21/03/2018

Emmanuel Macron à Vladimir Poutine, message et posture

macron%20à%20poutine[384].jpg

Inutile de rappeler combien chacune et chacun, le plus souvent, interprète une situation, un fait, un événement selon ses préférences, ses tendances ou autres références. C’est bien là ce qui permet le débat pour autant que celui-ci ne dégénère pas en pugilat.

En l’occurrence, il apparaît dans ce communiqué du Pôle presse de l’Elysée, que les voeux adressés à Vladimir Poutine par son homologue français ne se limitent pas à de simples félicitations.

Nombre d’allusions les émaillent de manière tendancieuse.

Par exemple, en quoi Emmanuel Macron est-il habilité à s’exprimer sur la modernisation politique, démocratique, économique et sociale du pays, en l’occurrence, celui de citoyennes et de citoyens russes et non de celles et ceux qui l’ont élu lui-même?

Pour le reste et en conclusion du message adressé au Président russe, le Président français rappelle la base clarifiée qui serait si souhaitable pour la coopération entre l’Europe et la Russie.

Il fallait tout de même y songer sinon oser. En d’autres termes, à la Russie l’opacité, à l’Europe -sinon à la France- la transparence? 

Au-delà du message d’Emmanuel Macron, c’est sa posture qui ouvre au débat.

 

Commentaires

« Nombre d’allusions les émaillent de manière tendancieuse ». Vous êtes bien gentille, Mme Richard-Favre. Avez-vous oublié que cet individu s’est solidarisé avec ces dames May et Merkel pour accuser le Président Poutine d’assassinat ? J’ai d’ailleurs dit dans deux commentaires ce que je pensais de cette affaire montée de toutes pièces sur base de russophobie hystérique.

Écrit par : Michel Mottet | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Imposture!
Nouvelle recommandation des spécialistes du changement des mentalité très à la mode avec le leitmotiv "transition" en tout et pour tout.

Il y avait Hollande l'imposteur (jacques Cotta)
L'imposteur Macron est vraiment l'héritier du précédent président. Toute sa personne officialise la fonction d'imposteur.

Macron est un homme sans éducation et sans réelle culture.
Son esprit naturel d'ingérence est inadmissible.
Souvent on missionne des larbins zélés pour cette tâche.
Les sous-entendus ne sont pas propres à la diplomatie ni ne lui sont constructifs .

Écrit par : Beatrix | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir,

Emmanuel Macron ne tient pas en place lorsqu'il est en face de Vladimir Poutine.

Il y avait les fameuses 50 nuances de gris ; avec ke président français, il n'y a pas de nuances mais une seule couleur : это голубой человек.

Écrit par : Sylvia | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Sauf erreur de ma part et dans l impossibilité de pouvoir agrandir le communiqué du Pôle presse de l’Elysée, donc de Macron à Poutine (capture d écran dans l article chapeau de Mme H.R.-F.), Macron donne des leçons ( ou ultimatum?) à Poutine comment ce dernier devrait se comporter en Syrie et en Crime!!

On nous dit qu il s agit d un communiqué de Félicitations! Détrompons nous,
c est un communiqué d Insulte à Poutine venant d un Ignare de la Diplomatie qui devrait, en principe, être productive surtout pour l Intérêt de la France, ce qui n est nullement le cas. Macron fait ce qu on lui demande de faire sans réfléchir et dans 45 jours il ira faire un pèlerinage aux States pour faire le Salam Alek à l Idiot de Trump!

Bien à Vous.
Charles 05
Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Est ce du hors sujet? Si c est le cas, pardonnez moi Mme H.R.-F. et ne publiez pas ce lien!

En parlant de la garde en vue puis la mise en examen de Sarkosy. A mon humble avis, ça finir par une masquerade, tout ce cirque!

