10/03/2018

Lettre ouverte à la Radio Télévision Suisse (RTS)

 

Il y a peu, ce dimanche 4 mars 2018, le peuple suisse s’exprimait massivement dans les urnes en faveur du maintien des redevances à la radio et à la télévision.

En tant que Suissesse, j’aime mon pays et j’aime la Russie pour qui le sait parmi les journalistes qui m'ont donné la parole, comme, par exemple le 3 février 2014 lorsqu’il a été question de savoir si Vladimir Poutine était un dictateur (sic).

Si l’émission TTC diffusée ce 6 mars et consacrée au bilan économique des années Poutine a été de qualité, tel n’a pas été le cas pour Temps Présent de ce 8 mars qui annonce d’emblée une enquête effrayante concernant le Président russe.

Comme réponse à la confiance qui a été renouvelée par le peuple suisse à sa chaîne publique d'information, proposer si peu d’objectivité sur la Russie et sur son Président, ne la distingue en rien de tant d’autres relais de propagande qu’elle ne manque jamais de cibler.

Ce qui a été diffusé ce 8 mars au soir en guise de reportage est une insulte au sens critique de téléspectateurs que les non-dits de cette émission et le choix de ses interlocuteurs n’ont pas trompés.

À citer pareilles sources dont rien n’assure la fiabilité, c’est non seulement le respect dû au public qui est trahi mais l’éthique du journalisme.

                                                                                                                              

                                                                                                  Hélène Richard-Favre

                                                                                                 Genève, le 10 mars 2018

Commentaires

Au vu de l'extrême médiocrité parfois affichée par nos 'journaleux' bien-pensants, on pourrait parfois se dire que 'No Billag': dommage...

Écrit par : Ronald ZACHARIAS | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

@Mme Hélène Richard-Favre,

Chapeau bas pour votre juste et courageuse missive à la RTS!

Comme dit le contributeur ci dessus et à juste titre, "(...)on pourrait parfois se dire que 'No Billag': dommage...". Et j ajoute, après coup c est dommage qu on a voté contre le No Billag!! Néanmoins, il y a un vieux philosophe suisse dont je ne me rappelle plus du nom, hélas, qui a dit: "Quand on demande aux citoyens de voter et ils le font, le peuple a toujours raison même si aux yeux de quelques uns, il a eu tort. Il faudrait analyser après coup et tirer les leçons sur le pourquoi ce peuple a voté ainsi" Comme quoi...

Bien à Vous
Charles 05

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Les propos de Mme Favre n'engagent qu'elle et ses amis. Il se trouve qu'une majorité de gens, je l'espère, apprécient la critique, la recherche de vérités, de faits, et ne se retrouvent pas dans l'adoration de régimes autoritaires. Quand on lit que le reportage du 8 mars n'avait aucun arguments, c'est bien insultant et cela repose uniquement sur de la mauvaise humeur d'être démasquée: le régime du Kremlin est un pouvoir en effet mafieux et criminel.

Écrit par : graff | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Graff,

Pour une fois que vous venez vous exprimer sur ce blog, je salue votre initiative. Voici qui est nettement préférable à cette manière que vous avez eue de vous adresser à moi par messagerie privée tout comme vous l’avez fait avec l’une de mes relations pour la mettre en garde contre mes activités.

Si jamais, avant de parler de moi, renseignez-vous, je ne suis pas journaliste! Que mon parcours ne vous intéresse pas, libre à vous, à toutes fins utiles, en voici ce compte-rendu paru dans le journal « Le Courrier » et signé par Anne Pitteloud, critique littéraire:

https://lecourrier.ch/2016/02/12/les-voix-dhelene-richard-favre/

Que vous et moi ne partagions pas les mêmes points de vue ne vous oblige pas à déformer et à répandre des propos aussi erronés que l’est votre aptitude à estimer une prise de position autre que la vôtre.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

