11/01/2018

Urgent! Qu’un bréviaire de bonne conduite soit offert au plus tôt à tout homme!

#metoo,#balancetonporc,féministes,deneuve

Quel déballage et quel étalage au nom de la femme ou du féminisme, on s’y perd.

En arriver à de tels échanges au nom de revendications de quoi, au juste? Celle de ne plus avoir à subir de tutelle machiste? De désirs masculins inconvenants? Celle de se libérer de mémoires encombrées d’actes sexuels imposés? De rendre public le cri de corps abusés?

Pour autant qu’on ait déjà sensibilisé à cette problématique les nouveaux arrivés de pays dévastés par guerres et autres fléaux, il serait bienvenu et intéressant de recueillir leurs sentiments à cet égard.

Alors qu’ils ont franchi nombre d'épreuves au péril de leur vie et, le plus souvent, à grands frais de passeurs, ils devront, quoi qu’il en soit, se hâter de retenir la leçon d’autant de femmes.

Eux qui ont manqué de tout, souhaitons-leur d’apprendre au plus tôt les bonnes manières et le comportement adéquat à adopter pour trouver bon accueil auprès d’une femme.

Faute de quoi, ils seront mis au pilori et n’auront plus que leur bonne foi pour se défendre. Celle d’avoir désiré une femme.

Commentaires

Vous pourriez y voir dans le filme russe « Les parties intimes » (2013) l’histoire inversée : une dame qui est fonctionnaire local invite son chauffeur de fonction dans son appartement et elle est nue. Mais nous n’éprouvons point l’abus. Elle est pitoyable. On veut même que l’acte intime puisse avoir lieu. Car elle est au bout, elle qui n’a que les hommes sous ses ordres. Elle qui hallucine déjà lors des réunions : elle les voit tous nus.

Écrit par : Pavel Katchalov | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

"Alors qu’ils ont franchi nombre d'épreuves au péril de leur vie et, le plus souvent, à grands frais de passeurs, ils devront, quoi qu’il en soit, se hâter de retenir la leçon d’autant de femmes."
Ce sont des lâches qui entrent illégalement sur le continent européen, en abandonnant parents et soeurs, voire enfants, au lieu de se battre pour renverser le gouvernement qui les maintient dans la misère.

"Eux qui ont manqué de tout, souhaitons-leur d’apprendre au plus tôt les bonnes manières et le comportement adéquat à adopter pour trouver bon accueil auprès d’une femme."
Les musulmans n'ont que mépris pour les femmes d'autres religions. Soit c'est une autre soumission par l'argent, soit la femme comprendra assez tôt dans quoi elle s'est engagée. Cêst vrai que le désert sentimental qui règne ici est la porte ouverte à toutes les dérives. Il reste à démontrer qu'un musulman est réformable. Il en existe, mais ils sont très, très, très peu nombreux, de haute éducation et ils ne s'engagent pas dans ces filières voulues par les capitalistes pour servir de main d'oeuvre bon marché et corvéable à merci.

"Faute de quoi, ils seront mis au pilori et n’auront plus que leur bonne foi pour se défendre. Celle d’avoir désiré une femme."
Une "bonne foi" musulmane...
Ils ont toutes les femmes à désirer dans leurs pays où le déficit des hommes doit commencer à se faire sentir. Une femme plus vieille toute gironde d'avoir un gigolo sous la main...

Écrit par : Daniel | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

Je tiens à préciser que parmi les hommes -pour ne parler que d’eux- qui émigrent ne se trouvent pas que des musulmans,

Pour le reste, je mets en avant deux discours d’injonction dominants, celui qui prône l’accueil de personnes exilées et l’accueil de paroles de femmes.

Dans ce sens, autant que tout le monde soit mis au diapason et pas seulement les parlementaires, pour ne parler que d’eux qui ont reçu un guide de bonne conduite, comme évoqué dans de précédents sujets de ce blog.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

" parmi les hommes -pour ne parler que d’eux- qui émigrent ne se trouvent pas que des musulmans,"
Dont acte. Mais ils sont la grande majorité.

