01/02/2018

Une part de soi

Capture d’écran 2018-02-01 à 12.50.04.png

                                                                                  capture d’écran: RTS

N’avez-vous jamais entendu tel homme dire de son épouse qu’elle était sa moitié ou telle femme dire de son époux qu’il était sa moitié?

N’avez-vous pas non plus eu l’occasion de rencontrer des personnes dire de telle ou telle autre qu'elle était une part d’elle?

Dans ce sens, lorsqu’un être proche semble s’éloigner, s’ouvrir à un avenir prometteur ou tout simplement, prendre le large, l’autre réagit de manière souvent diverse.

Aussi, lorsque la jalousie, voire la possessivité s’imposent de l’un à l’autre, tout risque de se passer. Et voilà que le pire se profile entre les meilleures moitiés ou part de soi du monde.

C’est bien davantage ces maux sinon ces fléaux que sont jalousie et possessivité qui suscitent les rivalités, tous sexes confondus, que ce qui signerait une différence entre les femmes et les hommes.

Ce courant actuel qui veut faire de ceux-ci les agresseurs patentés de celles-là stigmatise une violence qui en masque autant d’autres qui relèvent de comportements tout simplement humains.

Négliger cet aspect au profit d’une lutte entre genres, c’est ouvrir une boîte de Pandore dont les mauvais trésors risquent bien de ne profiter à personne.

 

 

12:53 Publié dans Air du temps, Amour, Avaries, Etre, Humanité, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : hommes, femmes, sexes, genres | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

L'amour a deux soeurs, jalousie et possessivité. A gérer...

Écrit par : love | 01/02/2018

"les mauvais trésors risquent bien de ne profiter à personne"
Vous pensez au bien commun. D'autres à leur propre bien, même s'il doit être fugitif.

Écrit par : Mère-Grand | 01/02/2018

Merci de votre lecture fine et sensible, Mère-Grand

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 01/02/2018

"Dans ce sens, lorsqu’un être proche semble s’éloigner, s’ouvrir à un avenir prometteur ou tout simplement, prendre le large, l’autre réagit de manière souvent diverse."

Expériences vécues, diverses dans le degré d'acuité, mais presque toujours dans le même sens pour les éclats de porcelaine des assiettes qui volent... La guérilla conjugale est plus fréquente que la paix des braves, parlez en à des avocats spécialistes du droit de la famille, ils vous le confirmeront.

Écrit par : Gislebert | 01/02/2018

Jalousie et possessivité, cela veut aussi mal dire "Je vous aime".

Le pire, c'est l'indifférence, c'est-à-dire l'incapacité à aimer.

Parfois, il y a des histoires d'amour qui sont tellement fortes qu'on n'y comprend rien !

Je ne vous ferai pas l'offense de citer des références littéraires relatives à cette question...

Écrit par : Bonnie | 01/02/2018

Conjugués au passé, présent ou avenir, ces maux qui nous déchirent sont bien les pires qui soient. Et la raison de perd et l'esprit bien chagrin. Parfois le temps nous aide et parfois il nous use. Il en reste toujours, au mieux, de cruels chagrins. Alors on continue, on se tait, on se ment, pour faire comme les autres, pour faire comme les uns. On le savait pourtant, sur un quai de la vie. Mais que fallait-il faire ? Et qu'aurions nous regretté si nous n'avions vécu … ?

Écrit par : Gérard BIENVENU | 02/02/2018

Les commentaires sont fermés.