06/07/2017

Emmanuel Macron encore candidat face à l’Histoire, retour sur une controverse

Capture d’écran 2017-07-06 à 17.13.29.png

L’affaire date de février dernier mais vaut qu’on y revienne, ne serait-ce que pour rappeler combien la controverse avait été vive et comment elle ne peut tout simplement être reléguée aux oubliettes.

Elle concerne les propos qu’avait tenus, en Algérie, le candidat désormais devenu Président de la République française.

Si, pour certains, il s’était tout simplement essuyé les pieds sur l’Histoire, pour d’autres au contraire, il avait été salué pour son courage d’avoir su l’affronter sans masque.

Que chacune et chacun ait sa version de l’Histoire n’est pas une nouveauté tant on sait comment le point de vue crée le plus souvent l’objet. 

Voici donc cette lettre ouverte que l’africaniste Bernard Lugan avait adressée à Emmanuel Macron alors candidat à la présidentielle française et dans le même temps, ce qu’on pouvait lire sur le sujet.

Autant dire que lorsque l’on se retrouve face à deux perceptions aussi opposées de l’Histoire et du rôle qu’a pu jouer, en l’occurrence la France en Algérie, rêver d’avenir radieux sinon d’identité heureuse, a de fortes chances de demeurer voeu pieux.

 

17:30 | Lien permanent | Commentaires (23) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

L'histoire est l'histoire , les perceptions opposées sont des manipulations politiques. Jamais la colonisation n'a eu pour but d'éradiquer la population indigène qui vivait sur les terrains qui forment aujourd'hui l'Algérie.

Écrit par : de Fürst | 06/07/2017

Répondre à ce commentaire

Macron, Candidat face à l Histoire?
Pour le moment on dirait que c est un boy scout et qui s est trompé 3 fois sur ses prises de position sur l international:
----------------
1--Au sommet G7 de Taormina, il avait déclaré qu il va dire la vérité à Trump concernant son désaccord avec le retrait des US de l Accord de paris sur le Climat et qu il sentait que « Le président américain est pragmatique, et j’ai bon espoir qu’il confirmera son engagement [à l’accord de Paris], à son rythme ». En fin de compte, il a avalé son chapeau et il s est remis derrière le projet de Merkel qui était plus critique et sévère à l égard de Trump sur ce sujet.

2--La deuxième erreur de l’inexpérimenté président Macron est d’avoir déclaré lors de la visite de Vladimir Poutine à Versailles, que « la Russie avait envahi l’Ukraine », ce qui est une absurdité au regard des faits. Si la Russie soutient les provinces séparatistes, rien ne permet d’affirmer qu’elle a « envahi » le pays. Et il serait utile de regarder d’un peu plus près ceux qui sont au pouvoir à Kiev pour s’assurer qu’il n’y traîne pas quelques relents fascistes…

Doté d’un vrai savoir-faire et d’une expérience de longue date, Poutine n’a pas cru nécessaire de réagir et a écouté avec détachement les certitudes du jeune cadre dynamique qui oubliait sans doute qu’il n’était pas en réunion d’un Conseil d’Administration mais bien à la tête d’un Etat.

3--La troisième erreur d’Emmanuel Macron est l’autre déclaration toujours lors de la visite de Vladimir Poutine, affirmant : « Toute utilisation d’armes chimiques, par qui que ce soit, fera l’objet de représailles et d’une riposte immédiate de la part des Français ». Affirmation qu’a soutenue le président russe, sachant – contrairement à ce qui est affirmé par la majorité des médias occidentaux et particulièrement français – que l’explosion de Khan Cheikhoun n’est pas imputable à l’Etat syrien, mais fort probablement aux mercenaires qui dévastent le pays et avaient stocké des produits chimiques dans un entrepôt bombardé par l’armée officielle syrienne. Il y a-là une sacrée nuance ! Quant au rapport des services français sur la question, il est loin de faire la lumière sur la responsabilité du régime de Bachar el Assad. Et pas grand monde ne semble y avoir accordé un intérêt. Par ailleurs, n’est-il pas étrange que les demandes répétées d’une enquête internationale sur ce qui s’est vraiment passé lors de ce bombardement, soient toujours refusées par les parties engagées dans le conflit auprès des mercenaires (EU, G-B, France,…)

