06/04/2018

La question des migrants au-delà des a priori

Capture d’écran 2018-04-06 à 13.33.15.png

Tout le monde a -ou croit avoir- un avis sur la question des migrants. Or dès que l’on se retrouve confronté de très près au sujet, il est fort probable que le regard se modifie. Et ce, dans un sens ou dans un autre.

Une sociologue française parle de ce qu’elle a vécu au pied de chez elle et explique comment elle a décidé de considérer l’ensemble de la situation qui la concernait à différents égards.

Dans un livre qui vient de paraître aux Editions du Seuil, elle évoque le squat d’un lycée désaffecté du XIXe arrondissement de Paris. Occupé par des migrants passés d’un peu plus d’une centaine à plus d’un milier en quelques mois, il a suscité toutes sortes de réactions, cela va sans dire.

L’auteure de l’ouvrage fait part d’un point de vue particulièrement original dès lors qu’il rassemble celui de l’habitante qu’elle est du quartier, de parent qu’elle est d’élève du collège voisin et de sociologue quelle est aussi des quartiers populaires.

Je vous invite à découvrir cet interview qui permet de sortir de certains a priori ou autres idées toutes faites et de mesurer à quel point, lorsqu’on est pris dans pareille réalité, rien n’est aussi simple que cela.

Isabelle Coutant fait part, en effet, d’un travail remarquable qui met en cause les approches intellectuelles déconnectées de ce qui se passe sur le terrain aussi bien que les récupérations ou autres instrumentatlisations d’autant de situations humaines.

Ce problème des migrants nous concerne toutes et tous, qu’on le veuille ou non.

Et ce n’est pas par des attitudes extrêmes qu’on le règlera au mieux. Mais qui a envie de se livrer à une véritable réflexion sur le sujet tandis qu’il radicalise de plus en plus les uns et les autres?

 

Commentaires

L’immigratIon est un sujet qui devrait être complètement soumis à l’approbation du peuple, réfugiés politiques compris. Car il adviendra un moment où la population en aura marre de se faire mettre par ses gouvernants.
Il se peut, qu’avec le te temps, un non-raciste le devienne, à force d’exagération suite à l’application des lois  droits-de-l’hommiques...

Écrit par : Richard Kohler | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

Cette photo est lourde de sens! En France tous les préfets se plaignent de ne plus pouvoir faire face financièrement! Pas de doute que chez nous c'est pareil! En cas de crise économique majeur que va t il se passer?

Écrit par : Dominique Degoumois | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

Doit on parler d une INVASION migratoire ou plutôt d une INVITATION migratoire programmée?

Écrit par : Charles 05 | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

Avez vous entendu de l éventuelle présence de migrants Chiites, Alouites, Kurdes, Souphies, Yézdi, Chrétiens (Catholiques ou Orthodoxes ou Arméniens)parmi les migrants, moi jamais?! Bien que ces misérables réfugiés doivent traverser la plus grande cimetière du monde à ciel ouvert, dite la Mer Méditerranée!

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 06/04/2018

Si on parle de la Suisse, un petit pays aux petites capacités de construction, il n'est nullement question d'à-priori comme vous le suggérez, du côté des citoyens contribuables,

mais de compatibilité culturelle et de volonté, si ce n'est de capacité d'intégration, des étrangers arrivés avec leurs demandes de séjour, lesquelles sont forcément conjointes à demandes de rapatriements familiaux.

De mémoire, le Dalaï Lama avait affirmé que les migrants issus de pays dominés par cultures musulmanes n'avaient pas capacité à s'intégrer dans les démocraties occidentales avancées.

Le petit nombre de citoyens contribuables d'un pays comme la Suisse n'a pas la capacité de financer l'intégration, le soutien et la formation d'un nombre affolant car incontrôlable, de migrants aux moeurs et coutumes opposés à nos fondements.

Vu qu'au lieu de combattre les illégalités en cour, la seule mesure appliquée dans notre canton fut celle du politicien binational Maudet, qui décida de son propre chef d'accorder la naturalisation d'office à résidents illégaux. Sans conséquences pour les autres.

