16/06/2017

Une République en marche, ça ose!

Capture d’écran 2017-06-16 à 13.12.55.png

Tandis que, peu à peu, la France se met en marche ou disons, que ses fantassins les plus disciplinés avancent au pas de charge, certains internautes, certains médias, peu à peu aussi, risquent quelques questions. 

Comme si, soudain secoués par un réalité qu’ils n’avaient pas anticipée, ils découvraient...

La France qui avance aux côtés de son chef charismatique débite son catéchisme, les oreilles se tendent, les mains aussi, parfois et les esprits, trop aguerris, se voient désormais remerciés.

Ainsi en va-t-il d’autant de journalistes qui, même si d’aucuns se sont réjouis de leur départ, je pense ici à David Pujadas, n’en ont pas moins été compétents et professionnels.

Voici que désormais, Natacha Polony, qu’on découvrait optimiste encore il y a peu, apprend par courrier, qu’elle est débarquée d’Europe1.

Pendant ce temps-là, sur ARTE, d’éminents spécialistes de chez nous, expliquent comment la démocratie s’exerce en Russie et ce, en présence d’un de ses hauts représentants.

Rien à dire, la France républicaine en marche vers une Assemblée Nationale qui l’incarne quasiment à elle seule est l’incarnation même de la pluralité et de la représentativité des partis!

 

13:21 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Je ne suis pas un fan de notre cher nouveau "Roi Président !"

Vu qu'il est quasiment impossible dans ce bas monde d'avoir une information fiable ou sans biais (c'est la nature même de la notion de point de vue qui empêche essentiellement toute objectivité stricto-sensu), je ne prends aucune information sur la Russie pour argent comptant, aucune théorie complotiste (quel beau néologisme) comme autre chose que de l'ordre du romanesque, aucun limogeage dans le monde médiatique comme autre chose que la, toujours plus grande, nécessité du changement inhérente à une société de consommation en crise.

Après dire cela n'est pas balayer la possibilité que Natacha Polony ait effectivement été remerciée pour ses prises de paroles (même si les régulières saillies médiatiques de Michel Onfray ne l'ont jamais rendu persona non grata pour prendre un autre exemple). Le petit monde médiatique l'a en fait déjà recyclée, on parle même d'une émission sur C8 avec Ardisson et C8 c'est Bolloré et Bolloré il est plutôt Macron en ce moment...
En vérité, chaque année connait ses mercato mediatico-showbusinestiques qui montrent des transferts auxquels on ne s'attendait pas.
Chaque année, on nous sert des analyses sur les raisons politico-rancunières (et on parle pas des 50 nuances de coucheries possibles) des uns envers les autres... mais à la fin il n'y a que la forme et la géographie qui change...

Regarde, un exemple, je ne présenterai jamais le 20h de TF1

Écrit par : Poncet | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Poutine et Macron concentrent chacun d'immenses pouvoirs. L'un parle de "verticale du pouvoir", l'autre de "Jupiter". A suivre...

Écrit par : Gabriel Galice | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

@Gabriel Galice,
A notre connaissance, Poutine n est jamais allé au Standard téléphonique du Kremlin jouait au standardiste! Comparer Poutine à Macron est une niaiserie.
Poutine dit ce qu il pense et fait ce qu il dit, au moins ça!

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2017

Le Jupetérien Macron comme il se le réclame est un Délire Charismatique comme on l appelle dans les livres de la philosophie...

NB: je n ai jamais réussi auparavant à être si bref que ça!

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Preuve du délire charismatique de Macron est, entre autres, cet article:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/06/13/les-obligations-presidentielles-ont-un-cout-la-planete-l-a-bien-compris.html

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Après Paris Première, Natacha Polony est virée d’Europe 1

C est vrai ce que vous dites Mme H.R.-F., si ceci se passait à Moscow, qu est ce qu on n aurait pas entendu par les mé(r)dias?! Même le "Trompe" aurait critiqué Moscow correspondant à un vieil adage qui dit voir la poussière dans l oeil de l autre et non pas la poutre dans le sien.

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.