J ai commis une erreur méthodologique, je ne savais pas que je m exprimais sur votre blog, je pensais qu il s agissait du site de la TSR (donc dans une discussion publique, seul endroit où je me pense habilité à venir comme citoyen), veuillez m excuser d être un peu entrée "chez vous" alors que ce n'était pas mon intention du tout. Sinon, en matière d'estimation de sa propre position, je ne vois pas en quoi vous vous démarquez de cela, n'ayant pas beaucoup lu d autocritique de votre part sur le sujet "russe", on est quand même dans un registre très fermé sur ce thème dans vos écrits. Bref, je me suis trompé de lieu pour m exprimer et je vais pas vous déranger plus que cela. (PS: je sais que le Courrier partage parfois vos vues sur le Ruski Mir et je le déplore mais une partie de la gauche se fourvoie, c'est ainsi).

Écrit par : graff | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Graff,

Je vous réponds, consciente que vous ne me lirez sans doute pas vu votre souci de ne pas me
« déranger plus que cela.»

Votre « erreur méthodologique » aura au moins permis ce bref échange, plus positif sinon constructif que l’attaque à la personne.

Et si jamais, il s’agit de la «  RTS » et non de l’ancienne « TSR », les temps changent :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

"le régime du Kremlin est un pouvoir en effet mafieux et criminel."
Il ne suffit pas de le dire, il faut le prouver. Je ne vous ferai pas le coup de la présomption d'innocence. Je constate seulement que vous être très mal informé et que vous ne faites que relayer la propagande des véritables mafias et des véritables criminels. Et vous en êtes de facto complice.

"n'ayant pas beaucoup lu d autocritique de votre part sur le sujet "russe","
En voici une: la naïveté de Poutine qui a fait pression sur Ianoukovitch à la demande des USSA pour que le président de l'Ukraine ne fasse pas intervenir l'armée pour nettoyer le Maïdan (il fallait au contraire faire intervenir l'armée immédiatement). Le lendemain c'était le coup d'Etat. Mais je pense que Poutine a beaucoup appris ce jour-là. Le gouvernement USS n'a aucune parole, il ne comprend que la force. Et bien il a été payé de retour. Maintenant devant les nouvelles armes russes, après le moment de stupeur passé, il fait dans son froc et se met à accepter de "discuter"...
Merci Monsieur le Président Poutine! Merci la Russie!

Et cerise sur la gâteau, pour ne pas dire sur le gâteux, vous ne savez même pas où vous postez vos commentaires!

Écrit par : Daniel | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Monsieur, il est dommage que ce genre de dérapage finisse toujours par arriver dans ce type de discussion, et ce alors même que Mme Richard encourage plus haut à éviter les invectives personnelles. Donc le "gâteux" dont vous ne savez rien, je vous laisse deveiner ce qu'il pense de vos propos.
Hélène Richard, avant de lire les propos de ce Monsieur, très représentatif par ailleurs d'un courant "ultra" et très narquois et moqueur qu'on rencontre en effet souvent dans ces discussions, j'avais préparé un petit inventaire des raisons qui me poussent (moi) à honnir le poutinisme, propos écrits sans agressivité, mais je crains que votre blog ne soit pas du tout l'endroit où (p)oser ce genre de réflexions. C'est un peu dommage d'ailleurs mais je ne vois pas comment exposer ici les questions des valeurs, de la droitisation du monde, de la progression des souverainismes, la question centrale aussi des manipulations de masse et celle pour moi cruciale, des motivations que je qualifierais de "profondes", qui mènent à l'adhésion au poutinisme et à l'autoritarisme: raisons spirituelles, personnelles, intimes, etc. Car la lutte contre une supposée "bien pensance mondiale", ne me parait pas suffisante pour comprendre, il y a "autre chose". Beaucoup de gens de votre courant estiment que l'Occident manipule de façon soft les esprits et que tout cela provient des USA, mais encore une fois, ce n'est pas suffisant pour comprendre (même si on rapproche ces positionnements d'un certain complotisme notamment). Moi, n'étant pas politologue même "de salon", cette affaire du monde bipolaire m'intéresse peu: ce qui m'importe c'est la question des valeurs et des causes profondes de l'adhésion individuelle à l'autoritarisme. Et en cela, on ne peut pas en vouloir à la TSR de produire des enquêtes: je rappelle que la TV produit aussi des reportages parfois complaisants envers ce régime, et aussi des documentaires à charge contre par exemple l'Ukraine du MAïdan, vous le savez bien. Je ne voudrais pas terminer sans dire que l'anti-poutinisme n'est pas un anti-russisme, comme je le lis trop souvent. Mais quand des "Daniel" auront comme moi, préparé une chambre dans son propre logement en 2014-2015 pour loger de la famille et au cas où l'oblast de Kharkiv aurait été visé par l'armée sans insignes de VVP, alors il comprendra ce que certaines familles ont vécu assez récemment.
Cordialement, et j'en finis là, cette fois-ci, bel et bien.
EG

