16/06/2018

La Russie sous l’oeil attentif de nos médias

Capture d’écran 2018-06-16 à 14.08.16.png

capture d’écran: SOFOOT.COM

En cherchant une image pour illustrer ce sujet ci-dessous, je découvre cet article. Or je m’apprêtais à écrire que certaines ardeurs russopobes semblaient s’être un peu apaisées. C’était sans compter la vigilance accordée à ce genre de cas à médiatiser.

Sans du tout cautionner la violence qu’il implique, j’aimerais tout de même dire, ici, que des citoyens russes hétérosexuels se font aussi tabasser et détrousser de tous leurs biens. Et cela, par autant de grands amis de la Russie et sans qu’aucun média n’en fasse grand cas.

Sélectionner les témoignages d’agressions comme s’y emploient encore et encore autant de journalistes ne relève d’aucune objectivité. On le savait, on le vérifie ici encore.

Alors, bien sûr, le refrain si souvent entonné qui consiste à dire qu’on aime la Russie mais qu’on la distingue de celui qui la tient d’une main qu’on n’hésite pas à considérer de fer, tout cela est bien connu. 

Nombre d’émissions nous ont aussi expliqué comment Vladimir Poutine était parvenu au pouvoir, comment il s’était enrichi de manière cachée et comment nombre de ses opposants avaient été traités. Avec, preuves à l’appui, autant de témoignages à croire, cela va de soi.

Car dans les médias dits mainstream, les fake news, on ne connaît pas. Non, tout cela relève de sites conspirationnistes et complotistes, on l’a bien compris.

Et même, ces histoires qu’on nous raconte seraient-elles vérifiables et vérifiées dans leur authenticité, que nous indiquent-elles sinon que la conquête de sommets s’opère le plus souvent sans ménagement pour tout(e) rival(e)?

L’Histoire n’a cessé de nous le montrer. Dans ce cas, qu’il s’agisse de tel ou tel Président, chercher à le disqualifier apparaît relever de stratégies bien connues que nos valeureuses démocraties ne boudent pas non plus.

Pour en revenir à ce constat selon lequel un semblant de changement de ton pour parler de la Russie apparaissait, cela concerne au moins la Radio Télévision Suisse.

En effet, elle a proposé, outre son émission phare Infrarouge, une série de documents consacrés à six Suisses qui vivent à Moscou. Trois épisodes sur quatre ont déjà été diffusés, je vous en recommande le visionnement.

 

Commentaires

Je n'en doutais jamais que certains ne viendront en Russie que pour chercher faire de la publicité pour les causes toujours nobles de l'OTAN éclairée. Ce deux français ont fait un véritable tour de force pour trouver, en si peu de temps, et en Saint Pétersbourg, deux Tchétchènes, qui dans ce climat sont rares comme les vignobles, et pour en venir aux mains avec ces deux nobles Caucasiens. Pourtant, il y a quelques années, les représentants de cette ethnie étaient les chouchous de toute la presse de l'OTAN, y compris la française, auxquels on pouvaient tout, tout pardonner. Qu'y a-t-il ? Pourquoi ce soudain désamour pour les frappes des poings Tchétchènes sur les gueules français ? Jadis on applaudissaient aux actes terroristes contre les Russes, et ne faisaient point de bruit même sur les trois têtes coupées des ingénieurs néo-zélandais, quand la Tchétchénie était la province séditieuse.

Écrit par : Pavel Katchalov | 16/06/2018

Vous êtes trop gentille avec la rts. Qualifier Poutine de supertsar, même avec un point d'interrogation participe de cette russophobie que vous dénoncez. Peu aupravant il faut voir comment certains médias corrompus présentaient la séance annuelle des questions au Président de la Fédération de Russie: questions sélectionnées, etc. bref un show, une manipulation, à l'instar de ce que font ces mêmes médias dans la lèche, notamment au locataire de l'Elysée. On juge autrui à l'instar de ce qu'on pratique. Or il vaut la peine de lire cette analyse sur cette séance de questions:
https://numidia-liberum.blogspot.com/2018/06/garder-la-cadence-avec-poutine.html

Et que nous fait comprendre l'auteur? Que c'est un véritable cahier de doléances qui est ouvert ce jour-là. Avec responsabilisation des acteurs politiques et économiques. Imaginez la même chose en france? Impensable bien sûr. Ceux qui ne sont "rien", on va même leur retirer le peu qu'ils ont. APL, coupes dans les "charges" sociales, car y a trop de pognon pour les pauvres, hôpitaux menacés d'asphyxie, enseignement catastrophique...

Écrit par : Daniel | 16/06/2018

« Trop gentille », Daniel, non, je dirais que j’ai voulu être optimiste :-)

Cet intitulé d’émission ne m’a bien sûr pas échappé. Mais j’ai mesuré le vague progrès par rapport à l’intitulé auquel j’avais eu droit comme invitée de cette même RTS -mais radio- à la veille des JO de Sotchi.

