29/05/2018

Complotistes, disent-ils...

Capture d’écran 2018-05-29 à 12.31.19.png

L’événement qui a enflammé la toile et emballé nombre de personnes est commenté par Franceinfo tandis que bruissent les réactions sinon l’ainsi dénommée théorie du complot.

Je vous invite à lire cet article indiqué en lien ci-dessus. Il répond à plusieurs questions posées par la scène qu'a filmée le vidéaste amateur, présent sur les lieux où s’est produit le sauvetage d’un enfant de 4 ans suspendu dans le vide à Paris.

Il est normal que l’on s’interroge sur pareil fait divers et les réactions indiquent que la réflexion se veut dominer l’émotion. Il est néanmoins tout aussi manifeste que la difficulté à accepter l’insolite sinon l’invraisemblable demeure bien réelle.

Car sitôt que l’entendement est dépassé, se met en place une réaction qui cherche le responsable sinon le coupable qui aurait fabriqué un scénario destiné à telle ou telle influence à exercer sur l’opinion publique. C’est dire si la place laissée à la surprise est minime et réduite à peau de chagrin! 

Se résoudre à admettre ce qui sort de l'ordinaire exige sans doute un effort quasi insoutenable à fournir pour qui préfère tout mettre en doute. Après tout, à chacune et à chacun ses choix existentiels!

Pour ce qui concerne l’histoire de cet enfant sauvé par Mamoudou Gassama, ce qu’il en restera dans les mémoires et surtout, dans celle de ses principaux protagonistes, sera aussi intéressant à suivre.

 

Commentaires

Vous vous trompez de cible, ce n'est pas difficile d'accepter un fait divers insolite. Ce qui l'est plus c'est ce qui a suivi:

27 mai 15h45: Mamadou grimpe 4 étages pour sauver un gamin dans une situation assez particulière

27 mai 19h00: Tout le monde connaît son nom, son origine, son parcours et la maire de Paris a même son téléphone puisqu'elle l'appel pour le féliciter

28 mai 10h00: Il est reçu chez Macron qui l'attend avec un passeport et un job de pompier tout prêts dans la poche.

Alors même sans certitude qu'il s'agisse d'une mise en scène, je dirais au minimum que tout ce petit monde politique était dans les starting block attendant un évènement qui permette de surmédiatisé un "migrant positif". Je vous rappel que Macron entend démarrer prochainement une campagne de régularisation des sans-papiers.

Écrit par : Stanton Cree | 29/05/2018

Répondre à ce commentaire

" Se résoudre à admettre ce qui sort de l'ordinaire exige sans doute un effort quasi insoutenable à fournir pour qui préfère tout mettre en doute. Après tout, à chacune et à chacun ses choix existentiels! "

==> Je n'ai aucun problème à admettre des actes héroïques mais pourquoi tout le monde n'est pas invité par Macron quand il sauve un enfant ?? y'en a au moins 1 par mois.......

On est à une époque où il faut douter de tout car on ne peut pas lire et décoder ce monde par des faits divers et de l'émotionnel, tout est sujet à manipulation donc il faut pourvoir déconstruire toute information pour ne pas être influencé avec des cas particuliers !!

C'est la technique des maîtres du monde matériel que d'enfumer en permanence le peuple avec des sujets émotionnels qui ne font pas avancer le schmilblick mais qui détournent l'attention des véritables problème comme l'immigration et ses raisons avec l'acceptation de cette vague d'immigration par des actes héroïques instrumentalisés voir montés de toute pièce, ce qui reste une possibilité malgré tout !!

Désolé pour ceux qui ont un avis dans un sens ou dans l'autre moi je doute, je n'y était pas et il est sain de douter plutôt que de prendre pour vrais ce que l'on pas vu !!

Écrit par : Molly | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

J approuve à 100% l article chapeau de Mme H.R.-F. ci dessus.

Néanmoins, je vais prendre l histoire de ce migrant "positif" à l envers si vous me le permettez.

- Tout d abord, pourquoi ce terme des mé(r)dias de positif sauf si ce n est pas qu il sous entend dans la pensée collective qu un migrant est tout d abord un sale type négatif sauf exceptionnellement un qualificatif autre ?

- Si ce migrant "positif" avait chuté et qu il serait mort soit tout seul soit avec le bébé qu il voudrait sauver, la mémoire de son cadavre ou les deux cadavres n aurait pas été honorée ni par l Elysée ni par le net non plus, bien au contraire. On aurait dit qu il se croyait pouvoir grimper sur son bananier comme un singe et voilà les résultats dramatiques et peut être qu il aurait été condamné en post mortem!

- Finalité de cette belle histoire est qu elle se termine bien pour ce migrant "positif" car il avait dégagé une 1ère fois de chez lui et avant son beau geste il risquait de dégager pour la 2ème fois depuis la France vers un autre horizon inconnu pour lequel il aurait peut être dégagé pour la 3 ème ou la énième fois!

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Adendum:

j ai dit que "Finalité de cette belle histoire est qu elle se termine bien pour ce migrant "positif" car il avait dégagé une 1ère fois de chez lui et avant son beau geste il risquait de dégager pour la 2ème fois depuis la France vers un autre horizon inconnu pour lequel il aurait peut être dégagé pour la 3 ème ou la énième fois!"

J ai oublié de dire aussi qu elle est belle cette histoire, car le bébé est aussi sauvé...Néanmoins, il y aurait des esprits chagrins et maléfiques qui nous diront que Mamodouh n a rien fichu. Donc, il n a rien fichu car ce bébé était d ores et déjà sauvé par un voisin qui le tenait par le bras pendant que peut être Mamodouh buvait un coup au PMU du coin avec un autre africain et qui discutaient ensemble du comment avoir plus d alloc familiales sauf en faisant des enfants dans ce seul but!

Ainsi soit-il et Amen...

Écrit par : Charles 05 | 30/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.