Par contre, écoutez cette autre Masquerade sublime d Aram Kachaturian!

https://www.youtube.com/watch?v=ZNqMnfCxxC4

Écrit par : Charles 05 | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Merci de cette superbe « Masquarade » d’Ara Khachaturian, Charles 05.

Il est vrai que ce commentaire aurait été plus adapté au précédent sujet de ce blog mais comme j’ai retenu le commentaire de Jean-François Leroux relatif à Emmanuel Macron et posté sous le sujet concernant Nicolas Sarkozy, cela compensera :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Et pour clore ce « hors-sujet » de Charles 05, voici ce que nous dit Wikipedias de l’oeuvre de Mikhaïl Lermontov et de sa musique de scène composée par Aram Khachatourian:

«  La pièce est donnée le 21 juin 1941 au Théâtre Vakhtangov de Moscou avec la musique de scène composée par Aram Khatchatourian à la demande de Ruben Simonov2. Mascarade fut la dernière production montée par le théâtre avant l'invasion de l'URSS par l'Allemagne. La série de représentations fut de ce fait écourtée. Khatchatourian a dédié la valse à la comédienne qui jouait le rôle de Nina, Alla Kazanskaya »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mascarade_(Lermontov)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 21/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ce communiqué est une ordure, une insulte. Lisez bien, il ne félicite pas le Président Poutine pour son élection.
Il se préoccupe des CIVILS d'Afrine et de la Ghouta? Et les CIVILS du Yémen tués par des armes made in France?! Bah, du moment que ça rapporte les CIVILS ne sont que des dégâts collatéraux sans importance.
Les frontières reconnues de l'Ukraine? Et les frontières reconnues de Chypre, de la Serbie, et de la Syrie? S'asseoir sur les référendums, tradition et trahison françaises.
Nabot Léon en campagne de Russie. On sait ce qui s'est passé en 1812.

Écrit par : Daniel | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Il n'y a aucune doute que l'Europe, sous l'influence américaine, a tout fait pour pousser la Russie hors de son champ d'amitié. Elle en paiera probablement un prix élevé.

Écrit par : Mère-Grand | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

"Inutile de rappeler combien chacune et chacun, le plus souvent, interprète une situation, un fait, un événement selon ses préférences, ses tendances ou autres références. C’est bien là ce qui permet le débat pour autant que celui-ci ne dégénère pas en pugilat."

A lire les quelques commentaires déjà publiés, j'ai bien peur qu'en affirmant des vues contraires, le débat dégénère en pugilat. Néanmoins, pour faire très court, je constate une fois encore qu'il y a d'un côté le blanc et le gentil Poutine opposé à la noirceur de l'ensemble de ses homologues occidentaux...

A lire enfin Daniel ci-dessus, je me dis que Gérard Depardieu a eu bien raison de prendre la nationalité russe...

Écrit par : Michel Sommer | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Sommer, vous souhaitez parler de l'augmentation du CSG pour les retraités, de quelques milliards, pour permettre la réduction de l'ISF pour les plus riches, de la part de Jupiter ? Pluton lui conviendrait mieux, puisque celle-ci a été déclassée de planète à planète naine.

Alors oui Depardieu a bien fait de se tirer.

Écrit par : Laurent Lefort | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Laurent Lefort,

Merci de respecter l’identité sous laquelle les personnes qui commentent se présentent. Vous avez un prénom, Monsieur Sommer en a aussi un.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Promis chère Madame Hélène Richard-Favre, la prochaine fois j'utiliserai "Son Altesse Royale Michel Sommer" pour l'interpeller.

Écrit par : Laurent Lefort | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Mais pourquoi en rajouter, Cher Monsieur Laurent Lefort? Est-ce vraiment utile, à défaut d’être, peut-être de l’humour? Je nous laisse au bénéfice du doute, oui, nous toutes et tous ici et pas vous seul...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Imaginons un seul instant une lettre dans "l'autre sens", pour simplifier avec le même contenu, i.e. de Poutine à Macron. Qu'en diraient les Français ? Poser la question, pour moi, c'est en relever le côté incongru pour ne pas dire parfaitement méprisant. Le peuple russe ne mérite pas un tel traitement.

