13/09/2017

Antilles, commission d’enquête oui mais à quel moment qui serait le bon?

Capture d’écran 2017-09-13 à 23.14.24.png

Il s’est publié et dit beaucoup sur les ravages à Saint Martin et à Saint Barthélémy. On a aussi voulu comparer la gestion de la partie néerlandaise à celle de la partie française or il semble ne pas y avoir de grande différence entre elles.

Que la douleur d’habitants qui ont tout perdu soit vive, difficile de ne pas le comprendre. Que la visite d’Emmanuel Macron sur place ait été diversement appréciée est tout aussi compréhensible.

Et ce n’est pas une nuit passée sur un lit de camp qui changera quoi que ce soit, il le sait, il a bien dit que pour lui, il ne s’agissait là que d’une seule nuit. La mise en scène, néanmoins, n’a pas échappé.

Quant au pont aérien français que le Président a évoqué dans sa conférence de presse, non, il n’est pas l’un des plus grands depuis 1945. L’Express revient sur ce propos présidentiel en termes plutôt aimables et, de fait, sans polémique.

Nombre de personnalités, entre autre politiques, s’y sont assez prêtées non sans résultat, apparemment puisqu’une enquête parlementaire devrait être ouverte sur la gestion de cette catastrophe. Emmanuel Macron s’y est dit favorable mais au bon moment....

Comprenne qui pourra l’expression d’une pensée complexe, rappelons-le.

23:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.