26/08/2017

Oligarchie, démocratie, difficile conciliation?

Capture d’écran 2017-08-26 à 14.00.17.png

Aïe, voici qui ne va pas arranger les affaires de ce pays dont on a tant souhaité le voir -enfin- sortir des griffes de son ours de voisin russe.

L’oligarchie en place dans cette Ukraine pourtant en voie de démocratisation, à en croire tous les efforts réalisés en ce sens, ne s’illustre pas vraiment avec pareil comportement de l’un des siens.

Qu’à cela ne tienne, elle en a connu d’autres tout aussi « genevois » que cet oligarque dont il est question ici.

Et même, aurait-on presque envie de voler à son secours tandis qu’il a droit à cet article qui parle d’un accident de la route, autrement dit, de ce qui relève de la rubrique des faits divers. Sauf que, bien sûr, cela se complique d’un délit de justice s’il a fui celle de son pays.

Que Genève abrite ou ait abrité s’il n’y réside plus -ce qu’on n’a jamais pu savoir- un de ses compatriotes dont le rôle de grand défenseur de sa patrie a été souvent relevé ici, est autrement plus conséquent.

Mais bon, on sait bien que notre ville, notre pays mettent toujours tout en oeuvre pour lutter contre toute forme d’injustice et de corruption. 

Dans ce cas, une mort ou des milliers sinon des dizaine de milliers, Genève, ville de tant d’institutions internationales qui ont pour mission de pacifier notre monde bien turbulent, trouvera sans doute comment faire au mieux pour que son sol ne tienne pas lieu de refuge douteux.

 

Commentaires

Geneve n`y peut mais, du moment que ce genre de quidam possede en général un passeport diplomatique qui -selon le droit international- non seulement le met a l`abri de bien des vicissitudes judiciaires mais permet aussi d`acquérir maison ou appartement (et donc droit de résidence), contrairement aux étrangers modele courant.

Écrit par : JJ | 26/08/2017

Répondre à ce commentaire

Où est passé mon Charles05?
Pour ce qui concerne nos gouvernants vis-à-vis des politiques extérieures, force est de constater que ceux-ci prennent toujours le parti du plus fort, en l'occurence celui des USA . Je ne leur jetterai pas la première pierre, car un humain reste un humain, qui pense avant tout à ses intérêts. Vous voyez que dans ces conditions, la soi-disant Justice peut changer de visage suivant les différentes situations..
Attention à ne pas se faire piéger par la loi... car elle n'est pas humaine..

Écrit par : Richard Kohler | 27/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.