Écrit par : uranus2011 | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

C’est exactement ce qui vient à l’esprit, uranus2011.

Merci de ce commentaire et d’autres, de même teneur, qui l’ont précédé.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/03/2018

Faites gaffe, Laulau, si vous faites l'impertinent, vous allez vous faire gronder.

Écrit par : J'offre une pomme à la maîtresse | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Mme Richard-Favre nous parle d'un communiqué de presse de l'Elysée après l'élection de V. Poutine, et, vous M. Lefort, vous venez me parler de CGS et d'ISF. Où est le rapport entre le président russe et la CSG ? J'ai cru comprendre que pour vous, M. Macron n'était pas un astre mais un désastre ; dans ces conditions, attendez, pour vous déverser, qu'on parle de politique interne française.

Quant au communiqué de l'Elysée, chacun reste libre de l'interpréter à sa manière, d'y approuver ou d'y déplorer des termes ou des formulations.

Vous savez enfin sans doute très bien que la diplomatie et la politique - derrière des manières policées - sont un vaste terrain d'affrontement où tous les coups sont (presque) permis.

Ce qui peut signifier, entre autres, que pour M. Macron, avoir été banquier est une tare indélébile, alors que juste oser s'interroger sur le passé de M. Poutine au KGB relèverait de l'insulte, au mieux de l'incongruité.

Donc pour vous, le monde est ou noir ou blanc ! On ne vous demande pas d'imaginer cinquante nuances de gris ; mais de temps en temps, une seule vous siérait bien.

Et pour m'interpeller mon prénom ou Monsieur seront suffisants.

Écrit par : Michel Sommer | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Je note au passage Madame Favre, que la remarque ne vaut que pour moi, puisqu'un troll peut aisément me donner des ptits noms en toute quiétude.

Sa Seigneurerie Michel Sommer déclare "Je constate une fois encore qu'il y a d'un côté le blanc et le gentil Poutine opposé à la noirceur de l'ensemble de ses homologues occidentaux". Je ne faisais que rebondir...

Et bien entendu que d'être un ancien banquier de chez Rotschild devrait être une tare indélébile pour nimporte qui, ce sont les plus gros mafieux de la planète. Mais par pour un chantre d'une pseudo gauche comme vous.

Et j'imagine que Poutine a certainement envoyer nettement moins de monde de vie à trépas, en tant qu'ancien agent du KGB, que n'a pu le faire Macron en tant que banquier d'affaire. Sans parler de tous les gouvernements français successifs qui ont des centaines de morts d'agriculteurs ou de représentants des forces de l'ordre sur la conscience.

Cinquante nuances de gris est l'archétype d'une grosse bouse qui siet à tout accro de violence sexuelle. Ramadan a du l'apprécier tout comme vous.

Écrit par : Laurent Lefort | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

Laurent Lefort,

Tout de même, vous n’allez pas vous comparer à un troll, venu ici mettre un peu de légèreté qui me vise aussi, au cas où cela vous aurait échappé :-)

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 22/03/2018

"M. Macron n'était pas un astre mais un désastre"
https://youtu.be/NNDgsw39m9s
Avoir un tel personnage à la tête d'un Etat, c'est inquiétant, non?

"dans ces conditions, attendez, pour vous déverser, qu'on parle de politique interne française."
Nenni, du moment que l'autre se mêle de politique interne russe, toute réciprocité est non seulement bienvenue, mais s'impose d'elle-même.

"Quant au communiqué de l'Elysée, chacun reste libre de l'interpréter à sa manière, d'y approuver ou d'y déplorer des termes ou des formulations."
Non, môssieu, le message est très clair et il n'y a pas de multiples manières de l'"interpréter".

