16/03/2018

La Russie et son Président dont la RTS dresse le portrait, de mieux en mieux

 

Capture d’écran 2018-03-16 à 01.57.08.png

On peut ne pas aimer Vladimir Poutine, on peut en discuter comme cela ne manque pas de se faire dans le cadre de telle ou telle émission.

Mais lorsqu’il s’agit d’un téléjournal et de la mission confiée à ses collaborateurs de présenter un candidat à une élection présidentielle?

Même s’il s’agit d’un Président qui brigue un nouveau mandat, le téléspectateur est en droit d’attendre autre chose qu’une sélection aussi partiale d’images commentées, pour certaines, de la manière la plus méprisante pour un peuple entier.

Présenter Vladimir Poutine comme le boss du pays le plus alcoolisé du monde relèverait-il du code de déontologie journalistique?

Que sait de la Russie cette journaliste qui s’exprime, à partir de la 19ème minute de la video indiquée en lien ci-dessus?

Que sait cette journaliste de la Russie et de ses plus de 146 millions d’habitants issus de 170 groupes ethniques différents?

Que sait cette journaliste qui dresse le portrait de Vladimir Poutine en recourant à autant de raccourcis et de formules triées sur le volet sinon usées jusqu’à la corde?

Ah oui, à l’époque ça rigole avec Boris Elstine, nous rappelle-t-elle. Autant dire qu’elle sait de quoi elle parle tandis que tant de Russes luttaient pour trouver de quoi manger.

Alors quand on l’entend énoncer, à propos de Vladimir Poutine, que même ses voeux de Nouvel An donnent envie de se pendre, ce sont ces Russses qui se sont suicidés, faute d’avoir pu trouver comment faire vivre leur famille, qu’elle insulte.

Si informer consiste à dire de celui qui a redressé une Russie pillée et humiliée, que son côté mâle dominant plaît beaucoup dans un pays encore très homophobe, la RTS n’honore ni l’information ni la Suisse qui la finance.

 

Commentaires

Il est en effet frustrant de voir autant de mauvaise foi en Occident contre un dirigeant qui est l`un des rares a vraiment vouloir la paix et la justice régner sur cette planete. Je n`exagere pas car, parmi les dirigeants des "grandes puissances" Poutine est probablement le seul qui soit indépendant de groupes d`influence plus-ou-moins occultes dont les intérets n`ont rien a voir avec ceux des peuples. Sale temps pour les hommes de bonne volonté.

Écrit par : JJ | 16/03/2018

Non, JJ, vous n'exagérez pas, même l’intitulé de ce sujet de blog écrit début février 2014 et publié dans la sélection des blogs de la «  Tribune de Genève » , version papier vous donne raison:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/08/vladimir-poutine-ne-vous-deplaise1-252906.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/03/2018

Ah si la RTS savait informer, cela aurait fait la une , bien sûr. Merci de ce rappel. En fait chacun, dans son domaine d'intérêt (je ne parle même pas de spécialiste) peut vérifier, jour après jour la pauvreté de l'analyse, la rareté des recherches fouillées et documentées. En fait la RTS n'est que trop souvent la "collectionneuse"-rapporteuse des on-dit et des rumeurs. Si on y ajoute les parti-pris, les préjugés , on est loin de la mission qu'elle prétend accomplir. Poutine, Trump, et d'autres sont l'illustration de tant de préjugés honteusement répétés et entretenus.
Merci de l'avoir rappelé, merci de ce cri du coeur qui nous rappelle que le peuple russe mérite mieux que ces rumeurs à l'emporte pièce. Et surtout , merci de continuer, de ne pas baisser les bras.

Écrit par : uranus2011 | 16/03/2018

Merci à vous, uranus2011.

C’est, en effet, un cri du coeur, vous l’avez perçu de la manière la plus juste qui soit.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/03/2018

Oui, bon quand on sait qui est la journaliste en question, on zappe. Ses "portraits" et ses commentaires sont toujours nauséabonds quand le personnage ne correspond pas, entre autres, à la "ligne" de notre chère télévision.

Écrit par : Madeleine | 16/03/2018

Les médias suisse-romands ont toujours étés faux-culs.
Ils se sont toujours alignés sur la politique française, qui a toujours été une catastrophe, qui n’a de libre plus que son nom. Les médias suisse-romands, c’est la misère : ils n’osent exprimer d’idées qui s’éloignent quelque peu de la Pensée Unique. Il se mettent toujours du côté du plus fort, ou du moins du côté financièrement plus intéressant. Ces romands, me font penser à des enfants sans caractère qui ne peuvent se séparer du sein de leur mère. dégoûtant.

