29/05/2017

Etre femme et chrétienne en Orient

Capture d’écran 2017-05-29 à 12.22.14.png

Etre femme, être chrétienne en Orient, c’est savoir que l’on risque de se retrouver esclave, c’est savoir que l’on risque d’être violée jusqu’à trente fois par jour, c’est savoir que l’on risque le calvaire.

A côté de la mort qui plane en permanence sur la communauté chrétienne d’Orient, c’est le martyre qui s’offre en partage quotidien.

Pendant ce temps-là, en Occident, on se déploie en efforts pour accueillir autant de persécutés, victimes de régimes politiques insoutenables.

Pendant ce temps-là, en Occident, on vise tel ou tel Chef d’Etat dont on dit qu’il se comporte en tyran.

Pendant ce temps-là, en Occident, après chaque acte terroriste, évidemment dénoncé, on explique en même temps qu’on doit s’y habituer.

Frédéric Pons, dans son dernier ouvrage, dénonce l’Occident et sa part de responsabilité dans autant de massacres qu’il qualifie de génocide.

Après Jean d’Ormesson, encore une personnalité française qui ose le terme tandis qu’être chrétien, aujourd’hui, est de moins en moins de mise sinon plus même sujet à être protégé.

 

 

Commentaires

L'occident creuse sa tombe en accueillant la migration d'origine musulmane. Poutine l'a bien compris lui qui lutte contre sa propre minorité musulmane. Ils faut que les chrétiens se réveillent et montre leur détermination à ne pas se laisser soumettre. Il faut qu'ils remplissent à nouveau les églises et combattent l'idéologie qui veut les voir disparaître. Ce sera la Reconquista ou la mort. La laïcité est utilisée par les islamistes pour faire disparaitre ce qui reste de chrétien dans le monde, ils l'utilisent comme un désherbant contre la culture chrétienne pour pouvoir mieux faire pousser les graines de leur idéologie. Plus l'occident chrétien progressiste et lumineux attend pour prendre les bonnes décisions et plus ses chances de survivre s'amenuisent.

Écrit par : norbert maendly | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Norbert Maendly,

Lorsque vous écrivez que «  Poutine l'a bien compris lui qui lutte contre sa propre minorité musulmane. » vous faites erreur.

Vladimir Poutine lutte contre les extrémistes. Merci de ne pas tout mélanger. Car l'’islam est constitutif de la Russie.

Voici quelques sujets que je porte à votre réflexion au cas où ils vous auraient échappé:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/11/de-la-secte-islamiste-de-kazan.html

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2012/08/12/islamisation-en-russie.html

Et puis: https://www.youtube.com/watch?v=ATl33X3G0OI

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Enfin, un billet dans lequel on est au clair sur votre opinion (je je partage, en l'occurrence). Bravo! Vous voyez, ce n'est pas si difficile...

Écrit par : Déblogueur | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

« Vous voyez, ce n’est pas si difficile » , écrit notre condescendant Déblogueur qui, à féliciter celle qui, de longue date accueille ses propos le plus souvent désobligeants, en perd la maîtrise de son clavier et redouble de « je » «  ( je je parage, ...) »

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Cela dit, Cher Déblogueur, il va de soi que vous savoir partager le point de vue émis dans ce sujet me touche.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Le sujet du message est la situation tragique des femmes chrétiennes en Syrie, situation qui pourrait devenir celles des femmes dans les pays envahis par les hordes de (...), et non la situation des musulmans en Russie. Je partage donc les craintes de M. Maendly, d'autant plus que je ne crois pas du tout à une Reconquista, à moins que Dieu nous envoie une nouvelle Isabelle la Catholique. Mais il ne faut pas rêver.

Écrit par : Michel Mottet | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Non, Michel Mottet, le sujet porte sur le sort de femmes chrétiennes en Orient.

Quant à la remarque que j’ai apportée au commentaire de Norbert Maendly, elle concerne ce qu’il a écrit du Président russe et qui méritait d’être rectifié.

Merci de ne pas tout mélanger ni de déformer le sens d’un sujet et d’un commentaire.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Lorsqu'il y a une inondation on peut sortir les seaux, pelles ou serpillères, certes, mais tant que l'on ne remonte pas en amont à la source, à la cause de l'inondation, on perd son temps, on se crève pour rien.

Conquêtes du côté de Mohammed mais autrefois "Hors de l'Eglise pas de salut"! et c'est au nom de l'amour du Christ que l'on a "chrétiennement" torturé, à côté d'un "réel engagement social", allumé les bûchers.