"Vous savez enfin sans doute très bien que la diplomatie et la politique - derrière des manières policées - sont un vaste terrain d'affrontement où tous les coups sont (presque) permis."
Etonnant, vous justifiez ici les mensonges, les assassinats, les coups montés et les pires saloperies du moment que la fin justifie les moyens.
La vérité, totalement négligeable, la justice, qu'est-ce que c'est?, seule compte le pouvoir de domination total, plus de morale, la seule référence: le crime.

"Ce qui peut signifier, entre autres, que pour M. Macron, avoir été banquier est une tare indélébile,"
Certes non, mais il faudrait nous expliquer où sont passés les millions qu'il a accumulés losqu'il travaillait pour la banque.
https://www.les-crises.fr/m-macron-a-bien-claque-un-smic-par-jour-pendant-3-ans-20-questions-a-lui-poser-sur-des-bizarreries-sur-son-patrimoine/
https://www.les-crises.fr/emmanuel-macron-36-millions-deuros-de-revenus-cumules-patrimoine-negatif/

" alors que juste oser s'interroger sur le passé de M. Poutine au KGB relèverait de l'insulte, au mieux de l'incongruité."
Si ce n'est pas de l'insulte, alors pourquoi n'a-t-on jamais osé s'interroger sur le passé de Bush chef de la cia, ou de Trump qui a fait faillite comme entrepreneur...
Le problème est qu'on ne "s'interroge" pas le passé du Président Poutine, mais qu'on l'évoque à charge, comme si c'était une tare. Et que systématiquement on passe sous silence ses discours. On préfère les "interpréter". Toujours dans le même sens.

"Donc pour vous, le monde est ou noir ou blanc ! On ne vous demande pas d'imaginer cinquante nuances de gris ; mais de temps en temps, une seule vous siérait bien."
La vérité = blanche
Le mensonge = noir
Gris = ???????
Colin Powell devant l'onu, quelle nuance?

Et comment "interprétez"-vous cette déclaration:
"«Je l'ai félicité pour la victoire, la victoire à l'élection, a expliqué le locataire de la Maison blanche. Je lui ai téléphoné étant donné que prochainement nous pourrions nous voir, et parler des armes et de la course aux armements.» En parlant de la rivalité entre les deux pays dans ce domaine, le dirigeant américain a affirmé: «Nous ne laisserons jamais personne ne serait-ce que se rapprocher du niveau auquel nous nous trouvons»."

Pas de chance, les ussa ne sont plus invincibles. Après avoir déclaré que l'annonce des nouvelles armes russes étaient du bluff (= mensonge = noir), maintenant ils déclarent: "«Nous n'avons aucune protection pouvant empêcher l'utilisation d'une telle arme contre nous, c'est pourquoi l'effet dissuasif sera notre réponse». La réaction des USA à une utilisation hypothétique de l'arme hypersonique, selon John Hyten, serait une frappe nucléaire."

"Le monde est devenu multipolaire mais les USA doivent conserver une domination militaire totale sur les autres pays, a déclaré le général."
Pour le bien de l'humanité? Ou pour le bien des multinationales et d'une élite cosmopolite qui se fichent totalement de la vie du troupeau et qui utilisent les terroristes pour asseoir leur domination?

Vous connaissez l'avertissement de Wesley Clark?

Vous savez ce que signifie l'inversion de toutes les valeurs et la volonté de puissance, ou bien?

Écrit par : Daniel | 22/03/2018

Répondre à ce commentaire

A Daniel

"Sa Seigneurerie" était inutile, mais puisque cela semble vous faire plaisir...

Ensuite, à vous lire je n'ai pas l’impression - mais rassurez-moi au besoin - que le sens du verbe "interpréter" vous soit vraiment familier ;une fois vous déclarez, à propos de M. Macron, qu'il n'y a rien a interpréter et plus bas vous me demandez d'interpréter une déclaration. Et si je vous réponds qu'il n'y a rien à interpréter", comment le prendrez-vous ?

