16/07/2017

L’OBS persiste et signe. C’est grave?

Capture d’écran 2017-07-16 à 19.55.22.png

 

Il n’en manque pas une, L’OBS!

Et hop, encore un article pour cibler telle ou telle personnalité du monde de la culture qui ose ne pas rejoindre la cohorte des esprits avisés.

Jusque là, on pouvait en sourire sinon en rire, compatir, aussi, pour autant de parti pris affiché jusqu’à l’aveuglement voire à la désinformation qualifiée.

Mais là?

Ce même journaliste qui se fendait déjà d’une charge contre France3 qui avait osé diffuser le documentaire consacré à Vladimir Poutine, récidive.

Le voici qui se lance dans une nouvelle diatribe, cette fois dirigée contre un éminent chef d’orchestre russe qui a eu le malheur ou l’honneur, on s’y perd, de diriger le concert qui a été donné le 14 juillet au soir à Paris.

Ca commence à virer au tragi-comique, cette question russe.

Entre celles et ceux qui s’emmêlent dans leurs projections et leur perception du Président français et les autres, décidément, la France et son opinion a de quoi se divertir ou s’inquiéter, à choix.

  

Commentaires

Ce n'est une question russe, mais une constatation de la malhonnêteté professionnelle des journalistes français dans leur immense majorité.

Écrit par : de Fürst | 16/07/2017

Répondre à ce commentaire

Valery Gerviev est un admirateur et soutien de Poutine en faveur de la Crimée. Et alors, il a certainement bien raison!

Ils parlent d annexion et d invasion russe de la Crimée alors il n en est rien!! Mais de quelle annexion parlent-ils? Même Monsieur E. Macron a réaffirmé le 26 juin 2017 que Paris restait «attachée à la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières reconnues».

Il est navrant de dire que M. Macron devrait retourner à l école pour étudier ce sujet ou bien d arrêter de raconter n importe quoi.

La Crimée a choisi de redevenir russe: «La tenue du référendum a été correcte». Et l'occident peut faire un putsch en Ukraine, mais la Russie n'aurait pas le droit d'y organiser un référendum? Il faudrait remonter à Yalta raison pour laquelle M. Macron devrait ré-étudier ses dossiers en tant que Président-Jupiter de la 5 ème puissance mondiale!

https://fr.sputniknews.com/international/201703171030503668-crimee-russie-ukraine-italie-observateur-referendum/

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 16/07/2017

Répondre à ce commentaire

C est très juste ce que vous dites @de Fürst.

Bientôt ces mé(r)dias français exerceraient une pression sur M. E.Macron voire même l étiqueter comme Poutinolâtre, crime de lèse majesté. On avait vu Fillon tomber et lâcher par son parti car il a osé dire que passer par la Russie n est plus une erreur mais un constat afin de régler plusieurs dossiers épineux mondiaux! Même Mélenchon a dû cracher sur Poutine afin de tracer son chemin, chose lamentable. Mais comme on dit chasser le naturel, il reviendra au galop.

ça ne marche plus quand quelqu un dit Bonjour à un russe ou qu il admire l Oeuvre de Léon Tolstoi, guerre et paix ou Le Lac de cygnes de Tchaikovsky pour être classé systématiquement comme grand traître de sa nation!

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 16/07/2017

Répondre à ce commentaire

Voici la video du concert de ce 14 juillet qui permettra à chacune et à chacun d’apprécier. Le concert en lui-même débute à la minute 18’:

https://www.youtube.com/watch?v=3PgQMvv2jaY&list=RD3PgQMvv2jaY#t=38

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/07/2017

Répondre à ce commentaire

Il n’y a pas que l’Obs qui ait relevé la proximité de Gergiev avec le pouvoir pour s’étonner de l’invitation à diriger ce concert (le Point, les Echos. Huffington et d’autres…).

V. Gergiev est régulièrement invité aux quatre coins du monde à diriger de grands orchestres, mais il est surtout directeur du Mariinsky à St Petersbourg, normal à ce titre qu’il cultive de bons contacts avec les autorités. Ce que toutes ces bonnes âmes de l’intelligentsia parisienne lui reprochent par la bande, ce sont en fait ses déclarations peu amènes sur les Pussy Riots et sa supposée homophobie, lesquelles reflètent bien le fond de la pensée du peuple russe, plus attaché aux valeurs traditionnelles et familiales… Tout cela a du mal à passer chez LBTG and Co…

Ps Ai assez vite zappé le concert en raison du commentateur...

Écrit par : Gislebert | 17/07/2017

Répondre à ce commentaire

Certes, Gislebert, de nombreux médias s’y sont mis pour entonner l’antienne bien sinon trop connue visant non pas la Russie en elle-même comme le précisent parfois certains commentateurs mais bel et bien cette « Russie de Poutine ».

Mediapart est aussi de la partie qui estime que « le service public verse dans la bassesse, au nom du panem et cireuses… »

Cela dit, l’accent, ici, porte sur l’insistance avec laquelle ces personnalités de haut niveau culturel, tel Andreï Makine, sont réduites à ce que ce media veut qu’elle soit.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/07/2017

Répondre à ce commentaire

Hélène Richard-Favre,

J'ai le sentiment que l'article du site "www.jeuneafrique.com" que vous mettez en lien est un fake. L'interview d'Emmanuel Macron (soit disant à la marge de G20) dont parle un certain "démographe africain" Jean-François Kobiané n'a probablement jamais existé. Au-moins que vous nous en donniez des références sûres.

