05/02/2018

Renew contre Brexit, les Britanniques en marche, inspirés par LREM

Capture d’écran 2018-02-05 à 14.02.51.png

 

Enfin, les Britanniques auront une chance d’emboîter le pas de cette France qui a su se mettre en marche pour élire un homme jeune, intègre, qui n’a pour but que le salut de son pays, pensionnés ou résidents d’établissements pour personnes âgées, entre autres grands favorisés de la marche, attendront, bien sûr.

Ce qui compte avant tout, c’est la jeunesse, le dynamisme, l’intégration de toutes les forces vives de la nation. Avoir travaillé toute sa vie et mourir à petit feu dans un lieu qui peine à subvenir à vos besoins élémentaires?

L’important est-il là?

Lorsqu’un pays se met en marche ou du moins, lorsqu’un jeune homme exhorte à le suivre et à lui faire confiance, s’y appliquer est le b-a-ba, qui en douterait encore? Il est cultivé, intelligent, brillant, même, pourquoi donc lui chercher querelle? N’a-t-il pas réussi à nettoyer l’espace politique saturé d’affaires? N’a-t-il pas affiché de réels dons de communication? Lequel d’entre tous ses prédécesseurs a-t-il réussi ce pari fou de conquérir l’Elysée en un an ou à peine davantage?

Ce n’est tout de même pas rien, non?

Dans ce sens, il est logique qu’outre Manche, un tel succès séduise. Et puis, ne l’oublions pas, à l’heure de la mondialisation, les grands esprits se rassemblent. Aussi, que ceux de Britanniques s’inspirent de ceux de Français ne peut qu’être favorable au grand élan planétaire qui se dessine pour le bien de toutes et tous, au cas où cela n’aurait pas encore été perçu.

Les oubliés de l’affaire? Qu’à cela ne tienne, voyons!

 

Commentaires

Hé oui ! Et ce preux chevalier , jeune et beau, se propose dans une envolée lyrique sur les valeurs européennes ,de lutter contre toute forme de rente et de promouvoir le mérite en France. Suivez son panache blanc. Un oubli peut-être ? Les 40 à 50 milliards d'euros, mais la somme est extensible à l'infini via les spreads, pompés chaque année sur le budget France et rémunérant les obligations d'état. Ceci du fait de la simple interdiction , pour l'état, d'exercer son pouvoir régalien de création monétaire, et l'obligeant à emprunter aux banques privées , moyennant intérêts (variables), suivant le bon vouloir des banques. Le tout à partir de rien. Sans aucun service rendu ,si ce n'est, justement, de remplir la poche des "rentiers"...Mais qu'à cela ne tienne, la "croissance" est victorieusement de retour au ciel des étoiles mariales ! Ce gain de 6 milliards attendu pour les caisses de l'état France pourra opportunément servir à hausser...la rente. Il va falloir dire à nos amis anglais que rien n'est trop beau au paradis des valeurs européennes : nous sacrifions volontiers nos petits fonctionnaires , nos salaires , nos retraites, nos contrats de travail et la jeunesse pour nous jeter délicieusement dans l'eau glaciale de la précarité ; c'est vivifiant !!! Que le meilleur survive . Amen.

Écrit par : Julia Cerisi | 13/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.