Écrit par : Richard Kohler | 16/03/2018

C'est une très ancienne histoire, celle du mépris des occidentaux à l'égard de la Russie. [Avant elle - de la Byzance.] L'exemple tellement plus illustratif, qu'il est improvisé en passant : « La mort d'un Français est un événement dans le monde moral ; celle d'un Cosaque n'est guère qu'un fait physiologique : une machine fonctionnait qui ne fonctionne plus ».
In : Ernest Renan, " L'Avenir de la science - pensées de 1848 ", éd. Calmann-Levy, 1990, p. 522.


Écrit par : Pavel Katchalov | 16/03/2018

Oui, bien triste tout cela, Pavel... et cependant vrai.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/03/2018

Je comprends que lorsqu'on voit M. Poutine tel que l'idéalise JJ dans son commentaire ci-dessus, l'on soit un peu choqué par le commentaire de la journaliste ! Je concède que la phrase relative au "pays le plus alcoolisé du monde" ne soit pas forcément du meilleur goût. Pour le reste, l'image donnée de V. Poutine correspond assez largement à l'idée que je me fais du personnage. J'ajoute que l'éventuelle détestation que peut inspirer V. Poutine n'enlève strictement rien au peuple russe, largement martyre, comme chacun le sait. Tous les thuriféraires du "Maître du Kremlin" seraient bien inspirés de s’interroger sur leur propre comportement lorsqu'ils salissent sans discernement l'ensemble d'une profession qui demeure, jusqu'à nouvel avis, honorable !

Au fait, est-ce que les journalistes de Sputnik sont moins "faux-culs" que les nôtres, pour reprendre le mot de M. Kohler ?

Écrit par : Michel Sommer | 16/03/2018

Une Larme pour tout ce gâchis qui va nous mener à des escalades incontrôlables voire même à une possible 3 ème guerre mondiale. Les anciens nous disent qu ils avaient vécu ce même "climat infecte" à la prélude de la 2 ème guerre mondiale.

Hitler - Mussolini - Hirohito sont remplacés par leurs clones du 21ème siècle, je vous laisse imaginer qui sont ils aujourd hui!

En tout cas, ce n est nullement ni la Russie ni l Iran ni le Yémen ni la Syrie ni l Irak ni la Libye ni la Corée du Nord non plus qui font tout pour un tel "nom sexy, le WW3"...

https://www.youtube.com/watch?v=2cXe4n3inFw

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/03/2018

Merci à Vous, Mme H.R.-F.
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 16/03/2018

Merci de cet intermède musicale bienvenu, Charles 05.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/03/2018

Mensonges, la rts colporte les mensonges comme les anophéles la malaria. Ils se croient tout permis maintenant que NO BILLAG a été refusé. J'agonis d'insultes cette presse pourrie avec ces mensonges éhontés.
Rappelez-vous les déclaration d'Udo Ulfkotte avant son assassinat. Et cette fois pas par les Russes.
Exemple de mensonge (la main dans le sac):
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/12/23/alcool-comment-la-population-mondiale-boit-elle_4545379_4355770.html
Ou encore:
http://www.cityzeum.com/ar/les-pays-ou-l-on-consomme-le-plus-d-alcool-au-monde

Nous avons une presse complètement pourrie. Il y a pourtant un article du code pénal qui interdit l'insulte à un Etat et à un chef d'Etat étranger....

"Art. 296: Outrages aux Etats étrangers
Celui qui, publiquement, aura outragé un Etat étranger dans la personne de son chef, dans son gouvernement ou dans la personne d’un de ses agents diplomatiques ou d’un de ses délégués officiels à une conférence diplomatique siégeant en Suisse ou d’un de ses représentants officiels au sein d’une institution interétatique ou de son organisation établie ou siégeant en Suisse, sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire."

Pourriture.

Dans l'affaire Skripal, aucune preuve, rien, des accusations qui ne reposent sur rien. Le novichok est déjà un mensonge, car il y a plusieurs molécules sous ce nom, des composés organophosphorés qui ont apparemment tous la même base que le sarin. Et d'abord tout repose sur les déclaration du régime britannique. D'abord on avait mentionné le fentanyl. La bonne blague. Quand un crime est commis, il y a une enquête et c'est à la justice de faire son travail (police judiciaire, procureur, juge). Ici RIEN. On nous ballade: le produit se trouvait dans ou sur la voiture, puis dans l'attaché-case de la fille. Faudrait savoir!
Et le mobile? Il est où le mobile?

Oui, cette presse pourrie fait feu de tout bois pour préparer les populations occidentales à la guerre. Pourriture.

En attendant sur France3, heureuse surprise, un témoignage d'un habitant de la Ghouta disant que cela fait 3 semaines qu'il cherche à partir avec sa famille, mais que les terroristes l'en empêchaient.
Et sur tf1, un reportage sur Mossoul ouest complètement rasée avec encore des cadavres sous le décombes, comme à Raqqa. La presse pourrie n'a jamais parlé de ces civils massacrés par les bombes ussa. Comme pour le Yémen.

