31/03/2018

Skripal, soudain les questions?

 

Capture d’écran 2018-03-31 à 15.12.26.png

Et voici que l’on se contorsionne pour dire quoi, au juste? Que la Russie ne serait peut-être pas si coupable que cela? Que le Royaume-Uni qui l’a accusée sans le moindre début de commencement de preuve, serait peut-être allé vite en besogne?

Doit-on en rire, se réjouir ou même, se féliciter que quelque esprit critique se réveille soudain et a posteriori? La sagesse proverbiale ne manque, certes, pas de termes pour dire les vertus du retard.

Cependant, à quoi joue-t-on là?

A plus ou moins grande échelle et dans autant de foyers de tensions, ce sont des vies qui sont en jeu et pas seulement celles de cet ex-agent double et de sa fille désormais en état, semble-t-il, de parler.

Des existences bousculées, aussi, celles d’autant de diplomates et des leurs, certainement ravis d’avoir dû plier bagage sur ordre. Ce genre d’aléas fait sans doute partie des fonctions qu’ils occupent. Ce n’est pas ce qui les rend, pour autant, sympathiques.

Mais viendra peut-être le temps où l’on réalisera l’erreur commise d’avoir malmené une Russie qui doit sans cesse endosser ce qu'on lui prête comme agressions et autres crimes tandis qu’elle a toujours prôné le dialogue avec ses partenaires.

Qui l’a souhaité, cependant?

 

Commentaires

Qui l’a souhaité, cependant? Pompeo et Bolton, bien sûr. Qui d'autre ?

Écrit par : Géo | 31/03/2018

Un très grand merci pour revenir sur l'affaire theresa may!

le temps a un, voire plusieurs temps de retard et ne peut pas s'empêcher de continuer à désinformer, à mentir au moins par omission, bref à servir la soupe impérialiste. Pour le mea culpa, on peut toujours attendre.

Pour comprendre ce qui s'est passsé, lire:

http://comite-valmy.org/spip.php?article9719

http://comite-valmy.org/spip.php?article9716

Et aussi (et si un seul des éléments présentés ici a déjà été fourni par la presse pourrie, faites moi signe):

https://numidia-liberum.blogspot.fr/2018/03/voici-pourquoi-les-anglais-ont-liquide.html

https://numidia-liberum.blogspot.fr/2018/03/gb-les-skripals-ont-bien-ete-liquide.html

https://numidia-liberum.blogspot.fr/2018/03/gb-miracle-chez-mere-theresa-la.html

Les impérialistes, et donc les rosbifs, ont menti sur les armes chimiques de Saddam Hussein, ont menti sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie par le gouvernement syrien, et ils mentent sur l'utilisation d'une arme chimique sur les Skripal. Ils sont drogués aux fausses accusations de l'utilisation d'armes chimiques par ceux qu'ils veulent agresser. Seulement voilà, la Russie n'est ni l'Irak, ni la Syrie. Et la menace de couler les porte-avions impérialistes si des attaques contre Damas étaient lancées suite à des opérations "chimiques" sous faux-drapeau, a fait que les impérialistes ont fait dans leur froc et ont renoncé à leur projet. Et avec la toute prochaine liquidation des terroristes de la Ghouta, fini les rêves d'une offensive sur Damas. A noter que des forces spéciales françaises et britanniques y encadraient les terroristes (ils ont été exfiltrés sur le Liban par voiture diplomatique de l'onu). Les civils retenus comme boucliers humains peuvent maintenant parler. Face à cette défaite, il fallait allumer un contre-feu: l'affaire theresa may.

La RUSSIE contre-attaque:

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5553381/Russia-Britain-Prove-spies-did-not-poison-Skripal.html

Car rien de tient debout dans cette affaire theresa may: un poison plusieurs fois plus puissant que le VX tue instantanément; en fait il n'y a aucune raison de penser que les Skripal ont été victimes d'un organo-phosporé; le mode d'administration: l'attaché-case, la voiture, la porte de leur maison? Tout cela est complètement ridicule; la Russie seule coupable "plausible": ben voyons... et toutes les magouilles autour de Christopher Steele et les élections ussa, rien! Voilà comment la presse pourrie sélectionne les informations.

Les rosbifs sont les spécialistes des coups tordus, et quand ils ont des incapables au pouvoir, arrivés à ce pouvoir de nuire par un coup de baguette magique, on voit le résultat.

Vive la RUSSIE!

Écrit par : Daniel | 31/03/2018

"A source close to Skripal has said he was investigating the collusion between the Internet Research Agency, AIQ, Cambridge Analytica and its parent company, SCL." (*)

Aurait-il mis le nez là où il ne fallait pas ? Ce ne serait pas la première fois qu'un cadavre serait trouvé lors des curieuses pratiques de ces Etats-Unis d'Amérique dans leurs sales petites combines électorales.