Et puis, vous semblez vous étouffer parce que l'on évoque le passé de M. Poutine à charge - je vous cite. Que faites-vous d'autre lorsque vous parlez de M. E. Macron ?

J'aime les citations et je ne suis pas un donneur de leçons, ce qui m'autorise à citer Albert Jacquard, le célèbre généticien et essayiste qui a dit :"La vérité ne se possède pas, elle se cherche."

Écrit par : Michel Sommer | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

""Sa Seigneurerie" était inutile, mais puisque cela semble vous faire plaisir..."
Merci de nous fournir la preuve que vous ne savez pas lire.

"Ensuite, à vous lire je n'ai pas l’impression - mais rassurez-moi au besoin - que le sens du verbe "interpréter" vous soit vraiment familier ;une fois vous déclarez, à propos de M. Macron, qu'il n'y a rien a interpréter et plus bas vous me demandez d'interpréter une déclaration. Et si je vous réponds qu'il n'y a rien à interpréter", comment le prendrez-vous ?"
Et vous confirmez que vous ne savez pas lire. J'ai écrit "interpréter" et non interpréter.
En outre vous ne répondez pas à mes questions. Bref, c'est bien vous qui ne cherchez rien, mais avalez ce que la presse pourrie vous fait avaler.
Un exemple de presse corrompue:
https://www.les-crises.fr/le-monde-tronque-une-information-capitale-de-laffaire-skripal-la-creation-d-une-no-news/

"Et puis, vous semblez vous étouffer parce que l'on évoque le passé de M. Poutine à charge - je vous cite. Que faites-vous d'autre lorsque vous parlez de M. E. Macron ?"
Je répondrai à votre question quand vous aurez répondu aux miennes. Votre attitude méprisante a été bien notée.

"J'aime les citations et je ne suis pas un donneur de leçons, ce qui m'autorise à citer Albert Jacquard, le célèbre généticien et essayiste qui a dit :"La vérité ne se possède pas, elle se cherche.""
Sauf que ici vous ne cherchez rien. Vous condamnez, donnez des leçons, affichez votre mépris et ne répondez à aucune question qui vous est posée.

Écrit par : Daniel | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

"Et j'imagine que Poutine a certainement envoyer nettement moins de monde de vie à trépas, en tant qu'ancien agent du KGB, que n'a pu le faire Macron en tant que banquier d'affaire."

Un aveu Daniel ? Cette petite nuance de gris qui permettrait d'avoir des échanges plus sereins...

Il me semble qu'en droit, un crime ne saurait en excuser un autre. Si donc je comprends bien, nous avons affaire à deux criminels ?

Écrit par : Michel Sommer | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

""Sa Seigneurerie" était inutile, mais puisque cela semble vous faire plaisir..."
Merci de nous fournir la preuve que vous ne savez pas lire."
Merci de m'expliquer.

"Et vous confirmez que vous ne savez pas lire. J'ai écrit "interpréter" et non interpréter."
Merci de m'expliquer la subtile différence.

"En outre vous ne répondez pas à mes questions. Bref, c'est bien vous qui ne cherchez rien, mais avalez ce que la presse pourrie vous fait avaler."
Que savez-vous de moi et de mes lectures ?

Vous condamnez, donnez des leçons, affichez votre mépris et ne répondez à aucune question qui vous est posée.
Je ne donne pas de leçons et de toute façon vous semblez n'aimer ni en prendre ni en recevoir !

"Vous condamnez, donnez des leçons, affichez votre mépris et ne répondez à aucune question qui vous est posée."
Nuance ! Vous souhaitez - pour ne pas dire exigez - que je sois d'accord avec vous.

"Et j'imagine que Poutine a certainement envoyer nettement moins de monde de vie à trépas, en tant qu'ancien agent du KGB, que n'a pu le faire Macron en tant que banquier d'affaire."