Écrit par : Daniel | 16/03/2018

@Daniel,

La Ghoutta!

Les "Rebelles" de la Ghoutta semblent avoir demandé à la Russie de négocier avec afin de organiser leur sortie de la Ghoutta du moment où 70% est enfin sous l autorité de l Etat Syrien.

On vous a dit que Poutine dit ce qu il va faire et fait ce qu il a dit, c est autant clair et simple que ça!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/03/2018

"Je concède que la phrase relative au "pays le plus alcoolisé du monde" ne soit pas forcément du meilleur goût."
Il n'est pas question de goût, mais de mensonge. Mais apparemment vous ne savez pas faire la différence et vous avec cru que c'était vrai sans avoir jamais vérifié. Que doit-on penser de vous? Que vous êtes prêt à avaler toutes les sornettes débitées par cette presse pourrie.

"Pour le reste, l'image donnée de V. Poutine correspond assez largement à l'idée que je me fais du personnage."
Pas étonnant. Voir mon commentaire ci-dessus.

"J'ajoute que l'éventuelle détestation que peut inspirer V. Poutine n'enlève strictement rien au peuple russe, largement martyre, comme chacun le sait."
Ce même peuple russe qui soutient sans faille son président.
Martyre? Oui, sous Eltsine. Quand la Russie était livrée au pillage pour le plus grand bénéfice de quelques uns. Poutine défend les intérêts de son peuple, pas celui des multinationales.

"Tous les thuriféraires du "Maître du Kremlin" seraient bien inspirés de s’interroger sur leur propre comportement lorsqu'ils salissent sans discernement l'ensemble d'une profession qui demeure, jusqu'à nouvel avis, honorable !"
Selon votre échelle de valeurs, il est donc "honorable" de rapporter des mensonges. C'est noté.

"Au fait, est-ce que les journalistes de Sputnik sont moins "faux-culs" que les nôtres, pour reprendre le mot de M. Kohler ?"
Trouvez-nous une seule information mensongère dans Sputnik.

La démocratie politique repose sur le principe de la séparation des pouvoirs. Celle-ci n'existe plus en uk, ni dans les pays qui emboîtent le pas à celui-ci. Ce sont des dictatures.

Et il y a le boycott du stand russe - invité d'honneur! - du salon du livre de Paris par le dictateur. Ah oui, faire la différence entre le peuple russe et son Président, quelle blague!

Écrit par : Daniel | 16/03/2018

Bien que tout le monde sait que l USA est un pays guerrier qui a fait 218 guerres extra-territoriales pendant leur 250 ans d existence et que leur première sale Guerre était d avoir fait la peau aux peaux rouges!

Néanmoins, il ne faudrait pas oublier que les deux grandes guerres mondiales étaient entièrement l’œuvre de la Grande Bretagne. La troisième dite WW3 le sera aussi. Suivez mon regard et jugez le comportement de Theresa May à l égard de l Affaire Skirpal qui est à assimiler à un cirque dans le parlement british avec des clowns de bas niveau...

Écrit par : Charles 05 | 16/03/2018

Les Rohingyas, encore un bel héritage des British. Sont vraiment indécrotables... Et cette RTS, en effet depuis le plantage de No Billag, a mis le turbo dans la dégueulasserie.

Écrit par : Laurent Lefort | 17/03/2018

Daniel soulève une idée intéressante. Ne pourrait-on pas porter à la connaissance de l'ambassade de Russie, les propos tenus par (...) Rochebin ?

Écrit par : Laurent Lefort | 17/03/2018

Laurent Lefort,

Même si Darius Rochebin a cautionné le portrait dressé de Vladimir Poutine par ses deux collaboratrices, les propos que l’on entend sont ceux de Martyna Chyba, qui a préparé ce bel aperçu de la Russie et de son Président avec sa consoeur Cécile El Alily.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/03/2018

Et lors d'un des 19 30, les anti-Poutine présentés étaient des LGBT, certainement financés par Soros. C'est vraiment une misère cette RTS.

Écrit par : Laurent Lefort | 17/03/2018

C'est un peu triste à dire, mais l'engouement de la TSR pour Tarik Ramadan (à l'époque, bien sûr, où il était également le seul à être "intellectuel genevois" pour nos journaux) en dit long sur les partis pris et la clairvoyance de cette institution.

Écrit par : Mère-Grand | 17/03/2018

La Convention internationale d Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) stipule et oblige de transmettre un échantillon aux pays ou aux personnes présumés coupables mais innocents jusqu au preuve contraire.