Écrit par : graff | 10/03/2018

A toutes fins utile et pour info, cette lettre ouverte a été transmise à la RTS

- par le biais du formulaire de contact qui figure sur son site,
- par son compte Twitter
- par la messagerie de sa page Facebook.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Graff,

Pour quelqu’un qui s’est prêté, comme vous, mais de manière privée, à l’insulte, à l’injure sinon à la diffamation, il semble que cela soit plutôt malvenu de venir ici nous apprendre ce que serait une « invective ».

Pour le reste, il semble que nombre de commentateurs ayant annoncé leur départ ou, disons, leur décision de ne plus revenir sur ce blog, peinent à tenir parole.

Il va de soi que devoir s’abstenir de répondre à un « Daniel » ou autre, est peut-être difficile?

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/03/2018

Mario Jelmini,

J’ai bien reçu vos deux commentaires. Ils n’ont rien d’insultant mais témoignent de votre assiduité à venir et revenir partager vos appréciations ici alors que je vous ai fait savoir, en son temps et à plusieurs reprises, qu’elles n’y seraient plus retenues.

Pour rappel, vous avez eu tout loisir de vous exprimer, autant sur ma personne que sur ce qui se publie ici. On vous a lu!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

@Graff,

Est ce que vous mettez aussi ceux dans la liste suivante comme criminels de guerre et des mafieux?

--La Famille Clinton et la Famille Bush pour ce qu ils ont fait en Irak où 1.5 millions d Irakiens ont été assassinés et pays détruit totalement puisqu on voit la suite de ce grand désastre à ce jour et ce n est pas encore fini...

--Le Gvt de Netanyahou qui a fait assassiner au moins 500 enfants palestiniens en 2014. La "Guerre" de Gaza en 2014 avec 2500 palestiniens tués n en était pas une mais bel et bien un massacre de Femmes et d enfants. C est aussi ce même Gvt qui a déclaré urbi et orbi et a fait soigner des Djihadistes à maintes reprises et a déclaré qu il préfère Daech en Syrie sur le Gvt Assad, pour dire...

--Sarkosy, Blair, Barrosso et Goldman Sachs qui ont massacré la Libye avec un demi million de tués et un pays rendu en cendres et un quai Saloon Bar Western où un camp d entraînement de Djihadistes (import-export) avec la France qui a fermé l oeil...

--Le plus monstrueux de tous, el Baghdadi le chef des bâtards de Daech, d où et de qui recevait il ses ordres, certes pas de la Russie, pour dire?
Et qui a enfanté Daech sauf nous l Occident?

--Qui a fabriqué Bin Laden sauf les USA, avoué même en 2009 par Hillary Clinton, qui par ailleurs n est pas non plus une grande humaniste mais bel et bien une va-t-en-guerre mortelle.

--Et le Nouvel Ordre Mondial/NOM?

--Hollande dont la politique était qu "Al Nosra/Al Qayda fait du bon boulot en Syrie" selon la déclaration urbi et orbi de Fabius en 2012 à Marakech? Et l entourage de M. Caseneuve(ministre de l Intérieur à l époque Hollande) qui déclarait que le Djihad n est pas un délit en soi, dixit!

