche ce 7 mai prochain, reste tout aussi difficile sinon impossible.

Alors?

Attende le grand débat de soir pour se décider? Suivre ce qui s’énonce par les un(e)s et les autres, tant dans les médias que sur les réseaux sociaux? Discuter, interroger, trancher si l’on y parvient?

Un argument en faveur de la décision à prendre de ne pas s’abstenir ni de voter blanc est celui de l’importance à accorder à ce qui tient le plus à coeur de voir se réaliser.

Cette stratégie est louable pour autant que la confiance à accorder à une candidate ou un autre soit concevable. Or les zones d’ombre demeurent de part et d’autre de ce qui s’offre à l’électrice et à l’électeur.

On le sait, dans le cadre de cette campagne présidentielle française, la Russie et ses sites d’information sont souvent visés.

Or cette interview publiée, précisément sur l’un de ces médias tant discutés sinon conspués mérite réflexion.

 

Commentaires

J'ai l'impression que l'expression « vote utile » peux parfois avoir une connotation péjorative. Et pourtant si voter représente un devoir civique, alors voter utile est une déclinaison de ce devoir pour le cas quand le candidat « idéal » est absent de compétition. Alors le choix devrait se faire normalement sur les paramètres les plus stratégiques possibles pour le pays.

Avec Marine Le Pen, pour la France il serait possible d'avoir des bonnes relations à la fois avec les USA (de Donald Trump) et la Russie (de Vladimir Poutine).

Il me semble très difficile de surestimer l'importance géopolitique d'une telle configuration pour le monde entier.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

On peut ne pas aimer les Le Pen (moi le premier). Néanmoins, expliquez nous pourquoi ils progressent dans les sondages et dans les votes jusqu à obtenir 8 millions de votants pour MLP au 1er tour présidentiel (25% de la population qui a voté)? Pourquoi les pauvres, les petits, les précaires, les ruraux, les agriculteurs qui n arrêtent pas de se suicider, les retraités payés à 1008 euros de salaire mensuel et les smicards à 1100 euros et tous, ces deux derniers, sont payés 200 à 300 euros moins que le seuil de pauvreté déclaré semi-étatiquement parlant comme la règle, tous se rabattent sur le FN?

La cassure en France entre les "hauts" et le "bas" est flagrante et plus elle progresse plus les gens se rabattent sur le FN. Si MLP ne gagnerait pas le 2ème tour présidentiel, chose statistiquement valable, sommes nous sûrs que les législatives 2017 et les 2022 présidentielles ne seraient pas en sa faveur?!

Avec Macron, comment voulez vous que le peuple lui fasse confiance et lui fasse crédit? Crédit à un banquier, pincez moi SVP!

Écrit par : Charles 05 | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

D`accord avec vous Charles 05. Pour beaucoup de Francais un gouvernement LePen représentait l`espoir d`une vie meilleure avec plus de justice sociale et le gouvernement Macron n`aura que cinq ans pour convaincre les mécontents. Si dans cinq ans le Francais moyen a toujours l`impression d`etre le dindon de la farce, rien ne pourra arreter le FN. Énorme responsabilité pour Macron que d`etre le dernier Président de la République qui puisse arreter la dérive de la France (et probablement de l`Europe avec) vers la radicalisation isolationniste.

Écrit par : jean jarogh | 04/05/2017

@Jean Jarogh,
Merci pour votre réplique.
Tant qu on n a pas résolu le problème de la cassure entre Riches et pauvres, très pauvres, en France, MLP continuera à être leur refuge.

Masquer le désespoir des sans dent et des sans culotte pour leur revendication humainement légitime mais qu on écrase en attaquant la seule personne des Le Pen (un peu détestable ces Le Pen) ne résoudrait pas ce problème. Aujourd hui et avant le tour du 2 ème présidentiel, ces pauvres, petits, précaires, des retraités et des Smicards, ils auraient à choisir entre un Banquier à qui lui faire crédit est une plaisanterie voire une sale farce. Quant à MLP, elle ne gagnerait pas l Election 2017 et elle le sait bien mais peut être celle des législatives sous peu voir même celle de la présidentielle de 2022, MLP aura 50 ans...

Écrit par : Charles 05 | 04/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.