05/06/2018

A qui le tour?

 

 

Souvent est énoncé le terme de créativité au sein d'entreprises ou ailleurs. Voici qui reste, bien sûr, encourageant et à encourager. Pour autant, non loin de là veille le terme désormais consacré de management.

Or même si Wikipedia se fend d’une explication intéressante sur l’étymologie du mot, il n’en demeure pas moins vrai que la présence de plus en plus massive d'anglicismes dans nos idiomes ne tient pas du hasard.

On a là le reflet de l’emprise d’une civilisation et, avec elle, d’une manière de penser le monde.

Quels qu’en soient les atouts, elle témoigne d’une vision approximative et ce, à l’instar de toutes celles qui l’ont précédée et qui lui succéderont.

Elle n’en est cependant pas moins là, pour l’heure.

Active à se déployer partout dans le monde, un jour néanmoins, elle disparaîtra au profit d’une autre. 

Laquelle et dans combien de temps, telle semble bien être là l’énigme. A moins que l’une ou l’autre d’entre vous n’ait une idée à ce sujet?

Commentaires

Il semble que "Management" est tout d abord un terme commercial qui veut dire Instinct et Conscience. Mais il est aussi un outil diplomatique, politique, militaire et certes financier qui pourrait dériver consciemment ou inconsciemment.

Le terme manager est très "sexy" raison pour laquelle je me suis permis de prendre un exemple en chair et en os ce qui est le cas d un Grand Manager,
M. Macron!

Regardez comment M. Macron "manage" sa propre Grande entreprise commerciale dite la France et comment a t il réagi vis à vis de la patate chaude d aujourd hui qui est la guerre non pas seulement contre l Iran mais un risque d une 3 ème guerre mondiale "grâce" à la cause palestinienne et/ou l Iran qui sont deux affaires bien liées ce que le manager ne veut pas comprendre.

Il est vrai que l Europe et surtout Mme Merkel et M. Macron se trouvent seuls face à cette alliance guerrière sus citée et contre nature entre ces 3 pays (USA, Israel et les Salafistes Saoudiens coupeurs de tête et de main..). Ce trio se réclame être sur la "bonne voie" car brocardant des signes hyper religieux et prosélytes (boff...) et quasi détenteurs des reines de Dieu en trois langues différentes...

--Voici comment M. Macron a "managé" hier la cause palestinienne en disant que la Palestine n existe pas (à méditer!)

--Voici aussi comment M. Macron a managé la bombe de Trump contre l Iran:
""Le président Macron cherchait pourtant au même moment à préserver l’accord conclu avec ce pays. Mais il précisait : « Je le dis très clairement : on ne va pas sanctionner ou contre-sanctionner des entreprises américaines. (…) Et nous n’allons pas contraindre les entreprises [françaises] à rester [en Iran] ; ça, c’est la réalité de la vie des affaires. Le président de la République française n’est pas le président-directeur général de Total» lequel obéit par conséquent aux ordres de la Maison Blanche…

Est-ce du management ça? Oui, si on veut car on avait dit que management est "instinct et conscience" mais il est aussi être les paillassons du trio sus cité Washington en tête! Etre paillasson n est il pas aussi instinctif et consciencieux, non?

Bien à Vous consciencieusement.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 06/06/2018

Répondre à ce commentaire

Nul doute qu'il y a matière à s'interroger et que, tôt ou tard, lorsque le maître des lieux aura épuisé le nécessaire, c'est immanquablement un autre maître qui dirigera les lieux, avec le suffisant, jusqu'à ce qu'il en fasse autant. Je dis souvent à Nadine que je verrais bien les fourmis et m'efforce de parler français ...

Écrit par : Gérard BIENVENU | 08/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.