Il y a beaucoup de morts dans ces élections américaines, ne trouvez-vous pas ? On diabolise beaucoup Vladimir Poutine, et pourtant ... (**)

(*) https://www.thelondoneconomic.com/opinion/why-the-cambridge-analytica-scandal-could-be-much-more-serious-than-you-think/27/03/amp/

(**) http://mobile.wnd.com/2016/08/clinton-death-list-33-most-intriguing-cases/

Écrit par : Silvia | 01/04/2018

Deux nouveaux liens:

1) Affaire theresa may:

https://www.les-crises.fr/laffaire-skripal-vue-par-nafeez-ahmed/

2) Une confirmation de la présence des forces spéciales françaises en Syrie:

https://www.bruxelles2.eu/2018/03/31/une-centaine-de-forces-speciales-presents-en-syrie-information-rendue-publique-par-les-turcs/

Et j'ai un scoop:

Suite à l'assassinat de 16 Palestiniens désarmés et de plus d'un millier de blessés, la France et plusieurs pays de l'ue ont décidé d'expulser des diplomates israéliens.

Ah zut, raté, on est déjà le 2 avril...

Rappel quand même: israël a utilisé des bombes au phosphore contre les populations civiles de Gaza. Normal, le peuple élu a tous les droits. Comme de commettre aussi des assassinats dans n'importe quel pays. Au hasard... uk...?

Deux poids deux mesures. Normal.

Ce qui est important, c'est que la Russie a compris qu'ils ont des menteurs pathologiques en face d'eux, des gens sans parole et sans aucune morale, prêts à tous les coups tordus, à toutes les ignominies et à tous les crimes.

Il est plus que temps que la Russie sorte les dossiers qu'elle possède, notamment sur le programme bidon Apollo et autres mensonges.

Écrit par : Daniel | 02/04/2018

Suite et non pas la fin du film "L Affaire Skripal", c est comme dans un cinéma de quai de gare délabré!

Hormis le renvoi des diplomates russes suite à l affaire Skripal, il y a eu deux autres suites quasi-immédiates et toutes récentes quant à l affaire Skripal en Grande Bretagne qui a accusé la Russie d être LA coupable. Il faut dire que la participation de la France (jusqu au où?)est indéniable avec une pointe d iceberg par la condamnation aussi française et toute faite de la Russie! En seulement 48 hrs, le coupable a été désigné alors qu on nous dit qu une telle enquête pourrait demander des mois pour être conclue.

Ce mauvais scénario occidental de l affaire Skripal a d autres volets dans son chapeau avec ces deux Suites citées ci dessus:

--Trump déclare vouloir se retirer définitivement de la Syrie. De facto, Trump sous entend qu il laisse la Russie continuer à faire en Syrie ce qu elle a fait à ce jour et il avoue son échec en Syrie face à la Russie, dont acte. Le Chef d orchestre, Usa via Trump, accuse son échec de l exploitation politique de fausses attaques chimiques sous faux drapeaux en Syrie Alors c’est la Russie elle même qui sera accusée de manquer à ses obligations internationales en recourant aux assassinats à l’arme chimique sur le sol britannique. Par contre, Trump se "retire", oui, mais pour aller ailleurs donc aller foutre la guerre et la m.... surtout en Iran et pourquoi pas la Russie.

--Moralité de l histoire est que Trump a donné l ordre à M. Macron de se décar-casser pour aller en Syrie. De ce fait, il y 3 jours M. Macron a dit vouloir aller aider "nos" alliés les Kurdes Syriens qui se sont débarrassés de Daech, dixit. Ne devrons nous pas dire à M. Macron: Enfin et bon réveil, votre ambulance est arrivé criminellement et volontairement trop tard et quasiment autant après la mort du malade qu après que l achèvement de la destruction par la Turquie du Nord-ouest de la Syrie (Ifrin, Menbej et bientôt Idlib). Macron parle des Kurdes Syriens comme « Nos » alliés, soit, mais il oublie que c est tout d abord l armée syrienne loyale (dite Armée de Bachar!), la Russie ainsi que l Iran qui se sont principalement engagés dans le combat contre Daech et contre Al Qayda/Al Nosra Néanmoins, Il ne faut nullement nier le rôle honorable des Kurdes Syriens aidés par les USA, nous dit-on. Toutefois, la seule reproche à faire aux Kurdes Syriens est qu ils n avaient pas encore compris que s allier avec les USA finira indéniablement par leurs mises à mort ce qui est une constante d être soit les idiots utiles soit les Alliés des américains . Cette constante s applique autant en Syrie qu en Europe, France la première. De surcroît, que les Kurdes Syriens avaient refusé catégoriquement que l Armée Syrienne Loyale et la Russie viennent les épauler.
-------------------------

