11/08/2017

La guerre

Capture d’écran 2017-08-11 à 16.08.28.png

 

Vers quel nouveau (dés)ordre mondial sont entraînés autant de peuples auxquels est promis un avenir meilleur, fait de droits humains et de démocratie, la question n’a rien de très original.

Et pourtant, cesser de la poser serait donner quitus à nombre de gouvernants animés d’intentions qui sont souvent bien éloignées des valeurs qu’ils brandissent pour justifier telle ou telle de leurs interventions.

Qu’elles soient dites cosmétiques, plus lourdes ou massives, les champs de ruines et de désolation qu’elles laissent derrière elles sont autant de réalités conséquentes. 

Se faire une raison selon laquelle la nature humaine reposerait sur la violence et, de fait, céder au fatalisme, d’aucuns s’y résignent quand d’autres, pour les mêmes raisons, s’arment et s’affrontent.

Au nom du bien sinon du leur, les voici prêts à s’entretuer. La guerre des mots et des maux qu’elle génère trouve là, sans doute, sa légitimité.

Pacifistes, s’abstenir! 

 

Commentaires

--En Ukraine, il y a eu des Rebelles Anti-Russie appelés d une manière très sexy des "Combattants de la Liberté" bien qu ils sont des Néo-Nazis. La France, entre autres, disait les soutenir, SES Frères quoi, dixit...comme quoi!

--En Syrie, Al Qayda de Ban Laden et sa branche principale Al Nosra fait du "bon boulot" selon les deux (...) Hollande et Fabius.

--En Irak, afin de protéger les irakiens de leur dictateur et afin de protéger la planète terre des atrocités de Saddam qui possède des ADM (Armes de Destruction Massive) et qui est complice avec Al Qayda alors qu il n en était rien, on a assassiné 1.5 millions d Irakiens dont 50 000 enfants de bas âge. Après coup, il s est avéré que le "Dictateur" Saddam avait décidé de vendre le Pétrole Irakien non pas en Dollar mais en Euro,
c est dire!

--Au Golan Syrien occupé par Israel, cette dernière soignait les Terroristes blessés en Syrie par "Assad"/l Iran/la Russie et Netanayou les visitait en leur serrant la louche, grand sourire et on nous disait que ceci est bien justifié par le respect du Serment de Hippocrate c à d de soigner n importe quel blessé (Serment de Hippocrate ou d Hypocrites?). Après coup, plusieurs déclarations de politiques d Etat Israeliens disaient clairement qu ils préfèrent plutôt Daech qu Assad en Syrie! C est dire...

Liste non exhaustive...

Écrit par : Charles 05 | 11/08/2017

Répondre à ce commentaire

Erratum,
Navré car une erreur s est produite sur le nombre d enfants assassinés en Irak par l équipe de Bush Junior. Il s agit bel et bien de 500 000 enfants de bas âge (et non pas 50 000). Je vous présente mes excuses.

Écrit par : Charles 05 | 12/08/2017

Répondre à ce commentaire

Je parlais ci dessus des "Combattants de la Liberté". Quel nom! Joli, sexy et séducteur mais derrière cela il n y a que l Armée de l Ombre de l Otan en Europe.

Commençons par le fameux scandale nommé GLADIO :

Gladio est une opération secrète d espionnage en Europe de grande envergure qui a fait démissionner Jean Paul Juncker de son poste d ex-PM luxembourgeois en juillet 2013. Il s est impliqué jusqu à l os dans cette affaire et afin de le "remercier", au lieu de le répudier voire le punir, il a été nommé un des Grands Chefs de la CE donc un vigoureux pro-otaniste 100% qui devient LE Président de la Commission Européenne, c est "beau et drôle" tout ça, non?) Quelle est la différence entre l Otan et la CE et vice versa? Un clou rouillé? .
-------------------------

Extraits pris de:

http://www.mondialisation.ca/les-combattants-de-la-libert-fantassins-de-l-empire-anglo-saxon/32391

-- Gladio est « l’armée de l’ombre de l’OTAN en Europe », en service durant la Guerre froide. Contrôlés par la CIA et le MI6, les membres de Gladio ont orchestré des attaques terroristes en Europe de l’Ouest, lesquelles étaient attribuées à des entités communistes.

--Le recrutement d’armées paramilitaires et d’escadrons de la mort a joué un rôle clé dans la mise en œuvre de la politique étrangère étasunienne. Ces « soldats de l‘ombre » ont été transformés en « combattants de la liberté » très visibles, menant les guerres de l’Empire au premier rang et bien en vue : les moudjahidines afghans, le Contras du Nicaragua, les rebelles kosovars et haïtiens, etc.

--Comme l’histoire récente l’a démontré, les puissances occidentales emploient toujours cette terminologie vertueuse afin de décrire leurs fantassins, leurs terroristes au Moyen-Orient : les « rebelles libyens pro-démocratie » et l’« Armée syrienne libre ». Mais pour la liberté de qui se battent-ils? Si un gang armé telle l’Armée syrienne libre envahissait les rues d’un quelconque pays occidental, on le qualifierait de groupe terroriste et il serait immédiatement écrasé par la Défense nationale.

-------------------------

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 12/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.