--Et Ramsfeld, Petraeus, Soros, Rockfellers et la racaille au Sénat et Congrès américains, où vous les mettez vous ?

--La Saoudie wahabite soutien de Deach et les Qataris soutiens des Frères Musulmans Hanif et d Al Nosra/ Al Qayda et Al Zawahiri et ainsi de suite?
Et que fait elle, la Saoudie, aujourd hui sauf massacrer le Yémen avec l estimation à court terme de la mort de plusieurs millions de Yéminites de faim, de la Diphtérie et du Choléra sans parler des tués et blessés? Sur le Yémen personne n en parle!!

Au fait, selon vous et exclusivement il "n y a que Poutine et Assad et le Coréen du Nord et l Iran qui sont mafieux et criminels!"

Allez...ça suffit...

Sans autre.
Charles 05I

Écrit par : Charles 05 | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

"Donc le "gâteux" dont vous ne savez rien, je vous laisse deveiner ce qu'il pense de vos propos."
"deveiner", intéressant! Si c'était deviner, aucun intérêt.
A part ça il est aussi intéressant que c'est tout ce qui a retenu votre attention. Pourquoi votre petite personne est-elle donc si susceptible?
Vous n'avez même pas relevé ma critique du Président Poutine.

""ultra" et très narquois et moqueur"
Merci pour ce compliment!

"j'avais préparé un petit inventaire des raisons qui me poussent (moi) à honnir le poutinisme, propos écrits sans agressivité, mais je crains que votre blog ne soit pas du tout l'endroit où (p)oser ce genre de réflexions."
Quel dommage!
C'est la première fois je lis ce mot de "poutinisme". Apparemment l'"antipoutinisme" est une paranoïa caractérisée. Oui, quel dommage d'être privé d'une liste de mensonges sur le Président Poutine! Je suppose que les mensonges de Browder figurent en bonne place.

"C'est un peu dommage d'ailleurs mais je ne vois pas comment exposer ici les questions des valeurs, de la droitisation du monde, de la progression des souverainismes, la question centrale aussi des manipulations de masse"
Là, nous sommes d'accord! Le capitalisme apporte l'impérialisme et l'impérialisme apporte le fascisme ou ce que vous appelez la droitisation du monde. Ce que vous n'avez pas compris c'est que le Président Poutine est en train d'enrayer la mécanique de l'impérialisme global et de forcer les néo-cons à négocier.

" et celle pour moi cruciale, des motivations que je qualifierais de "profondes", qui mènent à l'adhésion au poutinisme et à l'autoritarisme: raisons spirituelles, personnelles, intimes, etc."
Chic alors! Ah non zut! comme vous quittez ce blog, je vais perdre une occasion de me faire psychanalyser.
Je pense que le Président Poutine empêche le pillage des ressources de la Russie par les impérialistes yankees, a redressé son pays en état de destruction suite à l'ivrogne Eltsine, et qu'il milite activement pour la paix en menant une guerre contre les terroristes. Comme bilan, c'est déjà pas mal, n'est-ce pas?

"Car la lutte contre une supposée "bien pensance mondiale", ne me parait pas suffisante pour comprendre, il y a "autre chose". Beaucoup de gens de votre courant estiment que l'Occident manipule de façon soft les esprits et que tout cela provient des USA, mais encore une fois, ce n'est pas suffisant pour comprendre (même si on rapproche ces positionnements d'un certain complotisme notamment)."
Ô intelligence supérieure, éclairez-nous donc de toute votre superbe!
Si ça ne vient pas des USA, d'où est-ce que ça vient? Udo Ulfkotte, vous connaissez?
Ah le complotisme! Nous y voilà! Comme ce complot pour agresser l'Irak en mentant effrontément au monde entier et en direct à la tribune des natioons unies? Non, non, non, pas de "complot", juste un pieux, très pieux mensonge.
Vous ne connaissez pas les déclarations de Wesley Clark, on dirait.

