03/07/2017

La France à Versailles, pendant ce temps-là, en Syrie

 

Capture d’écran 2017-07-03 à 16.25.46.png

Tandis que le Président de la République française vient de s’exprimer à Versailles et annoncer, entre autre, qu’il y reviendrait tous les ans devant le Congrès, ne pas perdre de vue ce qui se passe en Syrie importe.

Car c’était une évidence à prévoir alors que le même Président recevait, dans ce même Versailles, son homologue russe et que tous deux avaient discuté de l’avenir de ce pays mutilé par tant d’années de guerre.

Sous l'apparente ouverture quant au maintien au pouvoir du Président Bachar el-Assad, demeurait, en veille, l’avertissement selon lequel, en cas de recours à l’arme chimique, la France riposterait.

Or voici qu’on apprend ce qui se trame peu avant la tenue de prochaines négociations sur la Syrie qui auront lieu les 4 et 5 juillet à Astana.

Tenir des discours où les jugements n’épargnent pas les gouvernements et les présidences qui ont précédé l’avènement de la France mise en marche sinon au pas et rappeler à la souveraineté des peuples ne doit pas en concerner que quelques uns bien choisis.

Quant à la dignité, souvent rappelée aussi par Emmanuel Macron devant le Congrès, il serait bon qu’il ne la bafoue pas lui-même par trop de postures.

Aussi, sur la Syrie, pour ne parler que d’elle, puisse-t-il ne pas se laisser abuser par autant d’actes susceptibles de se commettre sous de faux drapeaux.

C’est là tout ce que nous souhaitons pour la France qu’il préside mais aussi sinon surtout pour la Syrie déjà bien trop meurtrie.

  

Commentaires

Excellent article Mme H.R.-F.,

Est ce que toutes ces histoires ne sont elles pas cousues de fil blanc afin de saborder les entretiens prévues à Astana le 4 et 5 juillet, comme vous le dites?

Tout le monde (les experts en expertologie)sait ce qui se passe dans la tête du Gvt Syrien et d Asaad voire mieux qu eux. Et ceci a démarré depuis que les deux "grands" de Trump et de Macron avaient déclaré vouloir riposter si "Assad" utiliserait des armes chimiques. Même macron a laissé filtrer des infos "précises" sur la future intervention française en Syrie. Est-ce sérieux et honnête tout cela? Alors, tout le monde semble savoir quand, où et avec quoi ces attentats au gaz sarin vont avoir lieu qui seraient commis par "Assad", nous dit-on...C est étonnant toute cette science infuse, non?! Assad a 80 pays du monde contre le peuple syrien et pensez vous qu il sera le 81ème?

Ils ont même la description et la localisation précise d où vont partir ces attentats au Sarin et peut être ils ont aussi les noms, les photos et le nombre des futurs victimes intoxiqués ....

Souvenez vous de la fiole de Colin Powel qu il a montrée à l ONU comme preuve irréfutable et irréprochable des Armes de Destruction Massive (ADM) de Saddam alors qu il s est avéré plus tard qu il n en était rien de chez rien...Même Powel avait déclaré plus tard qu il s est fait avoir ....Mais quand un sale scénario marche pourquoi ne pas le faire et le répéter à l infini...

Colin Powell regrette son discours à l'ONU en 2003 au sujet des ADM de Saddam

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20050909.OBS8727/colin-powell-regretteson-discours-a-l-onu.html

Écrit par : Charles 05 | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

@Charles05
Intéressant de voir que tous les intervenants sur ce blog ne parlent jamais de l'influence que pourrait avoir Israël sur ce conflit...
(Il en allait de même pour le conflit en Irak.)

Écrit par : Richard Kohler | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

@Richard Kohler,
Vous avez raison et nous aimerions bien avoir votre version sur ce sujet.

Écrit par : Charles 05 | 04/07/2017

Charles 05,

Le sujet traité ici et que vous avez apprécié comme l’indique votre premier commentaire, traite du risque de fausse information susceptible d'engendrer tout une série de conséquences dont la portée risquerait d’être grave.

Aussi n’est-il pas question d’Israël ni de savoir ce qu’en pense tel ou tel. A cet égard, d’ailleurs, Gabor Fonyodi a répondu, ci-après, à Richard Kohler.

Je prie donc chacune et chacun de rester dans le cadre du sujet qui vise avant tout la désinformation.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 04/07/2017

Personnellement, j'avais souvent parlé ici et en des termes peu flatteurs d'Israël. Voici un autre article traitant du trafic d'armes des isréliens en direction des obscuranto-islamistes: https://fr.sputniknews.com/presse/201707041032103072-syrie-terroristes-armement/

Écrit par : Gabor Fonyodi | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.