D’autres sources indiquent que les armements chimiques stockés à Khan Cheikhoun dans ces entrepôts gérés par l’EI proviendraient de Turquie… La France du jeune fougueux Macron va-t-elle engager « des représailles et une riposte immédiate » à l’encontre de ce pays… ?
------------------
Extrait de Daniel VANHOVE

https://www.legrandsoir.info/emmanuel-macron-ou-la-confirmation-que-l-habit-ne-fait-pas-le-moine.html

------------------

Écrit par : Charles 05 | 06/07/2017

Répondre à ce commentaire

"Jamais la colonisation n'a eu pour but d'éradiquer la population indigène qui vivait sur les terrains qui forment aujourd'hui l'Algérie."
Vrai pour l'Algérie, faux pour la Tasmanie. Et pour de nombreux peuples sur d'autres continents qui ont été éradiqués.

Pour l'Algérie, il y a eu entre 500.000 et un million de morts pendant les 8 ans de la guerre de libération nationale.

Et le but était d'exploiter les ressources du pays au profit exclusif de la métropole. Lugan parle des infrastructures. Les routes? Combien d'Algériens avaient une voiture? Et combien de médecins algériens, de scientifiques algériens à l'indépendance? Et combien d'ingénieurs agronomes? Un seul! Pour toute l'Algérie. Voilà la mission civilisatrice de la France impériale. Combien de soldats africains morts pour libérer la France des nazis?

L'argument de comparer les crimes des nazis avec la colonisation pour retoquer le crime contre l'humanité ne tient pas: "Un crime contre l'humanité est une « violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux »". C'est exactement ce qui s'est passé lors de la colonisation française en Afrique et en Asie.

Écrit par : Daniel | 06/07/2017

Répondre à ce commentaire

Ce type est un opportuniste. Vous allez voir s'il n'obtient pas ce qu'il veut comment son côté petit dictateur va s'affirmer.

Écrit par : norbert maendly | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

Vous citez Daniel VANHOVE:

"La deuxième erreur de l’inexpérimenté président Macron est d’avoir déclaré lors de la visite de Vladimir Poutine à Versailles, que « la Russie avait envahi l’Ukraine »,... Doté d’un vrai savoir-faire et d’une expérience de longue date, Poutine n’a pas cru nécessaire de réagir et a écouté avec détachement les certitudes du jeune cadre dynamique qui oubliait sans doute qu’il n’était pas en réunion d’un Conseil d’Administration mais bien à la tête d’un Etat."

C'est faux. Macron ne l'a pas déclaré lors de la visite de Vladimir Pouine à Versailles mais à l'issu du G7. Là encore on peut se tromper, mais dire ensuite que "Poutine n’a pas cru nécessaire de réagir et a écouté avec détachement les certitudes du jeune cadre dynamique" c'est de l'intox pure.

Faites attention à vos sources!!

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

@Vladimir Trofimov,

Je ne sais pas à quel jeu opaque vous jouez.

Quand on a des gens comme Daniel VANHOVE, en ces temps de vaches maigres, qui avait prouvé sa défense de la Politique de Poutine autant en Syrie qu en Crimée, il ne faudrait pas détruire les avis de ceux qui soutiennent la politique de Poutine comme vous le faites. Même si le commentateur, vous le cas échéant, voudrez se faire briller et se valoriser, à mon humblissime avis mais il se peut que je me trompe. Ni vous ni moi ne sommes pas à la hauteur de ses écrits et de ses analyses bien que vous avez pleinement le droit de rectifier un détail de son avis voire de le contester.

Je vous prie de ne plus me donner des ordres superficiels comme "faites attention à vos sources" car ultérieurement je zapperai de telles semonces incongrues.

Écrit par : Charles 05 | 07/07/2017

La conquête de l'Algérie par la France a mis un terme à la tutelle tyrannique de l'Empire ottoman
https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3%AAte_de_l%27Alg%C3%A9rie_par_la_France

Écrit par : Jacques-Andre WIDMER | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

"il ne faudrait pas détruire les avis de ceux qui soutiennent la politique de Poutine comme vous le faites...vous avez pleinement le droit de rectifier un détail de son avis voire de le contester".

Merci,Charles 05, de votre autorisation. Vous savez, je connais un tres bon vaccin contre l'idolatrie et je l'utilise de temps à autre.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/07/2017

Répondre à ce commentaire

Concernant "Je ne sais pas à quel jeu opaque vous jouez.", Charles 05,

Tout d'abord, je commente librement ici -sur ce magnifique blog partagé entre la culture dans le sens large et les problématiques de la DÉSINFORMATION- sous mon vrai nom et vous - sous un pseudo assez médiocre, donc je n'avance pas masqué à la différence de vous.

