17/04/2018

Ce Kremlin qui fait tant parler de lui...

Kremlin_from_Bolshoy_kamenny_bridge.jpg

                                                                                           image Wikipedia

On le sent ému, Emmanuel Todd. Et il ne mâche pas ses mots. Pas davantage n’esquive-t-il les maux dont il rend compte.

Je vous propose donc de l’écouter parler ici. En quelque 27 minutes, il énonce toutes sortes de propos avec lesquels, évidemment, on est tout à fait en droit de ne pas être d’accord.

Mais au moins vaut-il la peine d’en prendre connaissance pour qui souhaite se faire une autre idée que celle qui domine la plus grande partie de nos médias.

Vous le savez, vous qui suivez ce blog, que souvent j’ai réagi aux jugements à l’emporte-pièce pour privilégier un autre regard, en l’occurrence sur la Russie.

Combien de fois n’ai-je rappelé que ce pays était en grande partie derrière son Président tandis que tant de nos journalistes se plaisent à mettre l’accent sur un pays qui serait homophobe et dirigé par un dictateur?

Combien de fois aussi, n’ai-je rappelé ce qui lie le Russe à sa terre et le rend, de fait aussi, patriote alors qu’on veut faire de lui un nationaliste?

Mais il va de soi que juger sans connaître est bien plus facile et cela aussi, Emmanuel Todd le déplore dans cet interview.

Beatrix, intervenante régulière de ce blog a indiqué en commentaire, le lien qui permet de lire l’échange qui s’est déroulé sur France Culture.

A saluer la station de radio qui a su donner la parole au chercheur français.

 

Commentaires

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Voilà que la grenouille veut se faire aussi grosse que l'ours:

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/16/jean-jacques-bourdin-et-edwy-plenel-racontent-lapres-interview-avec-emmanuel-macron_a_23412010/?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

Todd a raison (lire l'extrait publié sur le fil précédent). Dans la presse pourrie, les grenouilles sont en plein délire. Ils expliquent que grâce à l'agression sur la Syrie, la Russie va être contrainte de négocier. Lavrov n'a pas tardé à les prendre pour ce qu'elles sont: des grenouilles juste bonnes à grenouiller.

http://www.cnrtl.fr/definition/grenouiller

"Les frappes contre la Syrie, réalisées par Washington, Londres et Paris «sous un prétexte entièrement falsifié» retardent la perspective d’un règlement pacifique dans ce pays, a déclaré ce mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov."

https://fr.sputniknews.com/international/201804171035985119-lavrov-syrie-frappes-USA-allies/

Et les grenouilles continuent de faire croire qu'elles ont participé à l'agression criminelle, alors qu'ils n'ont fait que ce qu'ils savent faire: coasser.

Et maintenant la Russie étudie l'approvisionnement de la Syrie en S-300, ce qu'ils avaient refusé de faire jusqu'à ce jour. Bénéfice de l'agression cruminelle: peau de balle.

Écrit par : Daniel | 17/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci, Daniel de ces articles.

Et si jamais, sur les préparatifs de l’interview, voici:

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/15/edwy-plenel-devoile-les-coulisses-de-son-interview-demmanuel-macron-avec-jean-jacques-bourdin_a_23411584/

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 17/04/2018

Répondre à ce commentaire

Pour écouter la grenouille coasser:

https://www.youtube.com/watch?v=QxlM13vY7WA

De plus, complètement hystérique la grenouille, en coassant si fort. Ca me rappelle le diagnostic d'un psychiatre italien...(*)

Et la réponse bien sentie:

https://www.youtube.com/watch?v=6GF0_IyL-oA

(*)
https://www.egaliteetreconciliation.fr/Macron-est-un-psychopathe-l-analyse-d-un-psychiatre-italien-45493.html

Écrit par : Daniel | 17/04/2018

Répondre à ce commentaire

Confrontation entre un rosbif corrompu et le Kremlin:

http://theduran.com/watch-sergey-lavrov-dismantle-rude-bbc-journalist-on-syria-skripal-poisoning/

A remarquer les mensonges du rosbif et le calme de Lavrov.
Et aussi sa malhonnêteté et son impolitesse.

Et par comparaison aux commentaires sous l'article, je suis très, très mesuré dans mon jugement.