Je n’avais évidemment pas manqué de relever le titre retenu pour l’émission alors que, lorsqu’on m’avait appelée pour m’y convier, il avait été question de parler de la personnalité de Vladimir Poutine.

Tout a donc tourné, au début en tous les cas, autour de cet intitulé mais pas dans le sens oùt le journaliste s’attendait à ce que je réagisse tandis qu’il me demandait si cela « m’énervait »...

Je vous remets le lien à l’émission que j’avais relayé ici et que vous aviez déjà dû entendre:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/02/03/vladimir-poutine-en-ligne-directe-252579.html

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16/06/2018

Que la RTS est devenue gentille ou pas à l égard de la Russie, on peut en discuter des heures.

Le point fort de la politique russe de Poutine et de Lavrov est qu ils disent ce qu ils vont faire et ils font ce qu ils ont dit, point à la ligne. Ce n est pas le cas ni de Macron ni le sultan du bosphore ni le bédouin salafiste MBS et surtout pas de Trump.

En Syrie, la politique Russe de Poutine et de Lavrov a montré sa constance et aujourd hui il est illusoire que l Europe, les USA, Israel, la Turquie, l Iran et la chine fassent quoi que ce soit là bas sans passer par Moscow.

Même l extrémiste sioniste de droite, Netanyahou, allié de la Saoudie Salafiste des coupeurs de tête et de mains et de Trump In God we trust( un trio de sale salade hybride venant de trois prétendus leaders, plutôt dealers, des trois religions mono théistes, bofff). Même le grand menteur Netanyahou a rencontré Poutine 10 fois depuis 12 mois, c est dire....

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2018

Addendum,
Si j ai parlé de M. Macron et hormis sa gestion sclérosée du bordel interne à la France, tout ce qui est des affaires étranges dits affaires étrangères, il ne dit pas ce qu il fait et il ne fait pas ce qu il dit.

1--Il y a 1 mois, la France a balancé 12 missiles ( à 1 million d euros la pièce) contre la Syrie donc 3 ou 4 ont fait long feu puis pschitt. M. Macron nous a dit qu il a des preuves irréfutables que la Syrie a utilisé des armes chimiques à Douma. Où sont ces preuves 1 mois plus tard? quand on les a on les montre carte sut table, non?

2--Il y a deux mois , le Régime de M. Macron a viré des diplomates russes de la France suite à l affaire Serguei Skripal (père et fille) en Angleterre avec le neurotoxique Novochok, gaz "russe" et il nous a dit qu il a aussi des preuves tangibles quant à la culpabilité de Poutine. Pourquoi garde t il ses preuves en catimini? La seule réponse est qu il n a rien du tout sauf les mensonges d un escroc et du blabla pour justifier d avoir fait le paillasson de Washington et de Mathilda May, une fois de plus...

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2018

Pour ce qui est des Fake news, regardez la video du chauffeur de taxi qui a "perdu le contrôle de son véhicule" à Moscou (vidéo que les medias main stream se gardent bien de nous montrer) et vous verrez qu'en fait il a bel bien tourné volontairement pour écraser des gens et qu'ensuite il part en courant!

https://actu17.fr/moscou-un-conducteur-a-percute-des-pietons-sur-un-trottoir-au-moins-8-blesses/

Écrit par : Adele | 16/06/2018

Malheureusement, la RTS est devenue une chaîne de désinformation qui ne sert plus qu'à faire passer la pensée unique mondialiste, donc il est parfaitement logique qu'elle soit anti-Russe. Et dire qu'on a accepté de financer ça!

Écrit par : Jean M | 16/06/2018

Erratum,
L affaire Serguei Skripal date bien d il y 3 mois (mi mars 2018) et non pas d il y a deux mois comme j ai dit par erreur, dont acte. Navré.

Écrit par : Charles 05 | 16/06/2018

Si vous voulez voir a quel point ce qu'on nous dit sur la RTS et les autres medias main stream est biaisé et pro-mondialiste, regardez ces nouvelles alternatives de la semaine:

https://www.youtube.com/watch?v=sXfS3lNIVOI

Écrit par : Jerry | 17/06/2018

@ Adele
En Russie les hommes courent encore après les agresseurs en Europe soit disant civilisée les gens fiment en regardant s'enfuir le criminel.

Écrit par : norbert maendly | 17/06/2018

@Jerry: Merci bcp pour ces nouvelles d'un autre genre!

IMPORTANT: Regardez cette video pdt qu'elle est encore là, video qui a mon avis donne une des meilleures presentations qui soit du mondialisme!:

https://www.youtube.com/watch?v=FyX4F7y2RFM

et partagez la!

