24/11/2017

Weinstein-Ramadan

Capture d’écran 2017-11-24 à 00.11.02.png

                                                                          capture d’écran google

Et si, dans ces affaires de harcèlement ou d’abus sexuels et de viols, les femmes étaient les grandes perdantes?

Les encourager à parler ne prédit rien de ce qui sera fait de leurs dépositions. Raison pour laquelle tant de victimes de violences sexuelles se réfugient dans le silence ou tentent l’oubli.

Ces femmes se doutent, le plus souvent, que l’écoute qui sera éventuellement prêtée à leur parole ne changera pas grand chose à leur sort ni à celui d’autres femmes.

Or dans les affaires tant médiatisées qui visent Harvey Weinstein ou Tariq Ramadan, l’idée que l’une serait peut-être liée à l’autre ou inversement n’est pas écartée par certains commentateurs.

A observer les réactions qui entourent ces affaires, d’aucuns se demandent, alors, si les femmes qui ont dénoncé les actes sexuels que leur auraient imposés ces deux hommes n’auraient pas été utilisées

C’est dire à quel point l’arbre cacherait la forêt.

Et à quel point, la défense d’une cause serait mise en avant au profit d’intérêts bien précis et surtout bien éloignés de tant de souci éthique affiché...

 

00:13 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Bonjour Madame Richard Favre le train des rumeurs ayant fait le plein de clics ou autres like c'était couru d'avance qu'il ferait marche arrière
las rumeurs sur de simples on dit font rarement long feu surtout avec kes fêtes de fin d'année pointant leur nez
Mais la rumeur c'est comme pour les votes on a beau avoir donné son avis On n sait que suivant l'humeur d'un conseiller Fédéral tout sera remis sur le tapis dés le printemps
C'est ainsi depuis 2000 grâce au Net vrai serpent qui peut se transformer en prises de tête pour tous ceux cherchant à comprendre ce besoin de science fiction virtuelle
Certes on ne va pas remettre en cause les victimes mais les vraies pas celles qui fabulent comme les conteurs d'autrefois
Certains hommes depuis Adam et Eve se sont conduit comme des animaux encouragés même par des dictateurs
Mais et c'est là que l'inconscient du collectif est intéressant nombre de jeunes femmes voir même plus âgées aiment tant dorloter ,couver materner les animaux
Elles aiment tant caresser un chien ,chat lion etc tous couchés sur le dos le sexe à l'air libre y'aurait il une sorte de mimétisme de la part des détraqués à ne pas confondre avec les bons dragueurs à rechercher ce que tout animal obtient sans jamais porter plainte ,allez savoir !
Belle journée à Vous

Écrit par : lovejoie | 24/11/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec vous et Christine Angot, la parole ne résout rien, "on se débrouille".
Malgré tout, la parole libère c'est déjà ça. Elle a aussi mis à nu les faits en partie reconnus de HW et au minimum les pratiques adultérines de TR interdites par le coran.

Écrit par : panama | 24/11/2017

Répondre à ce commentaire

Vue que l'on vit dans un monde moderne et que le progrès grâce aux universitaires de tout crin fait rage, posons nous quelques questions brûlantes: si une femme à barbe avec de gros seins et un gros sexe, viole une femme ou un homme, pourquoi pas, qui devra-t-on accuser? Les hommes, les femmes ou le nouveau sexe tout droit sorti du cerveau malade de la pensée unique, un neutre? Ou alors un homme opéré vivant avec une femme (pourquoi pas, il y a bien des lesbiennes?), la viole, devra-t-on fustiger les hommes, les femmes, les transgenres, les lesbiennes, qui donc? Ce n'est jamais arrivé? Allez savoir...

Écrit par : Gabor Fonyodi | 24/11/2017

Répondre à ce commentaire

Voici un extrait d un commentaire intéressant à mon humble avis :)!

Malgré l explosion des dénonciations et /ou de plaintes de contraintes sexuelles et/ou viol, nous n avons entendu que celles qui touchent "LE monde du Pouvoir, de paillettes et de notoriété publique"
------------------------

Ecrit par Marie-Christine, 21 novembre 2017

(...)Et surtout, ce mouvement actuel touche essentiellement un monde de pouvoir, de paillettes et de notoriété médiatique : Est-ce que les femmes, les jeunes-filles et les adolescentes « ordinaires », des milieux populaires et ouvriers seront mieux armées pour se défendre !? Pour l’instant, j’en doute : dans toute cette avalanche et remuage de « boue » fort complaisamment médiatisés a-t-on entendu parler de la dénonciation d’une ouvrière ou employée contre les abus de son supérieur hiérarchique ou son patron : non, aucune : d’abord ce n’est sans doute pas assez glamour pour que les gazettes s’y intéressent et ensuite lesdites ouvrière ou employée ne peuvent pas, bien souvent, se permettre de prendre le risque de perdre leur travail…(...)

http://reseauinternational.net/linquisition-sexuelle/#fT6EJZlptkMgegmP.99

------------------------
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 25/11/2017

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

En effet et ce commentaire de Marie-Christine rejoint, dans un certain sens, ce que j’ai relevé dans l’un des paragraphes de ce sujet:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2017/11/24/apres-hollywood-apres-oxford-geneve-ou-autres-au-tour-de-l-academie-de-stoc.html

«  L’Académie de Stockholm, Hollywood, les institutions qui ont donné la parole à Tariq Ramadan, autant d’univers culturels reconnus et portés au pinacle par qui le veut bien, en quoi auraient-ils été susceptibles d'être épargnés de prédateurs? Parce que ceux-ci ne seraient réservés qu’à des milieux définis? »

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 25/11/2017

Répondre à ce commentaire

Gabor Fonyodi est en parfait accord avec son athéisme et en tire les conséquences logiques.

Écrit par : Michel Mottet | 25/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.