Et point final sur les armes chimiques en Syrie:

http://theduran.com/breaking-russian-military-finds-chemical-weapons-storehouse-in-douma/

Donc les grenouilles et les rosbifs fournissent des armes chimiques aux terroristes pour pouvoir accuser le gouvernement syrien...

Finalement, ce qui fait le plus peur est la profonde stupidité de CES gens.

Écrit par : Daniel | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci, Daniel.

Et en complément à votre conclusion, ce que relève Emmanuel Todd du professionnalisme et de la culture des diplomates russes face à d’autres de leurs homologues...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

@Mme H.R.-F., merci pour cet excellent entretien d Emmanuel Todd et aussi d avoir signalé ses dires sur le Professionnalisme et la culture des diplomates russes face à leurs homologues "européens".

Emmanuel Todd est un chercheur respectable. C est lui qui a dit:"Ce n'est pas la mondialisation qui dissout les nations, mais c est bien l'auto-dissolution des nations qui produit la mondialisation."

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ce lien ci dessus est aussi intéressant sur ladite "réussite merveilleuse" des frappes du Trio Terroriste Trump Macron May (TT-TMM)en Syrie le 13-14 avril 2018 et ça vaut la peine de le lire à mon humble avis..

http://www.dedefensa.org/article/polemique-entre-lim-monde-et-la-syrie

Écrit par : Charles 05 | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Juste pour rire et pour égayer un peu notre journée ensoleillée de ce Mercredi!

Macron se dit égal à Poutine! Misèrable de Macron et tu le dis malgré qu on traite Poutine de tous les maux du monde?! Tu déjantes ou quoi? Poutine, nous dit-on, qu il "a un cancer de la colonne vertébrale stade post-terminale, qu il est schizo, un hémiplégique, un diable .... quoi!

-------------------------

«Macron n'est même pas à la hauteur du portier du Kremlin»: alors que M.Macron aurait dit après avoir «bu un verre» être «l'égal de Poutine» en ajoutant qu’il a «décidé de frapper la Syrie (…) pour faire comprendre à Poutine que nous sommes là», les internautes s’expriment suite à cette «déclaration» annoncée sur RMC par Jean-Jacques Bourdin.

Après avoir passé 2h39 en compagnie du locataire de l'Elysée et «bu un verre» avec lui, le journaliste Jean-Jacques Bourdin a évoqué à l'antenne sur RMC ce que le Président français penserait au sujet de la Russie et de la Syrie.

Selon le journaliste, son épouse se serait vue confier par Emmanuel Macron que celui-ci considère être «l'égal de Poutine».

«Je suis l'égal de Poutine. D'ailleurs, Poutine me comprend», aurait dit M.Macron.

https://fr.sputniknews.com/france/201804171035985490-macron-poutine-egal-syrie-internet/
-------------------------

Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci de vos contributions, Charles 05 et Daniel.

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/04/17/la-france.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Merci à vous Madame Richard-Favre pour informer vos lecteurs à l'écart des mensonges colportés par la presse corrompue.

Et à propos de presse et suite à l'entretien de Lavrov qui a la politesse de s'exprimer en anglais face à un rustre, puis en référence à la remarque de Todd sur la qualité des responsables russes, tous ces éléments m'ont remis en mémoire un autre entretien aussi conduit en anglais et aussi d'une qualité absolument remarquable, qui plus est par une personne très jeune pour son niveau de responsabilité. Ce qui frappe également c'est la capacité du gouvernement russe à s'entourer de collaborateurs de cette qualité. Mais place à cet entretien (on remarquera aussi le comportement respectueux du journaliste tout à l'opposé du rosbif):

https://duckduckgo.com/?q=thinkerview&t=ffsb&ia=videos&iax=videos&iai=jGBYRWEF5Pk

Bonus (avec quelques rappels utiles, par exemple l'histoire des couveuses):

https://duckduckgo.com/?q=thinkerview&t=ffsb&ia=videos&iax=videos&iai=_jSPkz_0UZw

Écrit par : Daniel | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Et même Madame Richard-Favre...

La Russie serait homophobe et dirigée par un dictateur, cela changerait quoi ?

Rien :-)

Si je ne m'abuse, chaque russe est libre de quitter son pays, ou me trompe-je ?

Écrit par : absolom | 18/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.