Écrit par : simon45 | 17/06/2018

Faut il se réjouir de la petite ou grande gueguerre commerciale entre l UE et les USA(Total quitte l Iran, Renault y reste...aie aie...). Toutefois en Iran, la Chine et la Russie remplaceront volontiers les Européens qui voudraient se tailler de l Iran. La Chine a répliqué du taco tac et oeil pour oeil et dent pour dent quant à l augmentation américaine des taxes de douane sur les produits chinois. La Russie a vendu la moitié de ses bons de trésor américains en dollar en un seul mois (mars 2018) et la chine de même. Donc ça bouge dans le bons sens, je dis cela je dis rien...

In fine et pour résumer tout cela, cette affaire est très simple. Les USA et l’UE se disputent sur les taxes de douane mais ils resteront unis contre la Russie et la Chine à qui ils veulent certainement faire même la guerre militaire (3ème guerre mondiale) ?. Même Trump a fait comprendre à Xi-Jiping en lui annonçant la primauté de l info de l attaque imminente contre la Syrie il y a 1 mois qu il est capable de faire la même chose contre la Corée du Nord et contre ses alliés dont la Chine.

Deux milles ans avant Jésus, le fameux stratège militaire chinois Maître Sun a dit: Si tu veux gagner la guerre, il ne suffit pas de connaître tes capacités et tes faiblesses mais surtout qu il faudrait tout d abord connaître celles de ton ennemi...Est ce que l UE+USA et leurs alliés qui vont gagner (je ne l espère pas, à titre perso) ou la Chine/Russie et leurs alliés? Un monde bi-polaire puis multi-polaire est la seule garantie d un monde meilleur pour nos enfants.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Alors, M. Macron a changé d avis concernant la "ré-intégration" de la Russie dans l enceinte du G7 en 2019. La condition exigée est que la Russie fasse un "geste" à l égard de l Ukraine et il a ajouté que la majorité des pays de l UE n est pas encore favorable à ce rapprochement, sic. Tout ça est basée sur un tweet de M. Macron (Emmanuel s est mis aux tweets aussi, bor..l)

Au fait quel geste M. Macron attend-il de la Russie? Je me suis gratté mes quelques neurones pour comprendre c est quoi ce geste, nom d une pipe.

Donc, sauf erreur, M. Macron voudrait laisser massacrer la population russe du Donbass par les néonazis ukrainiens. Surtout que LE Fondateur de ces derniers néo-nazis a été déjà reçu à l'Assemblée Nationale. Autrement dit, M. le Président semble avoir choisi son camp: qu'on laisse tuer les Russes du Donbass et que Poutine n intervienne pas afin qu il soit accepté au G7.

Le seul hic est que M. Lavrov, au nom de la Russie, a déclaré que son pays "n a jamais demandé ni son intégration ni sa ré-intégration" dans le G7.
Elle préfère se rapprocher plus et mutuellement avec la Chine, l Iran et le proche orient via la Syrie...il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas ou ne peut pas entendre, allo Jupiter, y a quelqu un...

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Savez-Vous que le G7 ou G8 s appelle la CHOSE selon Trump?

Addendum à mon texte ci dessus du 17.06.2018:S

Voici ce qu a déclaré le "brillant" Trump:" Il y a quelques années, Poutine appartenait à une CHOSE appelée le G8. Je pense qu’il vaut mieux avoir la Russie dedans que laisser la Russie dehors », a déclaré Donald Trump devant des journalistes à la Maison-Blanche. "

ça va de mieux en mieux, non?

Écrit par : Charles 05 | 17/06/2018

Sommaruga, donneur de leçons, l'arrogance à l'état pur.... sans parler du "reportage", beurk... propagande, l'incompétence, l'ignorance des faits (volontaire?) . Navalny, le soi-disant "principal opposant de Poutine" comme le décrit la presse occidentale n'est qu'un menteur, un manipulateur, qui n'a aucun soutien chez les russes. Il n'avait aucune chance aux élections, aucune. Et pour faire parler de lui il "organise" son arrestation - deux heures avant la manif (qu'il organise avec l'accord des autorités) il décide de la déplacer ailleurs et excite la foule de jeunots à qui il bourre le crâne à l'antenne du "Dojd" . Imaginez ça ici, croyez-vous que nos autorités le toléreraient ??? La Crimée... que sait-il de la Crimée ? ou de l'Ukraine? sait-il que ce pays (mon pays !) en 4 ans a touché le fond du trou? que plus de 20 millions d'ukrainiens l'ont déjà quitté? et que le reste rêve de partir? et que je n'ai aucun espoir qu'il relève un jour la tête?.. et je ne vous parle pas du Donbass (l'est de l'Ukraine) où les civils continuent de mourir sous les bombardements des sbires de Porochenko ...
.

Écrit par : Thalie | 18/06/2018

Les commentaires sont fermés.