Ensuite, (...) je suis assez bien renseigné pour savoir à quels moments exactes et par quels moyens appropriés il faut défendre ou combattre " la Politique de Poutine autant en Syrie qu en Crimée"

Enfin, caricaturer mon président Emmanuel Macron, comme le fait votre gourou Daniel VANHOVE, discrédite définitivement ce dernier dans mes yeux. N'oubliez pas que le simple fait d'être capable d'inviter Vladimir Poutine à Versailles, le 29 mai 2017, date faisant partie d'une minuscule fenêtre de tire diplomatique, et relancer ainsi le Dialogue entre l'Occident et la Russie, assure à ce "jeune cadre dynamique" une certaine place -sinon une place certaine- dans l'Histoire contemporaine.

Bien à vous

PS: qu'est-ce que vous pensez de la photo de famille entre Macron, Poutine et Merkel à G20 en Allemagne ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/07/2017

Répondre à ce commentaire

"Enfin, caricaturer mon président Emmanuel Macron, comme le fait votre gourou Daniel VANHOVE, discrédite définitivement ce dernier dans mes yeux".

Mon gourou?! Vous me faites rire à tomber à la renverse! J ai choisi le texte de M. Daniel Vanhove grâce à 3 points capitaux au sujet de M. Macron qui s est comporté comme un boy scout ou un novice sur les trois sujets abordés ce qui n étonne personne de sa part. Ceux sont des faits et non pas de caricatures, ne vous en déplaise. Alors navré par "votre" Président Macron.

Je déteste votre manière de détourner l attention autant du blogueur que des lecteurs en fouillant à trouver un détail futile voire des foutaises dans un article afin de détourner l attention sur les sujets principaux abordés comme dans CE texte de Daniel Vanhove que j ai trouvé honnête et objectif. Ceci s appelle du sabordage malhonnête. C est ça que j ai appelé comme jeu opaque de votre part qui a l air de perdurer comme un air négatif à l égard des blogueurs dont moi. C est simple, il vous suffit de dire que VOTRE Président Macron est le meilleur et vous arriverez à nous convaincre, à voir, si vos arguments sont valables et basta...Ne nous montrez pas où est votre oreille gauche via votre main droite en la passant derrière la tête afin qu on la voit pas...

Écrit par : Charles 05 | 09/07/2017

"Merci,Charles 05, de votre autorisation.Vous savez, je connais un tres bon vaccin contre l'idolatrie et je l'utilise de temps à autre".

Il n y a pas de quoi, Vladimir Trofimov. Je sais bien comment neutraliser les vaccins. Même je vous fournirais bien volontiers un cataplasme d'argile verte, genre antidote, si jamais! :) :) Nuance entre Idolâtrie et Objectivité/Honnêteté...
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 08/07/2017

Répondre à ce commentaire

C'est très gentil de votre part, Charles 05.

Concernant le problème de la neutralisation des vaccins et des antidotes,sachez qu'en 2006, des services compétents français -dans le cadre d'embauche en CDI du projet de chantier naval de Saint-Nazaire- du meilleur ex-agent soviétique 3V (Vlad Vladimirovitch Vetrov, le fils du célèbre Vladimir Vetrov, "exécuté le 23 janvier 1985 dans une prison [Lefortovo] à Moscou à l'age de 52 ans [pour trahison, :-)]") ont essayé de lui introduire un vaccin contre la schizophrénie, vaccin découvert par Sanofi ukrainien . 3V a réussi de neutraliser le vaccin mais de façon complètement inédite. Il a fait croire à ses futures chefs du chantier qu'il a été contaminé par un surdosage du vaccin et -à l'image de Van Gogh- est tombé gravement malade de schizophrénie incurable à vie, comme tout le monde le sait.

Pour des raisons évidentes je ne peux pas vous raconter la suite de cette extraordinaire histoire quoi que à 100% véridique.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 08/07/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

On a compris votre désaccord. Merci de ne pas envenimer les échanges.

Aussi bien vous que Vladimir Trofimov contribuez à alimenter ce blog, il n’y a pas lieu, ici, de développer de conflit et d’attaques personnelles entre vous.