La Suisse est composée de peu de contribuables, qui financent tout ça et bien plus en faveur du développement Est Europe, et Afrique, mais plus pour longtemps. Comprenez ce que vous voulez, mais prenez position et votez, c'est le moment.

Au cas où ce commentaire passe, merci de l'éditer.

Écrit par : divergente | 06/04/2018

Répondre à ce commentaire

pseudo Charles 05@, vous qui depuis grand temps intervenez sur ces blogs pour nous invectivez en tant que citoyens débiles incapables de comprendre ce qu'il faut,

nous feriez-vous l'insigne honneur de préciser que, bien que mes citations de sources en anglais ou allemand vous soient en fait incompréhensibles,

vos critiques sur tous sujets d'actu, dont vous alimentez les blogs TdG,
sont issues de vos propres sources professionnelles et/ou actions personnelles?

Nous sommes en période de votation citoyenne et comme vous n'êtes apparemment pas citoyen Suisse résident genevois contribuable électeur: tous doutes sont permis.

Écrit par : divergente | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

@Divergente,

Votre écrit ci dessus, a-t-il un esprit démocrate? Non.
Et quand une Divergence d'opinion vous irrite, méfiez-vous: vous verrez peut-être, après examen, que votre croyance va au-delà de ce que justifient vos arguments.

@Mme H.R.-F., Merci pour votre remarque et Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Divergente,

Charles 05 vous répondra s’il le souhaite mais, à ma connaissance et sur ce blog, je n’ai pas le souvenir qu’il ait «invectivé» quiconque en tant que «citoyens incapables de comprendre ce qu’il faut»?
Par ailleurs, j’avoue ne pas très bien saisir le rapport de votre commentaire avec ceux déposés ici par Charles05...

Merci d’échanger sur le sujet proposé ici qui est déjà assez sensible en tant que tel et dont l’approche proposée par la sociologue dont il est question a le mérite d’englober autant de réactions opposées par rapport à une situation donnée, en l’occurrence, le squat d’un lycée désaffecté.

C’est cet éclairage qu’elle apporte qui tient compte aussi bien des réactions de bobos déconnectés de la réalité que de riverains excédés qui ont voté pour le Front National qui fait de son ouvrage un travail riche de réflexions et dépassant les partis et les partis pris.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ne vous en déplaise chère Madame, si le pseudo Charles 05 est l'hôte favori de votre blog, ou que ce pseudo s'étale en critiques contre la Suisse et les Suisses sur tous blogs et avec si peu de légitimité est une chose;

par contre, permettre à vos lecteurs de savoir que ce pseudo n'est ni résident en Suisse ni participant à notre vie de citoyens genevois, est significatif voire important.
Dans ce contexte privilégiant un intervenant au jeu de favori unilatéral, mais sourcé étranger, une lecture critique du choix d'édition s'avère engagée.

Écrit par : divergente | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Les termes Migrants et Réfugiés ne sont pas inter-changeables malgré que les mé(r)dias et hélas le public les amalgament.

Les Migrants choisissent de s’en aller non pas en raison d’une menace directe de persécution ou de mort, mais surtout afin d’améliorer leur vie en trouvant du travail, et dans certains cas, pour des motifs d’éducation, de regroupement familial ou pour d’autres raisons.

Contrairement aux réfugiés, ces derniers fuient la menace de mort et qui après coup ne peuvent plus retourner à la maison en toute sécurité. Les migrants ne font pas face à de tels obstacles en cas de retour. Néanmoins, en Turquie, les Réfugiés/Migrants Syriens sur sol turque sont devenus après coup des migrants économiques pour aller plutôt au Nord-Riche et ils ont été utilisés aussi par Erdogan qui fait le chantage à l Europe de lâcher ces otages ou pas partir vers cette Europe du Nord.

La Migration est principalement provoquée par l’Occident comme celui qui arrive aux Réfugiés. Les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN ont déclenché autant la plupart des conflits armés dans le monde que les politiques économiques désastreuses de ces pays, en particulier dans la zone des anciennes colonies et qui ont conduit à leur appauvrissement croissant et un état permanent de guerre et de destruction des infrastructures.