"un guide de bonne conduite"
Je mets en doute la volonté des musulmans de se plier à un quelconque code de bonne conduite, car leur conduite est dictée par le coran et Mahomet et le mépris de tout ce qui n'est pas soumis.
Un exemple:
https://francais.rt.com/international/47183-refugie-majeur-couple-avec-allemande-16-ans-polemique-documentaire-enfants

Écrit par : Daniel | 11/01/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame Richard Favre ne désirant pas me joindre au potage des mères dites géranium dénonçant à tour de bras pour en imiter d'autre je me permets tout de même d'ajouter ceci
Je pleins les hommes à qui la garde du tout petit a été confiée
Seront ils aussi accusés d'attouchements sur l'enfant en faisant sa toilette du siège ?
Combien d'hommes injustement accusés d'attouchements croupissent en prison ,juste pour avoir refusé la paternité d'un enfant qui n'était pas d'eux ,on serait étonné
Pour divorcer certaines femmes sont prêtes à faire dire ou faire n'importe quoi à l'enfant trop petit pour juger du bien fondé des paroles ou actes qu'il aura à cœur de dénoncer juste pour faire plaisir à la manipulatrice
Faut être soi même enfant de parents divorcés pour savoir la férocité des marchandages engagés entre certains époux
C'est là qu'on voit le monde du grand n'importe quoi dans lequel on vit
Toute belle journée Madame

Écrit par : lovejoie | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, lovejoie, entre femmes véritables victimes reconnues par la justice et femmes « victimes » auxquelles n’échappent pas toutes les manières possibles de procéder pour accuser l’homme, la différence existe bel et bien.

belle journée à vous, lovejoie!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

Les insultes contre "l'autre parole de femmes", tribune de Millet, Lévy, Deneuve, etc naviguent entre mauvaise foi et hystérie. Le titre du Monde n'était las le leur, d'ailleurs.

Écrit par : Gabriel Galice | 12/01/2018

Répondre à ce commentaire

"Les insultes contre "l'autre parole de femmes", tribune de Millet, Lévy, Deneuve, etc naviguent entre mauvaise foi et hystérie."

Pas seulement! Mme Brigitte Lahaie en a rajouté une couche de m.... en disant:" Une femme violée peut jouir aussi durant cet "acte"".

Pour être sur la photo, toutes les sus-nommées d imbéciles y sont déjà et elles peuvent même raconter des conne...s soit en twittant soit tout bonnement en disant n importe quoi! Hé, Mme Lahaie, dites nous aussi, tant qu on y est que la femme violée pourrait ou devrait se marier avec son violeur (afin de se faire violer toute sa vie).

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Se sentant attaquée acculée... elle a utilisé une argumentation malheureuse en parlant de jouissance physiologique dans le cas d'un viol pour défendre les 100 femmes.
Revenons à nos moutons, où termine la dénonciation légitime, où commence le déballage étalage disproportionné ?

Écrit par : bof | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il est bien nécessaire que les européennes et les européens ne tombent pas comme des singes afin de ne pas ni copier ni pousser trop loin comme l immense hypocrisie dite le Puritanisme américain excessif donc insignifiant. En contre partie, ne pas banaliser le viol et tout acte indécent et ne pas lancer des slogans débiles genre la "Liberté d Importuner".

Le terme Importuner n est il pas synonyme de: Déplaire, ennuyer, fatiguer par des assiduités, des discours, des demandes, une présence hors de propos?

Ne dit on pas:"Un importun doit être un sot ou un méchant, pour ne pouvoir ou ne vouloir pas sentir combien il importune" (Par Guillaume-Charles-Antoine Pigault-Lebrun).

Un bémol: A t on entendu que la planète terre s était mise sens dessus dessous quand les viols des Chrétiens Yézidis, par exemple, a eu lieu voire même qu à ce jour un esclavage sexuel de ces Yézidis ou chrétiens et musulmans de Syrie avait eu lieu? Où était Mmes Deneuve, Millet, Lahaie, Elisabeth Lévy, Lahaie , Oprah Winfrey et même Elisabeth Badinter? etc...?

Écrit par : Charles 05 | 13/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il ne faudrait pas perdre de vue que critiquer le "combat" dit féministe a au fond une arrière pensée sociale et surtout économique.

Même en Suisse et au 21 ème siécle, on nous dit que pour les femmes, enfin,
l Inégalité salariale et l opportunité d accéder aux postes supérieurs par rapport aux hommes commencent à reculer un peu dès le début de ce 21ème siècle!

De surcroît, cette parité serait acquise d ici une trentaine ou une quarantaine d années! Bon sang! Donc, on repassera en 2050 ou en 2060!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 14/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.