Dans ce sens, je prie chacun de vous deux de revenir à un débat plus constructif.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/07/2017

Mme H.R.-F.,
J ai bien reçu votre message.
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 09/07/2017

@ Widmer
"La conquête de l'Algérie par la France a mis un terme à la tutelle tyrannique de l'Empire ottoman"
C'est bien de fournir des liens pour nous instruire. Ce serait encore mieux de les lire: "La régence d'Alger, dont le territoire correspond à la partie non saharienne de l'Algérie actuelle, est théoriquement une dépendance de l'Empire ottoman, en fait totalement autonome."
Voudriez-vous nous faire croire que les Français sont arrivés en libérateurs?
Ils ont aussi sans doute libéré l'Algérie de la tyrannie d'Abd-El-Kader?
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_d%27Abd_el_Kader
Ils ont aussi libéré les populations locales d'une surpopulation.
"La diminution [de la démographie] observée lors de la première phase de conquête tient pour une part dans la violence des méthodes utilisées par l'armée française, attestée par de nombreux témoignages."
Quelle belle civilisation que voici qui remplit ainsi les cimetières avant de se remplir les poches avec les ressources du pays!
Tutelle tyrannique avez-vous écrit. La tyrannie directe, c'est mieux?
L'histoire est écrite par les vainqueurs. Il n'est pas nécessaire de leur emboîter le pas, à moins de n'avoir aucun égard pour les victimes.
Etes-vous sûr d'avoir complètement récupéré votre égo?

Écrit par : Daniel | 08/07/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

"Alors navré par "votre" Président Macron.", écrivez-vous.

Emmanuel Macron est le Président de tous les Français dont moi, tout comme Vladimir Poutine est le Président de tous les Russes dont moi.

Vous, apparemment, vous n'êtes ni Français, ni Russe. Alors dites moi en quoi cela vous regarde des relations et des comparaisons -incongrus ou non - entre les Présidents français et russe ?

Si le sujet de ce blog concernant Emmanuel Macron est parfaitement pertinent, par contre, dans vos "3 points capitaux au sujet de M. Macron" -dont un j'ai déjà fait tomber, ce que vous refusez de reconnaitre en toute votre honnêteté et objectivité- les deux restant (l'Accord de Paris sur le climat et l'utilisation des armes chimiques en Syrie) sont tout simplement tires par les cheveux.

Ce Daniel VANHOVE me donne vraiment l'impression d'être un journaliste (sinon un journaleux ?) quelconque en perte total d'inspiration.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

Concernant la phrase d'Emmanuel Macron comme quoi "la Russie a envahi l'Ukraine", il est évident que c'était un lapsus de sa part (encore une fois, à G7 en Italie et pas devant Vladimir Poutine à Versailles, ce qui fait toute la différence). Le Président français voulait dire que "la Russie a envahi la Crimée".

Pas la peine d'en faire tout un fromage ou disserter là-dessus. Ce n'est pas digne des vrais enjeux du moment.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Vladimir Trofimov,

Vous évoquez l’évidence d’un « lapsus » de la part d’Emmanuel Macron qui aurait parlé de l’Ukraine pour la Crimée. On pourrait aussi penser que le Président français a tout simplement considéré la Crimée comme ukrainienne encore et, de fait, envahie...

Il n’en demeure pas moins vrai que sachant qu’Emmanuel Macron a dit de la Guyanne qu’elle était une île, on peut aussi bien se dire qu’il prend la Crimée pour l’Ukraine...

L’erreur n’est, quoi qu’il en soit, pas à banaliser de la part de la plus haute autorité d’un Etat.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Pour les "lapsus" des dirigeants de ce monde, lapsus qui sont bien inquiétants car ils montrent d une part leurs ignorances totales surtout quand ils sont des Grands Leaders qui décident la pluie ou le soleil voire le sort du monde ( ""Tandis que le monde a les yeux braqués sur Hambourg où se réunit le G20 et que l’on guette tel ou tel signe qui permettrait de décrypter la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine(...) disait l article sur http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/07/07/salvador-l-innocence-meme-condamnee-a-30-ans-de-prison-a-hambourg-pendant-c.html).

Hormis cette présumée ignorance, on est en droit de se demander s ils sont des vrais lapsus ou ce qu ils disent est réellement ce qui se répète dans leurs propres entourages et conseillés.

