15/05/2017

Les horloges du maître, le temps d’une annonce

Capture d’écran 2017-05-15 à 16.27.18.png

Le Maître des Horloges qu’aime rappeler être Emmanuel Macron, son prédécesseur s’est aussi déclaré l’être.

Voir dans cette reprise un signe de continuité entre les deux hommes alors que le nouveau Président de tous les Français semble plutôt vouloir se démarquer de celui auquel il succède, non, sans doute pas.

Car au-delà du fait que ces termes semblent être appréciés des deux, ils se retrouvent aussi en intitulé de deux ouvrages de styles assez divers

L’un d’eux raconte l’histoire d’un roi qui veut à tout prix retarder le temps quand l’autre, pour sa part, est une réflexion relative à l’Etat.

Deux approches pour un même titre, deux présidents pour un même rappel, cherchez l’erreur ou l’originalité, à choix.

Quoi qu’il en soit et pour l’heure, sa maîtrise aura été celle de l’Elysée dont le Secrétaire Général a communiqué le nom du Premier Ministre.

Prévue en fin de matinée, l'annonce n’aura été faite qu’en début d’après-midi seulement, peu avant le départ d’Emmanuel Macron pour Berlin.

Edouard Philippe, de l’aile juppéiste du parti Les Républicains succède à Bernard Cazeneuve et devra former son gouvernement.

Les temps à venir diront si l’horloge de celui qui tient à en être le maître le restera.

 

Commentaires

Les questions qui se posaient déjà ne s'en poseront que d'avantage. Des horloges, le moment décidé, ne manqueront pas d'indiquer le temps, pour se transformer en coucous, qui rappelleront aussi le geste de Julietta Masina, et diront au revoir à ceux qui, mal gré, quitteront la route, la strada. Surpris, penauds, déçus, ils n'auront rien vu venir, alors que certains et certaines ne cessent de le dire. Alors, prodigues, peut-être oseront-ils revenir vers leur famille … ?

Écrit par : Gérard BIENVENU | 15/05/2017

Belle preuve de maturité émotionnelle de la part d`E.M. que d`avoir choisi quelqu`un ayant écrit de lui il y a peu "qui n'assume rien mais promet tout, avec la fougue d'un conquérant juvénile et le cynisme d'un vieux routier" ou encore "Pour certains (...) il serait le fils naturel de Kennedy et de Mendès-France. On peut en douter. Le premier avait plus de charisme, le second plus de principes." Avec E.Macron, on semble de plus en plus etre dans le domaine de l`exceptionnel.

Écrit par : Jean Jarogh | 15/05/2017

Vive la. France

Écrit par : Dlih | 15/05/2017

La France semble opposée à ses vieilles "élites" politiques, quel que soit le bord qu'elles représentent. Les "vieilles élites" et quelques "experts" ne donnent pas cher de la réussite du nouveau président, basée notamment sur l'engagement de nombreux membres de la "société civile".

Cette attitude française me rappelle le mot Albert Einstein qui a dit :"la folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent."

Ne reste plus qu'à attendre pour savoir vraiment où sont les "*fous" et où sont ceux qui souhaitent vraiment changer la France quand bien même les chances de réussite ne sont pas illimitées !

Écrit par : Michel Sommer | 16/05/2017

"L'annonce du gouvernement repoussée à demain, le 17 mai 2017, à 15:00".
Ce serait lié à une vérification fiscale des membres du futur gouvernement.

Source, BFMTV,le 16 mai 2017 à 14:00.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 16/05/2017

Gérard Colombe, (un homme âgé, homme qui aurait des problèmes de santé et de mémoire, voir le sujet http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/05/04/quand-emmanuel-le-pen-rencontre-madame-macron.html de ce blog)) serait le ministre de l'intérieur du "maître des horloges".

Source: le BFMTV, le 17 mai à 14:30

Écrit par : Vladimir Trofimov | 17/05/2017

Les commentaires sont fermés.