Voilà ce que le Comité Valmy résume cette affaire Skripal:
« « "L affaire Skripal est la réponse du Royaume-Uni aux efforts énergiques déployés par la Russie pour mettre en échec une exploitation politique de fausses attaques chimiques en Syrie aussi bien sur le terrain opérationnel et informationnel qu’au niveau de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques dont le siège est à La Haye. Durant des mois, les diplomates russes accrédités auprès de cette Organisation bidon ont croisé le fer avec leurs homologues US et leurs nombreux alliés (Royaume-Uni, France, Allemagne, pays scandinaves, Pologne, Ukraine, pays du Golfe, pays d’Amérique du Sud, etc.) autour de l’usage présumé d’armes chimiques en Syrie. Une affaire que les pays atlantistes voulaient exploiter coûte que coûte pour intervenir directement en Syrie afin d’anéantir les forces gouvernementales après l’échec patent de cohortes sans fin de troupes mercenaires utilisant le label islamiste. « «
http://comite-valmy.org/spip.php?article9720
------------------------
Joyeuses Pâques.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 02/04/2018

Et tout soudain on nous annonce qu'"on" ne sait pas comment le poison a été délivré! Résumons:

Il a été délivré:
1) Par l'attaché-case de la fille de Skripal.
2) Par le système de ventilation de leur voiture.
3) Par la porte d'entrée de leur logement.
4) Par une nourriture apportée de Russie par une amie russe de la famille à la demande expresse de Skripal (et sa fille ayant oublié d'en acheter en Russie!), quand bien même cette même nourriture peut être achetée sans problème en Angleterre. (Savent plus quoi inventer!)
5) Et finalement... on n'en sait rien. RIEN de RIEN.

Et bien moi je vous livre un scoop: le poison a été délivré par l'agent qui a lui-même été hospitalisé, car en délivrant le poison il en a reçu lui-même une petite quantité. C'est la seule explication logique, car il n'y a eu en tout et pour tout que trois personnes touchées et hospitalisées, malgré les mensonges officiels qui ont fait croire que plusieurs autres personnes avaient été touchées. Les personnes qui ont réellement portés secours aux Skripal n'ont rien eu. On peut aussi se poser des questions sur le poison... Par exemple le Fentanyl. Quand les mensonges sont si nombreux, tout est possible.

Bien sûr aucune possibilités pour le régime rosbif d'admettre cela, car leur scénario s'effondrerait et leurs mensonges aboutiraient à leurs démissions.

Maintenant ce qui est important est que la Russie passe à l'offensive pour démontrer les mensonges rosbifs. Et c'est bien parti.

Écrit par : Daniel | 03/04/2018

Dernières nouvelles:

http://theduran.com/uk-porton-down-lab-unable-to-identify-russia-as-source-of-novichok-poison/

Donc on ne sait pas qui a fabriqué le poison...
Et on ne sait pas comment il a été délivré...

Et ce "scientifique" de commenter:

"(4) though Gary Aitkenhead says that the British have no knowledge of any antidote in a case of poisoning by the chemical used in the attack on Sergey and Yulia Skripal,"

Vraiment? Comme le sarin et le VX, le "novichok" est un organo-phosphoré avec le même mécanisme d'action:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarin

"Un empoisonnement au sarin doit être traité rapidement par de l'atropine ou des antagonistes de l'acétylcholine ainsi qu'un inhibiteur des organophosphorés, comme le pralidoxime. Une thérapie anticonvulsive à base de benzodiazépines est également utilisée.
Plusieurs armées de par le monde ont mis à la disposition de leurs soldats des seringues auto-injectables à 3 compartiments pré-chargées contenant successivement de l'atropine, la pralidoxime et le diazépam. Les soldats peuvent faire l'injection à travers leur tenue de combat."

Donc pas de traitement pour les victimes, et ce super poison fait long feu.

Finalement on a l'impression que l'utilisation de sarin aurait été plus "efficace"... L'important maintenant est que la baudruche commence sérieusement à se dégonfler.

Écrit par : Daniel | 03/04/2018

Daniel,

Votre commentaire arrive juste au moment où je viens de publier le sujet du jour:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/04/03/nos-zelees-elites.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 03/04/2018

L affaire Skripal à l ONU sur demande de la Russie et voici deux vidéos qui se succèdent, déclaration du représentant de la Russie à l ONU (Vous allez le regretter!) puis l analyse de François Asseulineau

https://www.youtube.com/watch?v=G6s3T4WB4Eg

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Au cas où vous ne l’auriez manquée, cet interview exclusive des deux suspects de l'affaire Skripal:

https://francais.rt.com/international/53904-suspects-affaire-skripal-se-confient-a-rt-interview-exclusive-complete

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 14/09/2018

Les commentaires sont fermés.