Je vous mets ci dessus quelques "lapsus", juste pour la "plaisir" et de l Humour en ce dimanche pluvieux:

--Le 14 Juillet 2016 et après la fin du traditionnel défilé, M. Ayrault, ex ministre des Affaires Etrangères a déclaré ceci, l entre parenthèse sont de mon fait:""Nous sommes très inquiets du siège d Alep. Nous avons, avec M. Kerry (son homologue états-uniens et invité d honneur de ce défilé, discuté longtemps ce matin à ce sujet. Il faudrait que cesse toute de suite ce siège criminel d Alep et que les troupes de Saddam Hossein (sic) libèrent, quittent et arrêtent immédiatement ce siège d Alep, la meurtrie".

--La déclaration de M. Macron 48 hrs après ledit attentat aux armes chimiques quant à l utilisation du Gvt Syrien à Khan Cheikhoun (donc d Assad selon lui), est elle un lapsus ou une faute(je ne remets pas la paragraphe 3 de mon texte tout en haut du 06.07.2017)car pour le dire il fallait y être là bas pour que dans les 48 hrs on accuse ainsi au prix de raser tout un peuple même si c est au nom de "punir" un dirigeant qui est un président légitime, Macron et même Trump l avaient dit sdauf je me trumpe... :)

Libre à Mme H.R.-F. de me publier ou pas et sans rancune aucune :).
Bien à Vous

Écrit par : Charles 05 | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Hélène Richard-Favre,

Je suis tout à fait d'accord avec votre "L’erreur n’est, quoi qu’il en soit, pas à banaliser de la part de la plus haute autorité d’un Etat".

Je ne fais pas partie de l'équipe des sujets psi de tout jeune Président français mais je suppose qu'elle est bel et bien en marche :-). Il faut donc lui donner un peu de temps pour qu'elle puissent faire les ultimes réglages au niveau de sous-conscient de ce jeune prodige de la politique.

En attendant, si l'imaginaire d'Emmanuel Macron, parfois s'échappant encore à son self-contrôle, se permet de concevoir le future référendum en Ukraine sur son attachement à la Crimée, je n'en serai que ravi. Tous les gens de bonne volonté ne peuvent que se féliciter de ce genre de vision paradoxale.

Ainsi, Vlad Vladimirovitch Vetrov dont j'ai raconté brièvement l'histoire à notre ami Charles 05 dans un autre commentaire de ce sujet de votre blog, donc cet ex-agent 3V, a su en son temps que le directeur de SGB (Service de Sécurité d’État) d’Abkhazie d'époque considérait que la meilleure solution pour la résolution définitive des problèmes de la région aurait consisté en adhésion - par voie référendaire- de la Russie à la République d'Abkhazie.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

@Trofimov
"Le Président français voulait dire que "la Russie a envahi la Crimée"."
Ce qui est tout aussi inadmissible.
1) La Russie n'a pas envahi la Crimée.
2) La Russie était déjà présente à Sébastopol.
3) La Crimée est peuplée majoritairement de Russes.
4) La Crimée a décidé d'adhérer à la Fédération de Russie par référendum de la même manière que la commune de Moutier a décidé d'adhérer au canton du Jura. Seuls les gens malhonnêtes refusent d'admettre que c'est la volonté du peuple de Crimée qui s'est exprimée lors de ce référendum.

Écrit par : Daniel | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Cher Daniel,

Pourquoi donc ce style télégraphique, on n'est pas sur Twitter ici, il me semble ? :-)

Comme je disais dans mon commentaire précédent je ne fais pas partie de l'équipe des sujets psi d’Emmanuel Macron. Je ne suis pas son porte parole non plus.

Je pense qu'il serait plus approprié si vous vous adressiez directement au Président français par le biais de son site officiel. Pour cela il suffit d'aller sur la page

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/, rubrique "Écrire au président".

C'est ce que je fais d'habitude. De la même manière, quand j'ai une question à poser ou un conseil à donner au Président russe, je lui écris personnellement par le biais de l'adresse de son Administration.

Ainsi, à l'époque, je lui ai suggéré de prendre en considération l'avis du Directeur du SGB abkhaze - l'avis qui m'a été communiqué par l'ex-agent 3V (voir mon commentaire précédent)- au sujet d'un éventuel référendum concernant l'adhésion de la Fédération de Russie à la République d’Abkhazie.

Sinon, si cela n'est pas indiscret, dites-moi quelles sont vos sources dans la matière ?

Très cordialement,
Vladimir TROFIMOV

Écrit par : Vladimir Trofimov | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Erratum:

Daniel, désolé mais je me suis trompé dans le lien sur le site de la Présidence française (j'ai mis un blanc à la fin)

Voici donc le lien corrigé.

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Écrit par : Vladimir Trofimov | 09/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.