16/08/2017

Arabie saoudite, Princes rebelles, s’abstenir!

 

Capture d’écran 2017-08-16 à 14.18.43.png

Il semble que la grande défenderesse des droits humains qu'est l’Arabie saoudite ne lésine pas sur les moyens pour rappeler à l’ordre ses dissidents.

Voici que quelques princes rebelles auraient été rapatriés sans autre procédé. Genève mais de manière plus générale, la justice suisse seraient épinglées par un documentaire qui a été diffusé sur la BBC.

C’est ce que révèle cet article paru dans La Tribune de Genève.

Amnesty International, jamais en reste pour signaler autant de mauvais traitements réservés à tel ou tel citoyen de pays dont il est rappelé comment ils sont gouvernés sinon tenus de main de fer, va-t-elle se mobiliser et dénoncer cette situation?

On le lui souhaite, ne serait-ce que pour honorer la dignité humaine dont elle semble souvent vouloir se réclamer du respect!

Sinon, peut-être qu’autant de collectifs et autres associations toujours sur la brèche pour dénoncer tel ou tel abus commis dans autant de pays présidés par des dictateurs se mobiliseront-ils pour appeler la justice à faire son travail?

Il n’est pas interdit de rêver...

 

Commentaires

L’ironie vous sied bien, Madame (j’allais rajouter comme le deuil sied à Electre, allez j’ose…). On comprend immédiatement à quel « dictateur », à quelle « poigne de fer » vous faites allusion, c’est très bien amené. En l’occurrence, faut pas rêver, je doute que l’organisation se fasse beaucoup de mouron pour ces trois princes…

Soyons justes : Amnesty la ramène quand même à propos de l’Arabie sur sa justice au cimeterre…

Bien à vous.

Écrit par : Gislebert | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

"Il n’est pas interdit de rêver..."
EFFECTIVEMENT, c'est la conclusion idéale !

Écrit par : Michel Mottet | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas que sur les enlèvements que la justice devrait se pencher. Genève est la capitale de la convention de même nom pour ce qui concerne les crimes de guerre. Crimes avoués ici par l'Arabie contre le Yémen:
http://en.farsnews.com/newstext.aspx?nn=13960526000052
https://theintercept.com/2017/08/14/leaked-emails-saudi-power-behind-the-throne-wants-out-of-yemen/

Bien sûr, quels arabes veulent mourir pour le Yémen à moins que ce ne soient des mercenaires? Maintenant le risque est que les forces yéménites envahissent l'Arabie en vainqueurs.

Écrit par : Daniel | 17/08/2017

Répondre à ce commentaire

Les "princes" saoudiens en question n`avaient qu`a pas trop se vanter dans les bars de luxe ou ils passent le plus clair de leur temps de ce qu`ils se préparaient a devenir vizirs a la place du vizir... Geneve a raison de ne pas se méler de ces complots "royaux" qui puent le cigare et le pétrole.

Écrit par : JJ | 17/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.