02/08/2017

Inexistence de la Suisse, absence de culture française au coeur de polémiques

Capture d’écran 2017-08-02 à 15.27.36.png

 Si LA Suisse n’existe pas pour cette élue socialiste helvète qui semble avoir maille à partir avec quelques esprits réactifs sinon récalcitrants, pour le Président français alors candidat à l’Elysée, il n’y a pas une culture française, il y a une culture en France, elle est diverse, elle est multiple...

Autant dire que ces deux personnalités politiques entretiennent un rapport à leur pays respectif qui tient à les démarquer de tout autre qui serait qualifié d'identitaire sinon de nationaliste.

La différence entre les termes d’identitaire et de nationaliste existe, elle et la culture que tous deux génèrent, existe tout autant.

Reconnaître aux pays des caractéristiques spécifiques n’implique toutefois pas de se réclamer de culture identitaire ou nationaliste.

C’est tout simplement admettre des réalités que l’usage de formules politiciennes tente de gommer.

Aussi, qu’il s’agisse d’une parlementaire suisse ou d’un désormais Président français, le fait de tenir des propos qui heurtent certaines sensibilités n’est pas anodin.

Et autant de levées de boucliers sinon de volées de bois vert à leur encontre exprime un sentiment d’appartenance à autant de références fondatrices qui n’excluent en rien l’ouverture à d’autres.

Dans ce cas, défendre des valeurs sans extrémisme quelconque doit rester envisageable, n’en déplaise à qui prétendrait le contraire pour rejeter d’emblée et catégoriser sans nuance. 

 

15:28 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.