18/05/2018

Trafic d’indulgences

Capture d’écran 2018-05-18 à 15.16.50.png

                                                                                         capture d’écran AA.com.tr

Rien ne semble se simplifier, de l’affaire qui émeut sinon secoue Genève. Sauf pour qui souhaiterait voir la situation se régler d’une manière ou d’une autre, force est de constater qu’elle n’est pas aussi anodine.

La Tribune de Genève révèle, en effet, que le généreux ami libanais qui a pris en charge les frais de voyage et de séjour du magistrat et de sa famille aux Emirats arabes unis est lié au pouvoir émirats.

Mieux, des négociations étaient en cours avec l’aéroport de Genève pour l’obtention de concessions de service au sol. Coïncidence, c’est une société émiratie qui a obtenu le contrat.

S’il appartient à la justice de déterminer les charges susceptibles d’être retenues contre le meilleur élu du canton, les réactions issues de tous bords politiques ne manquent évidemment pas de se faire connaître.

Il serait aussi curieux de savoir ce qu’en pensent les institutions chrétiennes bénéficiaires des dons que leur a octroyés celui qui était pressenti pour présider le Conseil d’Etat.

Car s’il a fait valoir son geste de bienfaisance au profit des Eglises protestante et catholique romaine, on se demande ce que les intéressées y verront désormais.

Au cas où le bienveillant donateur et néanmoins magistrat genevois venait à être condamné pour faveurs reçues de la part des Emirats arabes unis, la valeur des deniers reçus n’en serait-elle pas ternie?

Dans la cité dite de Calvin, voici de quoi donner du grain à moudre.

  

Commentaires

De lire la suite de votre analyse Madame H. déjà j'étais impatient. Merci.
D'autant que mon petit esprit ne s'est pas étendu à la valeur du don aux deux églises, mais oui c'est cela aussi !

Écrit par : tarzan | 18/05/2018

Répondre à ce commentaire

Même si tout cela est vrai, il y a quelque chose de malsain de pourchasser un magistrat qui fait actuellement du bon travail, reconnu par la majorité, et dont nous avons encore bien besoin.
Il s'agit donc de prendre en considération ses forces par rapport à une faiblesse et en calculer le %. En plus, tenir compte de la partie qui porte vraiment préjudicie à notre Etat de Genève.
Actuellement, on perd beaucoup trop de temps et d'énergie pour des choses délimitées alors qu'on laisse échapper l'essentiel qui est bien plus difficile à cerner. Maintenant, le Canton est confronté à des défis majeurs, alors- occupons-nous en en premier!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 18/05/2018

Répondre à ce commentaire

Ouf, j'avais posté un com chez Mabut, et je vois qu'il l'a finalement publié après l'avoir retenu quelque temps. Ici, en première position:
http://jfmabut.blog.tdg.ch/archive/2018/05/17/maudet-peut-il-etre-president-292202.html
Sans doute les derniers développements sont-ils pour quelque chose dans sa publication?
Bref.
Si je me désolais que nous ayons désormais à nous le coltiner ad vitam perpetuam dans notre bonne république, car pour Berne, c'est tintin, avec ce que nous avons appris aujourd'hui non seulement Madame Richard-Favre a changé son fusil d'épaule, mais il existe une réelle possibilité que le monsieur voyageur au frais d'un ami d'un ami si bien intentionné doive dégager vite fait de la politique genevoise.
Bien sûr il se trouvera toujours des inconditionnels. Il a fait du bon boulot? Que dalle! Il a fait systématiquement sauter les fusibles sous lui et demandez donc à Pierre Jenni de vous parler de la gabegie qui s'annonce, relative à la loi Maudite sur les taxis, ruinant la profession. Quelqu'un qui n'écoute que lui-même. Ambition et impatience démesurées. Invité à Bilderberg. Non merci. Nous n'avons pas besoin de magistrats formatés à l'étranger. S'il y a une possibilité qu'il dégage, tant mieux. Il n'a pas été "imprudent", il se croit tout permis.
Que n'a-t-on tout appris AVANT les élections! Pour moi le scandale est là.

Écrit par : Daniel | 18/05/2018

Répondre à ce commentaire

Daniel,

Non, il ne s’agit pas d’avoir « changé son fusil d’épaule » , il s’agit juste d’avoir suivi cette affaire au gré de ses développements et, dans un premier temps, d’avoir soulevé aussi la question de l’information comme vous avez pu le constater ici:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2018/05/16/au-nom-de-la-verite-ou-de-l-opportunite.html

Cela dit, je vais y revenir tant ce sujet pose de questions et s’offre en véritable cas d’école.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/05/2018

Amitié et Amour! Vol et Trafic! Choses normales, non?, à l Aéroport?

Dnata à l aéroport de Genève est la propriété des Emirats qui a obtenu ce contrat en 2016 mais cet aéroport nie totalement l éventuel Trafic d Indulgence (terme de Mme H.R.-F.) de M. Maudet à ce sujet. Quoi de plus normal que l aéroport vole au secours de Maudet?.

On parle aujourd hui de cette Dnata à cause de l affaire Maudet dans laquelle notre Ministre Maudet dit avoir appliqué, imprudemment, cette règle: " l Ami, bien que je connais pas ni d Adam ni d Eve, de mon Ami est mon Ami."

A l Aéroport, on kiss and fly ou en français, on fait des bisous/baisers, ça dépend, puis on fly/vole. Vous me suivez, ça commence à se compliquer! Ne dit on pas qu entre Amitié et Amour, l'amitié est l'amour sans Ailes et sans elles, les affaires donc!

Bien qu au début, j avais "volé" au secours de M. Maudet sur ce blog(!), je dit ça, je dis rien!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/05/2018

Répondre à ce commentaire

Charles 05,

L’allusion au « trafic d’indulgences », vous l’aurez bien compris, renvoie autant à celui combattu par le réformateur Martin Luther qu’à celui qui semble avoir eu lieu en la circonstance...

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/05/2018

Mme H.R.-F.,

Merci pour votre remarque.

Néanmoins, sans avoir bcp de connaissance ni sur le catholicisme ni sur le prostantisme ni des 95 thèses contre l Indulgence du Moine Martin Luther non plus, je ne pense pas que Maudet a fait don aux deux églises en question (2000.-FS à chacune) comme reconnaissance de son "Pêché", si pêché il y en a eu!! En tout état de cause, ce n est pas un tel don/offrande qui va lui redonner Espoir. Normalement de tel don avec avis de récépissé sert à les déduire des impôts ni plus ni moins!

Me trompé-je? Peut être! Mais, il s est fait avoir! Et si cet argent s avère être "sale", les Eglises en question doivent moralement et légalement le ristourner à l expéditeur ou à à qui de droit.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 19/05/2018

Charles 05,

Oui, justement et raison de ma remarque en lien avec l’intitulé du sujet qui renvoie au trafic d’indulgences en tous genres, à savoir que, si notre élu « a fait valoir son geste de bienfaisance au profit des Eglises protestante et catholique romaine, on se demande ce que les intéressées y verront désormais. » ...

A suivre donc

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 19/05/2018

Addendum sur ladite "Amitié" sus citée de M. Maudet:
""Il est bon de traiter l'amitié comme les vins et de se méfier des mélanges"
Citation de Colette

Écrit par : Charles 05 | 19/05/2018

Répondre à ce commentaire

Exact Mme H.R.-F.!

Écrit par : Charles 05 | 19/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.