Parfois vous imaginez, parfois vous interprétez avec des guillemets, parfois vous interprétez sans les guillemets, souvent vous allez chercher des "preuves" pour appuyer ce que vous avez décidé de considérer comme la vérité. Et même dans l'horreur, V. Poutine est moins coupable qu'E. Macron. Oui, c'est vrai vous avez de l'imagination.

Une dernière question, même si vous n'y répondez pas : votre pseudo est-il nécessaire à votre survie ou vous sentez-vous plus à l'aise en vous cachant ?

Écrit par : Michel Sommer | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

"""Sa Seigneurerie" était inutile, mais puisque cela semble vous faire plaisir..."
Merci de nous fournir la preuve que vous ne savez pas lire."
Merci de m'expliquer."
Il n'y a rien à expliquer, il suffit de savoir lire. Et il appert que vous ne savez toujours pas lire.

"Et vous confirmez que vous ne savez pas lire. J'ai écrit "interpréter" et non interpréter."
Merci de m'expliquer la subtile différence.
Lorsque vous aurez répondu à mes questions.

""En outre vous ne répondez pas à mes questions. Bref, c'est bien vous qui ne cherchez rien, mais avalez ce que la presse pourrie vous fait avaler."
Que savez-vous de moi et de mes lectures ?"
Ce qu'en disent vos diverses contribution sur votre blog. Plutôt anémique en ce moment. Trop occupé à venir donner des leçons sur le blog des autres.

"Vous condamnez, donnez des leçons, affichez votre mépris et ne répondez à aucune question qui vous est posée.
Je ne donne pas de leçons et de toute façon vous semblez n'aimer ni en prendre ni en recevoir !"
Alors c'est qu'en plus de ne pas savoir lire, vous ne savez pas écrire ni vous relire.
Quant à votre insinuation, je pouffe.

""Vous condamnez, donnez des leçons, affichez votre mépris et ne répondez à aucune question qui vous est posée."
Nuance ! Vous souhaitez - pour ne pas dire exigez - que je sois d'accord avec vous."
En aucun cas. J'attends que vous avanciez des arguments, ce que manifestement vous n'êtes pas capable ou ne voulez pas faire. La preuve, vous continuez à ne pas répondre à mes questions. Elles vous embarrassent tellement?!
Argument contre argument, voilà ce que j'attends et non des considérations hors-sujet qui empêche toute discussion par leur mauvaise foi ou par leur mauvaise foi.

""Et j'imagine que Poutine a certainement envoyer nettement moins de monde de vie à trépas, en tant qu'ancien agent du KGB, que n'a pu le faire Macron en tant que banquier d'affaire."
Parfois vous imaginez, parfois vous interprétez avec des guillemets, parfois vous interprétez sans les guillemets, souvent vous allez chercher des "preuves" pour appuyer ce que vous avez décidé de considérer comme la vérité. Et même dans l'horreur, V. Poutine est moins coupable qu'E. Macron. Oui, c'est vrai vous avez de l'imagination."
A nouveau vous ne savez pas lire. Ou vous oubliez immédiatement ce que vous venez de lire. Alzheimer? Binswangen? Triste.

"Une dernière question, même si vous n'y répondez pas : votre pseudo est-il nécessaire à votre survie ou vous sentez-vous plus à l'aise en vous cachant ?"
Une nouvelle fois vous bottez en touche. En quoi cela concerne-t-il les questions soulevées par le sujet exposé ici? En aucune façon. Ce n'est pas moi le sujet, NI les pseudonymes. Et depuis quand un prénom est-il un pseudonyme?
Vous ne débattez jamais. Ce qui revient à dire que vous venez bien pour donner des leçons depuis votre grandeur. Supposée. Cette absence de réponse aux questions posées montre soit une lâcheté, soit un sentiment de supériorité qui me fait bien rire.