"Moi, n'étant pas politologue même "de salon", cette affaire du monde bipolaire m'intéresse peu: ce qui m'importe c'est la question des valeurs et des causes profondes de l'adhésion individuelle à l'autoritarisme. Et en cela, on ne peut pas en vouloir à la TSR de produire des enquêtes: je rappelle que la TV produit aussi des reportages parfois complaisants envers ce régime, et aussi des documentaires à charge contre par exemple l'Ukraine du MAïdan, vous le savez bien."
Curieux de savoir quel documentaire la tsr a diffusé sur le Maïdan: celui où des Géorgiens avouent avoir été payé pour tirer sur la police ET les manifestants?
Ou un autre documentaire où on voit des policiers prendre feu sous les jets de cocktails molotov et... ne pas riposter?
Où l'enquête de Nekrassov sur Browder?
"régime": intéressant que vous repreniez le vocabulaire des impérialistes.

"Je ne voudrais pas terminer sans dire que l'anti-poutinisme n'est pas un anti-russisme, comme je le lis trop souvent."
Ben si, puisqu'une grande majorité des Russes veulent de Vladimir Poutine comme président.

"Mais quand des "Daniel" auront comme moi, préparé une chambre dans son propre logement en 2014-2015 pour loger de la famille et au cas où l'oblast de Kharkiv aurait été visé par l'armée sans insignes de VVP, alors il comprendra ce que certaines familles ont vécu assez récemment."
Vous êtes complètement infecté par la propagande des nazis ukrainiens et de leurs commanditaires. Ce n'est plus de la crédulité, c'est de la rage. Par vos propos vous les soutenez inconditionnellement. Voici une image de leurs oeuvres et vous en êtes complice:
(Avertissement: n'ouvrez pas ce lien si vous n'avez pas l'estomac suffisamment accroché.)
http://alawata-rebellion.blogspot.fr/2015/07/une-annee-de-larmes-et-de-sang.html
L'armée russe n'est jamais intervenue en Ukraine, sinon les bandes nazies comme svoboda et praviy sektor auraient été anéanties et Ianoukovitch réinstallé à la présidence. Kharkov n'est pas dans le Donbass et la seule menace qui plane là-bas est celle des nazis.
Moi, aussi j'ai une chambre encore et toujours prête pour un membre de ma famille, un jeune homme qui pour l'instant se cache pour éviter d'être envoyé par le régime ukrainien comme chair à canon au Donbass. "Régime" car issu d'un coup d'Etat.
Vous parlier de droitisation: vous y participez par votre soutien aux nazis.

Au plaisir de ne plus lire vos déballages de propagande anti-russe.

Écrit par : Daniel | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Heureusement il y a parfois des parenthèses dans la propagande anti-russe:
https://www.franceinter.fr/emissions/ca-peut-pas-faire-de-mal/ca-peut-pas-faire-de-mal-10-mars-2018

Écrit par : Daniel | 10/03/2018

Répondre à ce commentaire

Les Etats-Unis ont été en guerre 218 fois des 239 années de leur existence.

Dans un article chapeau de Mme H.R.-F. ,

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/02/15/la-violence-entre-fait-divers-et-crimes-de-masse.html

J avais écrit ce texte publié dans le lien ci dessus:

Mme H.R.-F. a dit à raison:"(...)Certes, la violence est intrinsèque à l’être humain, on ne le sait que trop avec les sévices infligés à nombre de populations victimes de guerres(...)

Et si ceux sont les Etats Unis les premiers grands fouteurs de m.... et de guerre dans la planète terre ? Et que ceux sont eux les pires des pays qui infligent des sévices à de nombre immense de pays et populations? Pas étonnant donc que le monde pense de manière dominante que les Etats-Unis sont la menace mondiale #1 pour la paix globale.

