12/05/2018

Le séjour d’un de ses élus aux Emirats arabes unis met Genève en émoi

Capture d’écran 2018-05-12 à 16.45.09.png

                                                                                      capture d’écran youtube

La Genève politico-médiatique s’anime sinon s’agite.

Voici qu'un de ses magistrats, le mieux élu qui plus est, serait peut-être en train d’avoir mélangé intérêts privés et publics.

En France, on a eu droit à l’affaire Fillon qui lui a valu son élection. 

Que se passera-t-il dans la Cité de Calvin tandis que Pierre Maudet fait figure de magistrat à la carrière toute tracée vers les plus hautes sphères de gouvernance?

Que le Landerneau politique et médiatique genevois se mobilise soudain pour un voyage aux Emirats arabes unis qui date de novembre 2015 ne manque pas d’être commenté et c’est normal.

Cela dit, en politique ou ailleurs, on sait comment la rumeur travaille. Dans ce cas, au concerné de la faire cesser. C’est pas plus compliqué que cela.

Sauf que, vu les contradictions que semblent révéler différentes versions données dudit séjour par l’intéressé, la pression exercée sur lui ne risque sans doute pas de tomber.

Mais pas davantage non plus ne devrait être écartée la question du moment choisi pour mettre cette affaire sur la place publique.

 

16:49 Publié dans Air du temps, Avaries, Genève, Information, Medias, Politique, Pouvoirs, Pratiques, société | Tags : maudet, emirats | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

Commentaires

Pour un politicien, c est autant vivre dans la politique que vivre de la politique. Ceci pourrait nous déplaire mais c est un constat et un fait dans non pas une démocratie mais bel et bien dans une plutocratie (les Riches infiltrent les Politiciens et c est eux qui commandent).

La ligne oblique est toujours la plus courte dans la politique. Néanmoins, ce qui va protéger M. Maudet est qu il a commencé à faire la politique assez jeune, Ceci est un avantage relatif par rapport à ses "collègues" semblables qui ont commencé enfin à "briller sur la photo" à un âge un peu plus avancé. Ne dit on pas que pour faire de la Politique et de la Chanson, on doit pas le commencer trop tard comme pour la Prostitution aussi. (C est un avis qui vaut un autre bien entendu!)

Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 13/05/2018

Répondre à ce commentaire

Addendum:
Bien que je n aime pas ce truc de ce genre de roitelets et d émiris, remarquez que le terme "arabe" choque plus (non?). De surcroît, ils auraient été très choqués s il s agisse d une éventuelle visite à Moscow par exemple (=la "honte", quoi!) ou à Teheran ou à Damas ou à Pekin!!. Par contre, effectivement on aurait été choqué s il s agit d une visite au "bien-aimé" Lafarge en Syrie!.

Dans ces mêmes circonstances, si cette visite avait eu lieu à Paris, Amsterdam, à Washington ou à Tel Aviv ou à Tokyo ou à Singapour...etc...on aurait été, forcément, bien moins "ému" et plus "humain"... :)

Écrit par : Charles 05 | 13/05/2018

Répondre à ce commentaire

"Néanmoins, ce qui va protéger M. Maudet est qu il a commencé à faire la politique assez jeune,"
Oui, oui, il a commencé très tôt à rayer le parquet. Que Genève se soit doté par la con-stitution d'un président me révolte. C'est du bonapartisme. Qu'il se soit trouvé assez d'électeurs pour l'élire au premier tour me sidère. Vite, vite qu'il déménage à Berne qu'on en soit débarrassé dans la République.

Écrit par : Daniel | 13/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.