Les féministes militantes n'ont compté que sur elles-mêmes... La réforme de l'islamisme ne peut venir que des personnes concernées elles-mêmes: les femmes musulmanes et chrétiennes, puis soutenues par nos Etats.

Les femmes de chez nous au pouvoir "semblent" (?) tellement étrangères au malheur de ces femmes!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

«  Les femmes de chez nous au pouvoir "semblent" (?) tellement étrangères au malheur de ces femmes! »

Oui, Myriam Belakovsky...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison... "je je", c'est l'émotion. De comprendre ce que vous écrivez pour la première fois.

Écrit par : Déblogueur | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vidéo qui dit un peu tout:
Les Soeurs Catholiques à Alep...
SOS Chrétiens d Orient(Parlée en français)

https://www.youtube.com/watch?v=FjFtHg_CzNI

Écrit par : Charles 05 | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

L'islam est constitutif de la Russie mais pas l'islamisme qui n'est constitutif que de lui-même et ça Poutine Trump ou Orban l'ont bien compris. Les islamocompatibles comme Merkel Macron ou Junker veulent nous faire avaler leur breuvage indigeste sous prétexte qu'on en a besoin pour grandir. Ce "bouillon d'onze heure" va nous faire crever à petit feu.

Écrit par : norbert maendly | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Norbert Maendly,

Votre première phrase n’a aucun sens.

Et je vous prie de cesser de parler d’islam sans distinction et surtout, sans faire la part des choses entre les djihadistes et les musulmans qui pratiquent leur religion, encore une fois, constitutive de la Russie.

Vladimir Poutine lutte contre les terroristes. Il ne lutte pas contre l’islam.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 29/05/2017

Répondre à ce commentaire

Des femmes violées jusqu'à trente fois par jour...

En remontant en amont jusqu'au coran il est dit qu'une femme doit céder au désir de son mari "fût-elle à dos de chameau"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Myriam Belakovsky,

Le Coran est une référence pour des musulmans qui ne sont pas forcément tous violeurs de femmes jusqu’à 30 fois par jour.

Ce sujet ne blog n’a pas vocation à dresser le procès d’une religion, fût-elle une idéologie. Ce sujet alerte sur une situation où des extrémistes ont été utilisés pour semer le chaos et la terreur et exterminer des êtres d’autres religions que la leur.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/05/2017

OK je ne vous importunerai plus.
Bonne chance Mme Richard-Favre.

Écrit par : norbert maendly | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

"Vladimir Poutine lutte contre les terroristes. Il ne lutte pas contre l’islam."

Exact, et vous en voulez pour preuve, je présume, Grozny.

Lutter contre l'un c'est lutter contre l'autre, seul le rapport de force temporise, mais libre à tout un chacun de persister à faire dans le politiquement correct malgré les évidences, c'est juste malhonnête et accessoirement suicidaire. Et si Poutine fait le subtil distinguo que vous lui prêtez et auquel, in fine, je ne crois pas une seule seconde alors il serait inculte et stupide, ce à quoi je ne crois pas plus.

Poutine, à quelques nuances prés, ne fait que poursuivre, vis à vis de l'islam, la politique initiée par l'URSS dès les années 60 et l'Occident d'inventer ce padamalgamisme aussi lâche que niais - que certains avalent tout rond - afin de s'autoriser toutes les compromissions qu'imposent la realpolitik fussent-elles au détriment de ses propres peuples et je pense là, entre autres, à (...) Merkel et à la chape de plomb sous laquelle elle aura recouvert, post réveillon 2016, les crimes et délits de ses "hôtes".

Selon votre postulat, le chrétien d'Orient disparaitrait donc par évaporation ou bien se pourrait-il qu'il y soit persécuté, exterminé par un islam manifestement complaisant en diable avec l'islamisme ?

Une religion prosélyte a pour vocation l’élimination de tout ce qui ne lui est pas soumis, tout le reste n’est que ratiocinage obscène.

Écrit par : Giona | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Votre billet est bien pour ce qui concerne les grands dangers qui menacent les femmes de l'occident après celles de l'orient qui sont déjà massacrées.

Mais je ne suis pas d'accord sur le rappel incessant sur les commentaires de certains de vos hôtes.