Les Etats-Unis ont été en guerre 218 fois des 239 années de leur existence.
Un de leurs têtes "pensantes" a dit:""Nous sommes un peuple de la guerre. Nous aimons la guerre parce que nous sommes très bons à la faire. En fait, c’est la seule chose que nous savons faire dans ce putain de pays: faire la guerre, on a eu beaucoup de temps de pratique et aussi parce que c’est sûr que nous ne sommes plus capables de construire une machine à laver ou une voiture qui vaille un pet de lapin ; par contre si vous avez plein de bronzés dans votre pays, dites leur de faire gaffe parce qu’on va venir leur foutre des bombes sur la gueule…”" George Carlin


Il y a encore des Etats-Uniens (plus qu’on le croit) qui se posent toujours la question suivante: “Pourquoi tous ces gens dans le monde nous détestent-ils ?” A cette question la propagande yankee leur a bourré le crâne depuis des lustres en leur disant: “C’est parce qu’ils sont jaloux de nous, jaloux de notre liberté, jaloux de notre grandeur, jaloux de notre culture.”
Pathétique non ?…

218 guerres états uniens depuis leurs 239 ans d existence! Ce chiffre – sous réserve qu’il soit véridique – est édifiant ! Et dire que ces va-t-en guerre osent taxer l’Iran, la Russie, la Corée du Nord et Assad et bien d’autres pays de danger pour le monde…

Les Etats Unis guerriers et leurs vassalisés/alliés de l Otan sont LE plus grand cauchemar de la Terre!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 11/03/2018

Répondre à ce commentaire

Voici qui pourrait vous intéresser:
https://arretsurinfo.ch/lettre-ouverte-aux-dirigeants-de-la-ssr/

En particulier:
"Le diffuseur RTS est soumis à l’obligation d’informer le public de manière à ce que ce dernier puisse se faire l’idée la plus juste possible des faits ou d’un sujet (exigence de présenter fidèlement les faits), art. 4 al. 2 LRTV (RS 784.40).
Les émissions rédactionnelles doivent permettre au public de se faire sa propre opinion. Les vues personnelles et les commentaires doivent être identifiables comme tels, art. 4 al. 2 LRTV.
Le public doit aussi pouvoir reconnaître les commentaires sujets à controverse (Décision AIEP b.743, c.5.1)."

Écrit par : Daniel | 12/03/2018

Répondre à ce commentaire

En effet, Daniel, très intéressant et à lire absolument, merci!

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/03/2018

Répondre à ce commentaire

A toutes et à tous, je vous remercie prendre note que, suite à une remarque que m’a adressée par courriel, Jean-Philippe Ceppi de la RTS, j’ai modifié l’intitulé de mon sujet relatif à l’émission de
« Temps Présent » du 8 mars dernier évoqué aussi dans cette Lettre ouverte.

Monsieur Ceppi m’a fait remarquer que je le citais à tort alors que je ne le cite pas dans mon intitulé de sujet de blog. J’ai, par contre, employé le terme « dixit » qui pouvait, en effet, prêter à confusion, même si je n’avais pas mis entre guillemets ce qui le précédait.

Je l’ai donc remplacé par « selon ».

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ma chère Hélène,
Nous connaissons tous objectivité et surtout ta franchise.Aussi je préfère ne pas répondre à certains ici qui ne connaissent pas la Russie me semblent t-il que par le canal de médias...Aussi pour avoir parcourus la Russie depuis 1978 (URSS) et avoir fait mes études dans une des plus grande université US (Yale) je vais une fois de plus relayer ton article...et j'aimerai bien que tous les zamis suisses et autres vous veniez un peu parler de ce sujet!
Entendre parler dans le sens du vent comme de bons bobos j'en ai ras le faitout parfois..
Merci Hélêne
Ton post sera ici: https://www.facebook.com/Realiste7373

Écrit par : Charrier | 12/03/2018

Répondre à ce commentaire

En réponse à une remarque que m’a adressée Jean-Philippe Ceppi de la RTS:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/03/12/en-reponse-a-une-remarque-que-m-a-adressee-jean-philippe-ceppi-de-la-rts.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 12/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.