05/12/2017

A Jean d'Ormesson

Jean-d-Ormesson-parle-de-trois-disques-qui-ont-marque-sa-vie_width1024.jpg

 

Un Immortel désigné tel par l’Académie française le demeure.

Ainsi en sera-t-il de Jean d’Ormesson, néanmoins mortel comme nous autres.

Les hommages se multiplient qui saluent l’homme, sa personnalité et son oeuvre.

Au musicien que vous étiez, Jeean d’Ormesson...

Reposez en paix!

Commentaires

Cet homme m'aura fait rêver pas seulement avec ses livres mais aussi avec son discours sans masque et sans hypocrisie.
Dieu ait son âme

Écrit par : Verdin | 05/12/2017

Répondre à ce commentaire

Un "français" de moins hélas !

Écrit par : NORBERT MAENDLY | 05/12/2017

Répondre à ce commentaire

La première chronique de Jean d’Ormesson, à lire, ci-après:

http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2017/12/05/26010-20171205ARTFIG00062-la-premiere-chronique-de-jean-d-ormesson-publiee-dans-le-figaro-en-1969.php

On y découvre cette manière qui l’a accompagné sa vie durant pour dire son fait à une personne...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 05/12/2017

Répondre à ce commentaire

J'en arrive à penser que l'un a attendu l'autre. Ces 2 paires d'yeux bleus si limpides, si lumineux, qui nous quittent un jour après l'autre; deux jours à pleurer .... "ça lave l'âme!"
Tous les deux le même charme, charisme, intelligence de l'esprit et intelligence du cœur.
Jean, Johnny, au plaisir de vous revoir Messieurs!

Écrit par : Corélande | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Privilégié socialement cet écrivain était d'une profonde humanité avec ces yeux bleus lumineux tellement parlants et nous parlant d'un En-Haut fraternel tel qu'apte à nous réconcilier avec ceux qui vivent sans jamais manquer de moyens selon leurs affinités et recherches d'approfondissement tant culturels que spirituels en même temps que par ses écrits Jean d'Ormesson nous invitait au partage.

Merci, Jean d'Ormesson, merci d'être venu parmi nous.
Vous vivez au fond de nos cœurs.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 06/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.