26/01/2018

La France est de retour a dit son Président. Et le Messie?

Capture d’écran 2018-01-26 à 15.09.20.png

 

L’exercice du pouvoir se conduit de manière aussi diverse que le sont les personnalités qui s’y appliquent. Tout autant les cultures et les temps dans lesquels s’inscrit un pouvoir sont-ils déterminants.

En France, on a connu Moi Président et ce qu’il est advenu de cette célèbre anaphore. On a désormais Moi Soleil.

Si la qualification des egos a changé, le pays à la tête duquel l’un a été tandis que l’autre y est installé depuis peu a, lui aussi, changé.

En quoi?

Peut-être en tout, tant l’élection d’Emmanuel Macron paraît l’avoir anesthésié. Et pourtant, la révolte gronde.

De partout?

Pas si sûre alors que l’homme qui s’est mis en marche vers le pouvoir pour y accéder en quelques mois semble avoir été ovationné par le Gotha de la finance.

Enfin, selon Quartz, est-il précisé en conclusion de l’article du Courrier international.

 

Commentaires

A écouter le discours de Donald Trump en début d'après-midi la France a un grand très grand chemin à faire.
Car comme M. Trump l'a dit, la première priorité d'un Président et d'un pays c'est de mettre en avant SES CITOYENS et leur donner de meilleurs moyens financiers pour le grand travail qu'ils accomplissent.
Et que l'autre priorité c'est de s'occuper de son peuple et de son pays en premier lieu. Que les accords que l'on fait avec d'autres pays ne péjorent pas SES citoyens en premier. (Et qu'on ne les dénigrent pas comme macron le fait systématiquement.9

Cet homme que la presse décrit comme débile, a fait un discours, sans papier ou lecture. Il n'a pas bredouillé, et il a tenu un débit de parole fluide, provoquant les bredouillages des interprètes, mais pas lui.

Pas difficile de reconnaitre que rien que sur ces points macron n'est pas du tout sur la bonne ligne et la même voix.

Donc ce ne sont pas les Américains qui doivent se faire du soucis, mais bien les Européens avec une merkel et un macron qui lisent des textes, avant de s'adresser directement à leur interlocuteurs et par extension leurs Citoyens.

Écrit par : Corélande | 26/01/2018

Excellents titre et article chapeau, Mme H.R.-F.,

J ai éclaté de rire en lisant le clin d oeil Macron et le Messie:"La France est de retour a dit son Président. Et le Messie?"

Le Messie a marché sur l eau et peut être même que Macron le fera aussi mais
sans s essuyer les pieds! Et puis qu on parle du verbe marcher ( La République en Marche) Macron marchera certes mais sur la France, tant qu on y est!

Il y a eu un précédent "drôle" et identique auparavant. Hollande, il pleurniche la disparition du PS bien qu il s est essuyé quotidiennement les pieds dessus pendant ses 5 ans de règne!

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 26/01/2018

La méthode Coué

Écrit par : NORBERT MAENDLY | 26/01/2018

Davos 2018 et Macron!

Même la presse américaine s est interrogée sur un double discours du président Macron selon qu il parle Anglais ou Français.

En tout état de cause, il dit et il fait comme un responsable d une agence bancaire (Agence soit dite LA France)qui rend compte à ses supérieurs à Davos de la "bonne" façon avec laquelle il applique les ordres de la Banque.

In fine, ce n est pas Macron qui est de retour, ni le Messie non plus :) comme H.R.-F. le relève à juste titre mais c est la France qui est de retour. La France de retour est une réjouissante mais où le bât blesse est de savoir dans quel sens la France irait, le bon? J ai des doutes.

------------------------
http://www.huffpostmaghreb.com/2018/01/25/macron-double-discours-davos-2018_n_19078362.html
------------------------

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 27/01/2018

Les commentaires sont fermés.