30/06/2017

Simone Veil

Capture d’écran 2017-06-30 à 14.45.45.png

Une grande figure de la vie politique française, mais bien plus que cela encore, nous a quittés, ce vendredi 30 juin.

Simone Veil, chacune et chacun en retiendra ce qui lui chaut et il ne s’agit pas, là, de dresser quelque panégyrique que ce soit.

On sait la propension humaine à ne plus trouver au défunt que des qualités. On sait aussi l’empressement d’esprits moins conciliants à noircir le tableau.

Le départ d’un être qui a marqué laisse rarement indifférent, sinon quelques blasés ou revenus de tout. Il en est, bien leur en prenne.

En octobre 2014, Laurent Delahousse avait consacré un magazine à  Simone Veil qui sera rediffusé ce soir, sur France 2 à 20:55

Hommage soit rendu, ici, à une femme au destin d’exception.

 

Commentaires

Une belle ame. Bonne route, Madame.

Écrit par : jean jarogh | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Reposez en paix Simone Veil! le monde féminin vous doit beaucoup !

Écrit par : lovejoie | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Personnage atypique et exemplaire : femme politique mais non politicarde, à l’écart des magouilles du microcosme; grande bourgeoise libérale, mais à l’écoute des moins bien loties, pour preuve sa défense de la loi sur l'IGV à l’Assemblée nationale ; européenne convaincue, sans esprit revanchard malgré les souffrances endurées lors de sa déportation. Son talent et son courage lui ont permis de dépasser les clivages. L’atteste indiscutablement l’unanimité des hommages de tous bords , si l’on occulte les quelques rares postures réactionnaires et antisémites.

Écrit par : Gislebert | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

C était une femme de justice. Et elle était quasiment la 1ère femme politique française voire même une femme de poigne.

Écrit par : Charles 05 | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

Cette femme a fait plus de mal que de bien...

Écrit par : Richard Kohler | 01/07/2017

Répondre à ce commentaire

@ Richard Kohler : pourriez-vous terminer votre phrase et la justifier ?

D'avance merci !

Écrit par : Marie | 01/07/2017

La "mère de l'avortement", tout un potentiel de discussion.

Écrit par : EIO | 01/07/2017

Répondre à ce commentaire

Simone Veil n'a pas "inventé" l'avortement, une pratique existant depuis la nuit des temps... Elle n'est la "mère" que d'une loi qui a décriminalisé l'acte qui était en France passible de poursuites judiciaires lorsque des malheureuses se présentaient à l'hosto en cas de complications (hémorragies, infections graves, souvent mortelles).

Vous préféreriez que l'on revienne à l'heureuse époque où celles qui n'avaient pas les moyens de s'offrir le "confort" et la sécurité d'une clinique genevoise ou londonienne avaient recours aux faiseuses d'anges ? L'avortement provoqué clandestin constitue encore le 30-40 % des urgences obstétricales dans certains pays d^'Afrique et cela se termine souvent très mal.

Écrit par : Gislebert | 01/07/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.