Je reviens sur un de vos commentaire (qui est un jugement négatif adressé à certains commentateurs de ce blog):
"je constate une fois encore qu'il y a d'un côté le blanc et le gentil Poutine"
Oui, il est gentil, parce que si cela n'avait tenu qu'à moi, je n'aurais pas accepté que les "conseillers" occidentaux des terroristes pris dans la nasse à Alep et aujourd'hui à la Ghouta puissent se carapater ni vus ni connus. Je les aurais fait prisonniers et soumis à un procès pour terrorisme.
Mais bon je ne suis pas à sa place et tant mieux pour moi.

Écrit par : Daniel | 23/03/2018

Répondre à ce commentaire

Ahah! Corrections (ça m'apprendra à relire! mea culpa):
1) Argument contre argument, voilà ce que j'attends et non des considérations hors-sujet qui empêchent toute discussion par le dénigrement ou par leur mauvaise foi.
2) Binswanger.
3) Mais bon je ne suis pas à sa place et tant mieux pour moi. Et surtout tant mieux pour la Russie!

Et comme je parlais de la Ghouta:
https://muraselon.com/wp-content/uploads/2018/03/ghouta-1-750x430.jpg
Deux des 3 poches libérées. Il ne reste que Douma. Occupée par les terroristes de Jaish al-islam, qui jettent les homosexuels du toit des immeubles.
Pour savoir qui est qui:
http://www.voltairenet.org/article200130.html

Concernant le communiqué en tête de ce sujet, une émission aujourd'hui sur France5 a clairement dit que c'était une sorte d'insulte au Président Poutine, contraire à tous les usages diplomatique.
https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/saison-9/443161-integrale-catherine-ceylac-et-lucie-hovhannessian.html
La Russie à partir de 39' 30" jusqu'à 42' 00".

Écrit par : Daniel | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

A Daniel

Je renonce dès maintenant à poursuivre un dialogue avec vous, dialogue que j’estime stérile, d'autant plus qu'il a lieu sur un terrain qui n'est ni le vôtre ni le mien.

Si néanmoins, vous aviez d'autres remarques ou questions que vous souhaiteriez me soumettre, n'hésitez pas à le faire en utilisant l'adresse que vous trouverez sur mon blog personnel (muet depuis quelques temps il est vrai). Je ferais volontiers de même sur le vôtre, à condition évidemment qu'il en existe un.

Michel Sommer

Écrit par : Michel Sommer | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

Oui tout est bon pour salir la Russie et Poutine aux yeux des opinions publiques mondiales .

Mais ça ne prend plus. Ces opinions ont été assez abusées comme cela par des Powel Colin avec son fiole d anthrax appartenant é Saddam disait il, et aujourd hui par Theresa May qui a réussi en 48 hrs à "prouver" la clpabilité de Poutine et de la Russie dans la ffaire Skirpal en déclarant au parlement qu elle rendu un cirque:It is highly likely that Russia is behind...", les salo... comme Albright, Macron à qui on lui demandé d insulter Poutine et la Russie dans la ffaire Skirpal et il l a fait sans réfléchir (comme un petit toutou de Trump), des lamentables BHL, Daniel Cohn-Bendit, Kouchner, Fabius du bon boulot d Al Nosra/Al Qayda en Syrie, du régime calamiteux de Hollande, de Sarkosy avec son affaire en cours de soutien financier de Khaddaffi(50 millions d euros?) Naetanyahu et son Gvt qui ont déclaré à maintes reprises qu ils préfèrent en Syrie et de loin Daech sur Assad, dixit....

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

"de Sarkosy avec son affaire en cours de soutien financier de Khaddaffi"
Ce soir "Salut les Terriens", Plenel s'en est donné à coeur joie contre Sarkozy.
https://www.dailymotion.com/video/x6gsyh1
Et le chaos en Libye pour effacer les traces, notamment par des assassinats.
C'est qui la dictature?

Écrit par : Daniel | 24/03/2018

Répondre à ce commentaire

Par la presse, les clichés, on a noté l'outrecuidance d'Emmanuel Macron débarquant au pouvoir faisant la leçon à cet indiscutable chef d'Etat, par expérience, qu'est Vladimir Poutine.