Le travail de ces migrants est moins cher, ne nécessite pas de droits spéciaux et peut-être facilement géré. On l a vu avec le un million de "Réfugiés-Migrants" invités à vivre en Allemagne afin de booster autant sa démographie vieillissante que sa main d oeuvre bon marché à 1 euro/l heure de travail. On l avait vu aussi dans les années soixante comment la France était le plus grand aspirateur en Europe de main d oeuvre dite maghrébine et aujourd hui, la France ne sait plus quoi faire avec sauf de les amalgamer comme des potentiels terroristes et/ou de les insulter d être des Musulmans, sic. Aujourd hui, le tour des "Catho" français subit le même scénario, comme quoi!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

@Divergente,

--Soit que vous vous trompez de cible.

--Soit que vous mentez très mal! Et si c est le cas, pour bien mentir il vous faut beaucoup de sincérité et cette dernière semble bien vous manquer.

Dans les deux cas, rien ne vous sert de discourir, il faut mentir à point.

Sans autre.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je prie les intervenant(e)s de ce blog de ne pas se livrer à des procès d’intention ou autres allégations qui visent celles et ceux qui y commentent et leur hôtesse.

Ce blog n’a pas vocation à sélectionner, pis, à enquêter sur telle ou telle identité.

Merci de revenir au sujet en question et de mettre un terme à d’inutiles conflits, le monde en compte déjà assez pour nous occuper les un(e)s les autres.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Mme H.R.-F., je prends note de votre message ci-dessus du 07.04.2018.
Je vous remercie d avoir publié, au moins, mon dernier droit de réponse.

Bien à Vous.

Bonnes Fêtes de Pâques Orthodoxes
Un mélange de chant géorgien et d'Araméen syriaque par l excellent Père Serafim Bit-kharibi et sa chorale Assyrienne Orthodoxe ...

https://www.youtube.com/watch?v=3jbjcobufzw

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

La chose la plus frappante dans le lien (mis en bleu par l article chapeau ci dessus) est que le dialogue entre civilisations a eu lieu entre les 2 parties (et non pas la guerre des civilisations et des préjugés arrêtés au préalable de part et d autre)

Afin de dénoncer la politique binaire des USA/Otan/Alliés Vassalisés donc du Camp qui se prétend (bof...) être celui du bien Absolu contre le Camp du Mal Absolu (les basanés). Savez vous qui a dit ceci via une bande sonore diffusée par Al-Jazeera Qatari (18 Octobre 2003):"Il n'y a pas de dialogue à l'exception des armes", comme quoi et ce n est pas étonnant que ce salaud le disait puisque ceux sont les USA qui l ont fabriqué et son Al Qayda à l image des USA, des guerriers éternels pour spolier, tuer et détruire en commençant il y a 250 d avoir faire la peau aux peux rouges, pour dire!

La guerre contre la Russie avait déjà commencé il y a > 30 ans par l invention américaine de Ben Laden/Al Qayda afin de contrer l expansion soviétique vers le sud, dixit!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ca va de soi que le salaud qui avait dit :""Il n'y a pas de dialogue à l'exception des armes", est bel et bien le nébuleux Oussama Ben laden fabriqué par les USA et soutenu donc sur ordre des USA par les Idiots Utiles (Qatar et Saoudie).

Écrit par : Charles 05 | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Divergente,
Quelle importance de savoir que Charles 05 soit domicilié ou de nationalité Suisse.
Il apporte sur ce blog des idées et opinions, peut-être pas toujours crédibles, mais nécessaires pour que la dialectique puisse fonctionner sur cette plate-forme. En observant la dialectique entre intervenants, les lecteurs ont la possibilité d’exercer leur jugement, ce qui n’était pas le cas jusqu’à récemment, où internet n’existait pas.
Internet est un média absolument neutre, extraordinaire, qui va permettre aux peuples d’élever leur niveau de connaissance, et de ne plus être ces troupeaux de vaches que l’on peut manipuler à volonté.
En France, Macron et son équipe ont déjà flairé le danger : ils aimeraient faire interdire les “fake News, fausses nouvelles “ se propageant sur internet, qui pourraient les démasquer..

Écrit par : Richard Kohler | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.