Alors que Londres a refusé catégoriquement de transmettre à Moscow un échantillon de ce novitchok! Londres a directement saisi l’organe de contrôle des armes chimiques, en contournant Moscou. Faut il rappeler que ce même organe a toujours refusé de se déplacer en Syrie et il n a suit que les "conclusions(?!)" desdits "fameux" Casques blancs? Donc les résultats de l affaire Skripal comme ceux de l utilisation présumée des armes chimiques par le Gvt Syrien, ces résultats promettent d’être sans surprise puisque le "criminel" a été décidé avant de lancer l affaire, suivez mon regard!

Le défi lancé à Moscow est que cette dernière n a pas encore accepté d admettre et de réagir plus fermement en réponse à ce CONFLIT qui existe de toute façon contre elle, conflit imposé à la Russie en dehors de sa propre volonté d inventer des conflits contre l Occident.

Afin d éviter le pire, surtout que le pire est certes à venir, crever l abcès n est il pas le moindre des maux? De surcroît, ce vieil adage ne dit il pas: "C est mieux de crever un abcès même avant qu il devienne mûr, alors quand il sera enfin bien mûr, il est temps de faire".

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2018

M. Macron, tu boudes?

Macron a boudé le Stand de la Littérature Russe lors de l inauguration du Salon du Livre à Paris( 16 au 19 mars 2018) qui met à l honneur la Littérature Russe, nous disent ils! .

ça ne nous étonne pas et pourquoi l a t il fait? Il l a fait parce qu on lui a demandé de faire. Et ceci en solidarité avec Theresa May à cause de l "implication confirmée" de la Russie, nous disent ils, dans l affaire Novitchok/Skripal.

Alors Macron et à la dernière minute a décidé de bouder et de ne pas visiter le stand russe et ça ne nous étonne pas! Il a fait ce qu on lui demande de faire c à d les marchands d armes, les banquiers et les vendeurs de gilets de sauvetage et de des géants pneumatiques qui font la navette dans la plus grande cimètière du monde et à ciel ouvert, la Mer Méditerranée.

Si Vladimir Poutine riposterait et annulerait l'invitation faite à Emmanuel Macron au Forum économique de Saint-Pétersbourg, tous les Mé(r)dias vont traiter Poutine de "fouteur de m...., de Stalinien et de fou dangereux et sans éducation ...etc". Alors, il vaudrait mieux que Poutine annulerait la visite de Macron avant que ce dernier fasse son bras d honneur et qu il l annule lui même, non?

In fine, la Russie a besoin de l'Europe, mais l'Europe a plus besoin du gaz russe...Imaginons que La Russie (et Poutine) utiliseraient cet arme, de quoi on les traiterait, une fois de plus?

Bien à Vous.
Charles 05·

NB: M.Raffarin, il vaut ce qu il vaut mais c est un ancien PM de la France, qui a critiqué Theresa May et l alignement trop vite et trop gros de Macron au sujet de la Russie et l affaire Skripal.

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2018

Alerte!
Les autorités russes ont noté des préparatifs d'agression ussa contre la Syrie.
On peut penser que c'est pour cette nuit ou demain histoire de participer à leur manière à l'élection présidentielle russe.
https://fr.sputniknews.com/international/201803171035536535-usa-frappe-syrie/

Et voici qui ces salopards soutiennent:
https://fr.sputniknews.com/international/201803171035543439-damas-pilonnage-morts/

Et à l'instant sur Francepourrie2 le bashing du Président russe continue.
La Russie ne serait pas un pays démocratique...

Sur l'affaire Skripal, un éclairage tout différent:
http://theduran.com/strange-case-russian-spy-poisoning/

Écrit par : Daniel | 17/03/2018

@Daniel,

Il n est pas exclu que les USA ont d ores et déjà installé plusieurs bases militaires en Syrie (une vingtaine) comme aussi dans la méditerranée via leurs porte-avion et la Grèce...etc.... A ne pas oublier qu en Turquie (malgré les déclarations anti-otan d erdog-ane), les bases militaires OTAN/USA en existent et Erdog-an participe avec l Otan et Israel à des exercises militaires sous le chapeau de l Otan.

Pour la Russie, avancer cette info (attaque imminente contre la Syrie) la veille des Elections présidentielles russes est un jeu quitte ou double.

Soit que cette info (vraie ou fake?) risquerait de perturber les citoyens Russes à aller voter (abstention) soit que les USA/Turquie/Israel lanceraient une "escarmouche" légère ou lourde contre la Syrie et ça égratinerait la réputation de la Russie vis à vis de son alliée la Syrie.

Tout dépend de l efficacité de la couverture aérienne syrienne fournie par la Russie ainsi que l efficacité de la base militaire russe à Tartous et de la base aérienne Hmeimem. C est un jeu quitte ou double comme cité ci dessus.

On verra bien!
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/03/2018

Les commentaires sont fermés.