Sinon, il me semble que sur la photo attachée à votre sujet de blog, il s'agit des "bébés en Afrique du Sud", pays membre de BRIKS, organisation imaginée et "chapeautée" par le président russe en exercice.

Bien à vous

Écrit par : Vladimir Trofimov | 17/07/2017

Répondre à ce commentaire

Vladimir trofimov,

Je suppose que ce commentaire était destiné au sujet suivant de ce blog:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/07/17/emmanuel-macron-l-afrique-et-autres-considerations-et-propos-tenus-entre-am.html

Si jamais, voici un choix de sources qui devraient lever les doutes que vous émettez quant aux propos que n’aurait pas tenus Emmanuel Macron:

https://www.google.ch/search?client=safari&rls=en&q=g20+macron+afrique&ie=UTF-8&oe=UTF-8&gfe_rd=cr&ei=YUBtWZeZE9GN8QeViKiAAw

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/07/2017

Charles 05, cher collègue-contributeur,

Tout d'abord, dans votre "Il est navrant de dire que M. Macron devrait retourner à l école pour étudier ce sujet ou bien d arrêter de raconter n importe quoi." on s'aperçoit toujours des éléments de "radicalisation" anti-macronienne (fichée "S" ? :-)) sans que je sois capable de leur donner une explication rationnelle.

Ensuite, votre "Et l'occident peut faire un putsch en Ukraine, mais la Russie n'aurait pas le droit d'y organiser un référendum?" ne peut que discréditer la politique du Kremlin dans la matière et donc diminuer les chances d'un règlement pacifique et équitable de ce "conflit" que vous estimez -à juste titre- datée de l'époque de "Yalta", Yalta soviétique (déjà pas Russe et pas encore Ukrainienne!!)

Effectivement, à ma connaissance, la Russie n'a jamais organisé aucun référendum en Ukraine, ni avant 1991, ni après. Le faire consisterait en une ingérence grave dans les affaires d'un pays étranger. Et ce n'est pas parce que "l'occident" s'est permit de s’ingérer dans les affaires de l'Ukraine indépendante et souveraine que la Russie aurait dû se permettre de le suivre dan son néfaste exemple.

Enfin, pour revenir au sujet du blog, Charles 05, vous avez certainement oublié -et je vous rappelle donc-, que Valery Gergiev devrait être plus connu au publique occidental pas par son soutien de la politique de Vladimir Poutine en Crimée mais par sa performance inédite en Palmyre (*)

https://www.youtube.com/watch?v=UVTQkYjv1h4

Bien à vous

(*) ce qui montre encore une fois toute la complexité de la vie, trop injuste parfois envers des parfaits innocents, c'est le crash bête et impardonnable de Tu-154 avec Dr.Lisa et le chœur de l'Armée rouge à son bord. Veuillez m'expliquer, Cher collègue-contributeur, à quoi diable un vieux (mais à priori fiable) coucou de Tu-154 affrété par le Ministère de la Défense russe pour le vol Moscou - Lattaqué (en Syrie) a fait, le jour de Noël catholique 2016, son escale à Sotchi ??? Selon l'enquête officielle russe il parait que le piloté aurait perdu l’orientation dans l'espace à cause d'un surmenage provoqué par des nuits blanches précédentes!!!
Mon œil (de Moscou).

Écrit par : Vladimir Trofimov | 17/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je me permets de revenir sur une de vos phrases: " Effectivement, à ma connaissance, la Russie n'a jamais organisé aucun référendum en Ukraine, ni avant 1991, ni après." par laquelle vous critiquez celle de Charles 05: "Et l'occident peut faire un putsch en Ukraine, mais la Russie n'aurait pas le droit d'y organiser un référendum?"
Ce qu'il dit n'est pas faux du fait que lorsque le référendum de Crimée a été organisé sur cette presqu'île, elle faisait encore partie de l'Ukraine. Mais le référendum a été organisé par la population russe ethnique de Crimée, avec une petite aide logistique apportée par la garnison militaire russe de Sébastopol, qui s'y trouvait légalement jusqu'en 2020 (je ne suis pas certain de la date, mais j'ai la flemme de rechercher).
Enfin, c'est du passé, désormais, la Crimée est redevenue russe, à son grand profit.

Écrit par : Louis | 23/07/2017

@Louis,

Merci pour votre mise au point.

J ajoute qu un terme est malhonnêtement utilisé par les mé(r)dias et gobé par les lambdas mais pas l idiot du village quand même, terme qui dit que la Russie "a envahi militairement" la Crimée ce qui est totalement mensonger et crapuleux, ou que je me "trump"?

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 23/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Ce que je voulais surtout souligner dans mon commentaire précédent, c'est qu'il est contreproductif de voir la vie seulement en noir et blanc. Elle est beaucoup plus complexe.

La situation avec la Crimée était assez controversée -au moins sur le plan international- et la position qui consiste à dire aujourd'hui que la Russie avait le droit d'organiser un Référendum en Crimée en réponse à l'Occident qui aurait organisé un putsch en Ukraine, cette position est dangereuse et indéfendable car trop extrême.

Vous avez raison de parler d'"aide logistique" et on peut toujours débattre sur la nature et les conditions exactes de cette aide et sur sa légalité et/ou légitimité.

Écrit par : Vladimir Trofimov | 23/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.