Excusez-moi, mais à vouloir jouer sur les mots et tourner les choses en bourrique (vos réponses à N. Maendly) font que nous revenons à la même chose; vous faites, comme nos gouvernantes complètement aphones, un distingo inversé; vous ne voulez pas faire d'amalgame....pfff! et les autres elles (nos gouvernantes) se prélassent dans un silence qui nous garantit la mort, quasi à chaque coin de rue ou église si ça continue. (Egypte-Syrie)

Et tout cela fait le jeu des terroristes et nos gouvernants complices.
(rien qu'à voir ceux de Manchester, Nice, Paris; tous fichés et bien connus de la police....et en Egypte; prémices de ce qui nous attend en Europe)

Il y a clairement maintenant une nomenklatura UE qui s'organise afin de diluer tous ses messages dans une population de moutons! Ressortent juste de là les têtes-pensantes et sensées que sont Trump, Orban, Poutine, qui eux parce qu'ils ont compris que le temps qui nous restent est court, montent "au charbon" et s'en prennent plein la tête! (tellement significatif de la distorsion voulue.)

Ou alors, on parle très positivement du nouveau -roi de France- comme si c'était le Messie, mais bon sang comment ne pas comprendre cette manipulation tellement évidente qui nous mène tout droit à la mort de notre civilisation occidentale!?!?!?!?

Écrit par : Corélande | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Corélande,

Lorsque vous écrivez ceci: «  Excusez-moi, mais à vouloir jouer sur les mots et tourner les choses en bourrique (vos réponses à N. Maendly) font que nous revenons à la même chose; vous faites, comme nos gouvernantes complètement aphones, un distingo inversé; vous ne voulez pas faire d'amalgame....pfff! et les autres elles (nos gouvernantes) se prélassent dans un silence qui nous garantit la mort, quasi à chaque coin de rue ou église si ça continue. (Egypte-Syrie) » , vous omettez que les mots ont un sens.

Et c’est à pervertir le sens des mots que nombre de nouveaux maux surgissent dont on se passerait bien.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/05/2017

Norbert Maendly,

Non seulement vous ne m’importunez pas mais votre souhait n’a pas lieu d’être ici.
J’ai apporté des nuances à vos propos car le sujet mérite qu’on le traite à sa juste valeur et non de manière détournée.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Giona,

«  Selon votre postulat, le chrétien d'Orient disparaitrait donc par évaporation » écrivez-vous. A l’évidence, nombre de sujets de ce blog que j’ai consacrés à cette sinistre problématique vous échappent.

On ne peut, certes, pas tout lire ni tout suivre. On peut, par contre, éviter de se lancer dans des déductions aussi hâtives qu’infondées, même libellées sous forme de question.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis musulmane le vendredi, juive le samedi, protestante le dimanche, bouddhiste le lundi et carnivore le reste de la semaine.

Vive le multithéisme !

Écrit par : Keren | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Madame Richard-Favre,

Est-ce "dresser le procès d'une religion" que de ne pas hésiter à dire ce qui choque?

Comment contempler avec indifférence le cliché des femmes voilées que vous nous présentez ainsi que le risque pour une femme d'être violée une trentaine de fois par jour?

Comment ne pas entendre en soi la traduction du nom islam, soit "soumission"?

En ouvrant un coran on y lit qu'Allah est miséricordieux.

La tolérance en recherche de paix appelle à dire sans violence les incompatibilités.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Myriam Belakovsky,

Il s’agit, je le répète, du sort de femmes chrétiennes en Orient captives de groupes terroristes.

Je vous prie de ne pas sans cesse ramener ce genre de pratiques terrifiantes à ce que seraient celles du 1, 6 milliard de musulmans de par le monde.

Encore une fois, ce sujet n’est pas le procès fait à l’islam Ce sujet concerne une communauté, en l’occurrence, la communauté chrétienne d’Orient victime de génocide dans la plus ou moins grande indifférence sinon celle d’organisations qui leur prêtent secours et d’autres qui ne cessent d’alerter de ce qui se passe.

Merci, dès lors, de ne plus revenir encore et encore à la charge avec l’islam et le coran.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Vos désirs, Madame Richard-Favre seront des ordres en ce blog suivis mais nous direz-vous par qui ces Femmes chrétiennes en Orient sont maltraitées, violées?

Portent-elles le voile par choix?
Mines réjouies?


A lire la presse, sans parler directement Coran il y a un point de vue qui veut que les terroristes, bien qu'ils massacrent au nom d'Allah, ne soient pas des musulmans.

Un autre courant assure qu'il n'y a, en réalité, quoiqu'on lise ou entende, pas d'"islam modéré"!?

A-t-on dit, des bourreaux de l'Inquisition qu'ils n'étaient pas catholiques, ou ceux des "Dragonnades"!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/05/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.