Les souffrances de la Syrie n'entrant pas en ligne de compte en ces trois lignes.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 25/03/2018

Répondre à ce commentaire

Est-ce que Macron est moins intelligent que ses homologues vis-à-vis des « félicitations » pour l élection de Poutine? J aurais tendance à dire certainement oui puisqu il a insulté Poutine comme on lui a demandé de faire et il l a fait soit sans réfléchir soit plutôt qu il était obligé de le faire ainsi.

Comme "arguments", je vous cite ci-dessous quatre comportements bien différents et des lettres-formes différentes de Présidents/Premier Ministre:

1--Qui a dit ceci ?:

«Monsieur le Président, veuillez accepter mes sincères félicitations pour votre victoire lors des élections d’hier. J’apprécie profondément notre dialogue personnel et je me réjouis de continuer à travailler avec vous en étroite collaboration, avec confiance et compréhension, afin de promouvoir les intérêts vitaux de nos pays».

C est Netanyahu que Poutine connaît bien ( 8 rencontres entre les 2 Chefs ces derniers 12 mois) et qui connaît bien les arrières pensées de son Ami Bibi mais Netanyahu a su ne pas mélanger les genres.

2—Qui a dit ceci?:

« Je vous félicite chaleureusement pour votre réélection et vous souhaite du succès pour les tâches qui sont devant vous. Il est aujourd’hui plus important que jamais de poursuivre notre dialogue et d’encourager les relations entre nos Etats et nos peuples. Sur cette base, nous devrions nous efforcer d’aborder les défis importants, bilatéraux comme internationaux, de façon constructive et de trouver des solutions acceptables«.

C est bien la Chancelière allemande Merkel selon un communiqué diffusé par ses services.

3-- Et Trump?

«NE PAS FELICITER». C'est la mention que portait, en capitales, le dossier remis à Donald Trump par ses conseillers en prévision d'un échange avec le président russe Vladimir Poutine, récemment réélu. Toutefois, la Maison Blanche affirme ne pas vouloir se mêler d'élections à l'étranger. En fin de course, Trump a félicité Poutine... contre l'avis de ses conseillers. La presse américaine révèle que Donald Trump a refusé d'écouter ses conseillers et a appelé Vladimir Poutine pour le féliciter de sa réélection, alors même que les Etats-Unis maintiennent des sanctions contre la Russie.

Le président américain n'a pas abordé les questions épineuses : il n'a pas suivi la recommandation faite par son équipe de condamner l'attaque contre Sergueï Skripal.

Le président Trump est apparu réticent à condamner directement les actes de Moscou (ndr:affaire Skripal) quand bien même son administration adopte parfois un ton sévère. La semaine dernière, de nouvelles sanctions ont été décrétées contre des citoyens russes, en lien avec la campagne d'influence et de cyberattaques contre les Etats-Unis. En revanche, le secrétaire d'Etat Rex Tillerson a été remercié par Donald Trump quelques heures après avoir déclaré que l'attaque contre Sergueï Skripal venait «clairement» de Russie.


4—In fine, notre sujet! Qui a dit ceci?

« Félicitations pour votre Election. Je vous demande de faire toute la lumière sur les responsabilités liées à l’inacceptable attaque de Salisbury et de reprendre en main ferme d’ »éventuels » programmes qui n’auraient pas été déclarés à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et il lui a exprimé «sa grande préoccupation à propos de la Syrie»

C est Macron, vous le savez certes! No more comment...

Moralité, qui a été intelligent et productif et qui n a pas été diplomate mais insultant et contre productif donc se taire et ne rien dire aurait été mieux que dire des (...)

Écrit par : Charles 05 | 25/03/2018

Répondre à ce commentaire

A savourer:

http://comite-valmy.org/spip.php?article9710

Écrit par : Daniel | 29/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.