14/07/2017

Emmanuel Macron recadre. Il est le Chef au cas où...

 

Capture d’écran 2017-07-14 à 12.51.41.png

Le chef se rebiffe.

Emmanuel Macron, chef des Armées et de l’Etat ou l’inverse aurait, selon HuffPost, procédé à un recadrage des militaires.

Soit.

Mais le ton et la manière ont de quoi faire réagir aussi.

Entre un précédent Président qualifié de capitaine de pédalo et celui qui, dès le début de son mandat, a tenu à affirmer sa suprématie sur les Armées et le reste, la France a voté.

L’avenir dira la résistance d’Emmanuel Macron face aux critiques. Car le livre d’images ne suffit pas. 

Recevoir les Présidents russe et américain, c’est bien, les sourires et les accolades tout autant, c’est faire montre d’ouverture au monde tel qu’il est. On a assez évoqué le pragmatisme des uns et des autres pour avoir saisi le message.

Mais l’autoritarisme affiché par le Chef de l’Etat français et de ses Armées ne semble pas vraiment être du goût de tous.

Certains journalistes du PAF ont déjà eu l’occasion de découvrir la méthode en marche, on attend les prochains secteurs de la vie publique à être remis au pas.

 

Commentaires

Jamais je ne reconnaîtrai cet individu comme un chef. Un Chef est respectable. Lui ne l'est pas et ne le sera jamais. Il peut se trémousser à l'ombre de sa (...) , il ne sera jamais qu'un usurpateur potentiellement dictatorial .

Écrit par : de Fürst | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

Usurpateur ? Comme Pinochet ou Franco ? De qui a-t-il pris la place ? Ses rivaux malheureux à l'élection présidentielle ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, mais l'on sait bien que l’autocritique n'est pas à l'ordre du jour chez les politiques.

Écrit par : Gislebert | 14/07/2017

Les déclarations déplacées d'un chef d'état major des armées CEMA qui attend d'être prolongé dans ses fonctions au delà de sa limite d'age etd'avoir une couverture médiatique maximale à la veille de la parade du 14 juillet qui plus est en présence du Président US, ne pouvaient que conduire à la réaction ferme et extrême de Macron. Tout cela était prévisible et démontre que ce CEMA n'a plus sa place dans le système.
Encore un qui ne laissera pas sa place dans l'histoire comme dirait le ministre du budget actuel.
Les armées françaises sont valeureuses au niveau des unités mais leurs patrons veulent atteindre trop d'objectifs parfois contradictoires pour satisfaire les desiderata des politiques. Elles sont écartelées entre les opérations extérieures dont celles contre Daech et ses clones, la protection nationale qui est déjà couverte par la pléthore de services de sécurité et la dissuasion nucléaire. Recentrons les sur l'indispensable et le budget sera suffisant même s'il est amoindri temporairement.

Écrit par : Gilles Janvier | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

Merci de ces précisions et de ces éclairages, Gilles Janvier.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

Gilles Janvier vous avez raison de donner la priorité à ce Président. Au prochain attentat (...)

Écrit par : de Fürst | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

de Fürst,

Tout comme Gislebert, je n'ai pas très bien compris ce que vous avez trouvé d'usurpateur chez le Président français démocratiquement élu. Ce n'est pas un peu gratuit, vos propos ?

Écrit par : Vladimir Trofimov | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

Trop facile! Ce serait merveilleurx si la problématique du terrorisme se limitait à la personne du président. Que je sache je ne pense pas que ceux étaient en charge de la protection des Francais, et ont fait face à des séries d'attentat que ce soit de Mitterrand à Hollande en passant par Chirac et Sarkozy aient pourtant failli à leurs devoirs.Il en sera malheureusement de même avec celui désormais à la tête de l'Etat surtout si ceux qui sont en charge de préparer leurs moyens sous toutes leurs formes , qu'ils soient à la tête des armées, de la sécurité, de l'éducation ou autres ne travaillent pas en transverse et se cantonnent à leurs plate-bandes habituelles mais dépassées.

Écrit par : Gilles Janvier | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

bonjour Madame Richard Favre Emmanuel Macron en vrai capitaine des y'à ka, y'a plus qu'à s'exécuter dirait Guy Béart
Je Vous remercie de Votre réponse d'il y a une semaine ,bon w'end

Écrit par : lovejoie | 15/07/2017

Répondre à ce commentaire

La constitution française donne aussi au Chef de l Etat le "job" de chef de l Armée ce que Macron fait de plein droit.Néanmoins, quand on est le locataire de l Elysée et Chef de l Armée, on doit assumer et répondre à une présomption de faille du système de sécurité ébranlée par les multiples attentats terroristes très meurtriers. Macron l a même dit hier à Nice.

Bien qu on pourrait critiquer l organigramme des services de renseignements mais cette présomption de faille n est pas ni technique ni logistique mais bel et bien le résultat du double langage du pouvoir politique face aux terroristes. Le peuple français ne comprend plus rien sur les "raisons" de ces attentats et le pouvoir est pris en otage. Ce piège est lié d une part au fait d avoir changé du soutien assez inconditionnel, entre autres et comme exemple, d Al Qayda/Al Nosra qui fait du bon boulot en Syrie selon la politique de Fabius et Hollande à ne plus le soutenir voire le combattre. Quand vous nourrissez grassement et longtemps la mafia voire même un loup dégénéré, ils ne vous foutront plus la paix si vous voudriez leur couper les vivres, les affamer voire les liquider après coup. Tout le monde sait qu on liquide (et tant mieux...) les Djihadistes de nationalité française "oeuvrant" en Syrie et en Irak quoi qu il s agit d une exaction extra judiciaire et illégale par les services secrets français sur place. D autre part, ces attentats sont aussi le résultat du chantage des alliés de la France comme Erdogan, Saoudie et Qatar qui tirent certainement les ficelles de leurs marionnettes les Djihadistes. Et l Hexagone a tissé des alliances contre-nature avec ses régimes depuis belle ou mauvaise lurette.

In fine, ne nous pouvions pas et/ou devrions pas dire carrément que la France est devenue un pays pro-terroriste (je n ose pas trop dire Terroriste...) depuis le massacre de la Libye puis au moins 2011 en Syrie et que les règlements de compte entre plusieurs factions de terroristes sont monnaie courante?

--------------
Extrait:Le Terrorisme qui s’étend est incompréhensible pour les Français qui ignorent presque tout sur les activités secrètes de leur gouvernement dans le monde arabe, de ses alliances contre nature avec les dictatures du Golfe, et de sa participation active au terrorisme international. Jamais cette politique n’a été discutée au Parlement et les grands médias ont rarement osé s’y intéresser.

http://www.voltairenet.org/article189275.html
--------------
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 15/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.